Bulgarie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Bulgarie
  4. Côte de la mer Noire

Côte de la mer Noire

Pourquoi y aller

L’été, le long littoral bulgare de la mer Noire attire des touristes venus de toute l’Europe et d’ailleurs, ainsi que les Bulgares eux-mêmes. Certaines grandes stations balnéaires rivalisent désormais avec celles d’Espagne et de Grèce. Mais les voyageurs indépendants découvriront dans cette région bien d’autres lieux intéressants, loin des parasols et des jet-skis, comme les plages presque désertes du Nord et du Sud, les lacs de Burgas, peuplés d’oiseaux, et les superbes cités anciennes telles Nesebăr et Sozopol. Varna, la “capitale maritime”, et sa rivale, Burgas, comptent parmi les villes les plus animées du pays. Elles sont toutes deux réputées pour leurs festivals d’été et leur vie nocturne, ainsi que pour leurs nombreux musées et galeries.
Si vous disposez d’un véhicule, vous pourrez explorer le parc naturel de Strandja, au sud, ainsi que le beau cap Kaliakra et la région de la Dobroudja.

Quand partir

Histoire

Les villes du bord de la mer Noire partagent des origines communes. Leurs musées archéologiques et historiques renferment bon nombre d’artefacts de l’âge du cuivre et du début de l’âge du bronze (environ 5000-1500 av. J.-C.). Vous pourrez admirer au musée archéologique de Varna une superbe collection datant de ces périodes (avec ce qui fut sans doute les tout premiers bijoux en or).
Dès le VIIe siècle av. J.-C., des marchands grecs fondèrent les ports de la mer Noire : Apollonia Pontica (Sozopol), Odessos (Varna), Mesembria (Nesebăr), Krounoi/Dionysopolis (Baltchik) et Pirgos (Burgas).
La région fut ensuite dominée par les Romains, qui firent leur apparition au Ier siècle. Ils conquirent Mesembria et Odessos, et construisirent les remarquables thermes de Varna. Ils y restèrent quelques siècles seulement, avant que l’Empire ne commence à se disloquer.
Avec l’essor et la chute des deux Empires bulgares (681-1018 et 1185-1396), les villes côtières de la mer Noire furent coincées entre les Bulgares au nord et ce qu’il restait de l’Empire romain d’Orient (Byzance) au sud. Toute la région tomba aux mains de l’Empire ottoman au XIVe siècle, mais certaines cités comme Varna et Sozopol devinrent à cette époque des ports marchands florissants.
Au XIXe siècle, la région côtière s’unit au reste du pays pour former la Bulgarie indépendante, mais l’Empire ottoman se retira au terme d’une lutte acharnée qui dura jusqu’au XXe siècle.

À ne pas manquer

  1. Sozopol, un ancien port grec ravissant, aux ruelles pavées
  2. Le Musée archéologique de Varna, véritable fenêtre ouverte sur les origines thraces, grecques et romaines de la côte bulgare de la mer Noire
  3. Le palais d’été de la reine Marie, une villa pittoresque en bord de mer, à Baltchik
  4. La minuscule péninsule pavée de Nesebăr, où l’on peine à croire que se dressaient jadis 80 églises médiévales
  5. Le parc naturel de Strandja, pour randonner et faire du vélo dans des paysages très variés
  6. Sinemorets, pour prendre un bain de soleil près de la frontière avec la Turquie, là où la mer et le fleuve se rencontrent
  7. Burgas, l’une des plus belles villes de Bulgarie, avec ses excellents restaurants et son parc parfaitement entretenu en bord de mer
Mis à jour le : 21 mai 2019

À voir à faire en Bulgarie

Côte nord Baltchik БАЛЧИК

  • Palais d’été de la reine Marie et jardins botaniques

    palais

    À l’extrémité ouest du front de mer, ce palais fut achevé en 1926 par le roi Ferdinand de Roumanie...

    Lire la suite
  • Musée historique

    musée

    Vous pourrez admirer ici des vestiges provenant des fouilles effectuées dans le temple de Cybèle...

    Lire la suite
  • Galerie d’art

    galerie

    La collection permanente de cette galerie rassemble quelque 1 500 œuvres d’artistes bulgares et...

    Lire la suite

Côte nord Varna ВАРНА

  • Musée archéologique

    musée

    Ce vaste musée, le plus beau du genre en Bulgarie, renferme notamment des bracelets, des boucles...

    Lire la suite
  • Église orthodoxe Sveti Atanas

    église

    Bâtie en 1838 et donnant sur les thermes romains, la belle église Saint-Athanase contient de...

    Lire la suite
  • Église Sveti Nikolaï

    église

    La jolie église Saint-Nicolas, située en plein centre-ville, mérite la visite pour ses peintures...

    Lire la suite
  • Cathédrale Notre-Dame- de-l’Assomption

    église

    La cathédrale de Varna (1886) est surmontée de bulbes dorés. Remarquez les peintures murales...

    Lire la suite
  • Thermes romains

    ruines

    Bien conservées, les ruines des thermes romains (IIe siècle) de Varna sont les plus grandes de...

    Lire la suite
  • Église Saint-Michel-Archange

    église

    Cette église fondée en 1865, petite et mal éclairée, revêt une importance historique : c’est...

    Lire la suite

Côte sud Sozopol СОЗОПОЛ

Les sites dignes d’intérêt se concentrent pour la plupart dans les ruelles pavées et enchevêtrées de la vieille ville, où l’on trouve des maisons du XIXe siècle en pierre et en bois, construites sur des ruines présentes depuis plus de 1 000 ans.

  • Église Sveta Bogoroditsa

    église

    Cet édifice fut construit au XVe siècle sur les ruines d’une église plus ancienne, au-dessous du...

    Lire la suite
  • Port de pêche

    port

    Depuis le port de pêche à la pointe ouest de la péninsule, des bateaux peuvent être affrétés pour...

    Lire la suite
  • Mur sud de la forteresse et musée de la Tour

    site antique, musée

    Ce musée un peu décevant occupe un ancien grenier et une partie des remparts datant de la cité...

    Lire la suite
  • Église Sveti Georgi

    église

    Une église colorée, avec une belle peinture de saint Georges et le dragon au-dessus de l’entrée et...

    Lire la suite

Côte centrale Nesebăr НЕСЕБЪР

Quatre-vingts églises se dressaient jadis à Nesebăr, mais le temps a eu raison de nombre d’entre elles. Celles qui subsistent sont pour la plupart en ruines. Les rayures horizontales en pierre blanche et brique rouge et les façades ornées de disques en céramique verte sont caractéristiques de l’architecture religieuse de Nesebăr.

  • Église Sveti Stefan

    église

    Édifiée au XIe siècle et reconstruite 500 ans plus tard, l’église Saint-Étienne est la mieux...

    Lire la suite
  • Musée d’ethnographie

    musée

    Installé dans un édifice en bois typique de l’époque du Renouveau national et construit en 1840...

    Lire la suite
  • Église du Christ Pantokrator

    église

    Typique du style de Nesebăr, cette église bien conservée fut édifiée au milieu du XIVe siècle....

    Lire la suite
  • Église Sveta Paraskeva

    église

    Composée seulement d’une nef et d’une abside, l’église Sainte-Parascève est un bel exemple de...

    Lire la suite
  • Église Saint-Jean-Baptiste

    église

    Bâtie au Xe siècle sur les fondations d’une église de l’époque byzantine (VIe siècle), cette...

    Lire la suite
  • Église Sveti Spas

    église

    L’église du Saint-Sauveur, modeste et à nef simple, date de 1609. Comme toutes les églises de...

    Lire la suite
  • Porte de la ville

    porte

    Cette porte mène à la vieille ville. Elle date du Ve siècle, tout comme les fortifications. ...

    Lire la suite
  • Basilique Sveta Sofia

    ruines

    Avec ses ruines impressionnantes, la basilique Sainte-­Sophie de Nesebăr, une église du Ve siècle...

    Lire la suite

Côte nord Sveti Konstantin СВЕТИ КОНСТАНТИН

Bien que divers hôtels se soient approprié la majeure partie de la plage(9h-18h juin-sept), de nombreux secteurs restent accessibles aux non-résidents.

  • Monastère Sveti Konstantin i Sveta Elena

    monastère

    Érigée au début du XVIIIe siècle sur le site d’une source miraculeuse, cette minuscule église a...

    Lire la suite
  • Château d’Euxinograd

    château, cave

    À environ 2 km au sud de Sveti Konstantin, sur la route principale qui mène à Varna, ce domaine de...

    Lire la suite

Côte sud Tsarevo ЦАРЕВО

Avec deux grandes plages, la baignade constitue la principale activité dans la paisible ville de Tsarevo – qui, contrairement à sa voisine Primorsko, ne peut toutefois pas être considérée comme une station balnéaire.

  • Plage nord

    plage

    La plus petite des deux grandes plages de Tsarevo s’étend sur la rive nord de la péninsule nord. On...

    Lire la suite
  • Plage sud

    plage

    Plus grande et plus jolie que sa voisine du nord, la plage sud (ou plage de Nestinarka), de l’autre...

    Lire la suite
  • Jardin maritime

    parc

    Avec une vue panoramique spectaculaire sur la mer Noire, ce jardin paisible surplombe le cœur rocheux...

    Lire la suite
  • Angel Divers

    plongée

    Au cœur du complexe de l’Hotel Lalov Egrek de Lozenets, à 4 km au nord de Tsarevo, cet excellent...

    Lire la suite

Côte centrale Pomorie ПОМОРИЕ

Si la plupart des visiteurs viennent surtout pour la plage, Pomorie n’en possède pas moins quelques édifices religieux d’importance. Au centre des visiteurs du lac de Pomorie, les passionnés de nature et d’ornithologie pourront découvrir les actions de sauvegarde menées dans la région.

  • Centre des visiteurs du lac de Pomorie

    réserve naturelle

    Ce centre des visiteurs situé sur la rive sud du lac, à environ 1 km à l’ouest de la promenade du...

    Lire la suite
  • Musée du Sel

    musée

    Environné de marais salants, le lac de Pomorie est une source importante de sel depuis des temps...

    Lire la suite
  • Église Preobrajenie Hristovo

    église

    L’église de la Transfiguration (1765), située dans la partie la plus ancienne de la bourgade, à la...

    Lire la suite

Côte sud Burgas БУРГАС

  • Muséum d’histoire naturelle

    musée

    Ce musée présente des expositions désuètes et instructives sur la faune, la flore et la géologie...

    Lire la suite
  • Musée ethnographique

    musée

    Ce musée, qui renferme des costumes, bijoux et meubles traditionnels, propose des expositions sur les...

    Lire la suite
  • Monument à l’Armée rouge

    monument

    Cet imposant mémorial domine la place Troïkata. Composé d’une colonne surmontée d’un soldat...

    Lire la suite
Paramètres des cookies