Kreuzberg

Malgré un embourgeoisement rampant, Kreuzberg reste le quartier le plus branché de Berlin, une fourmilière où se côtoient étudiants, jeunes créateurs, artistes, Germano-Turcs et néo-Berlinois de tous horizons. L’art urbain omniprésent, l’ambiance multiculturelle, les boutiques vintage, le canal paisible expliquent ce succès. D’autant que Kreuzberg est aussi le paradis des noctambules !
Sean Gallup/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

MPar une belle et chaude matinée d’été à Kreuzberg, il n’y a pas de meilleur endroit où commencer votre journée qu’à la Badeschiff, une plage avec piscine au bord de la Spree. Au programme, bronzage, natation et détente.
RAprès cette mise en forme, cap vers le nord et la Schlesische Strasse pour découvrir les immenses fresques d’art urbain de Blu et les vêtements uniques de Killerbeast. Au déjeuner, faites la queue chez Burgermeister, puis grimpez à bord de l’U1 pour descendre une station plus loin à Görlitzer Bahnhof (si vous préférez marcher, empruntez la Skalitzer Strasse). Prenez l’Oranienstrasse vers le nord, parcourez les rayons de VooStore et des autres boutiques de vêtements d’occasion, de streetwear et de babioles. Observez les bobos du quartier devant un café (ou une bière) au Luzia.
NLe soir, Kreuzberg se réveille véritablement. Offrez-vous un dîner gastronomique chez Volt, un repas traditionnel allemand chez Max und Moritz ou un menu turc chez Defne. Vous serez paré pour partir à la découverte des bars de Kreuzberg.

100% berlinois

  • La tournée des bars de Kotti

x Le meilleur du quartier

Se restaurer

  • Burgermeister
  • Max und Moritz
  • Defne

Bars

  • Freischwimmer
  • Schwarze Traube
  • Club der Visionäre

Clubs

  • Prince Charles
  • Watergate

Gay et lesbien

  • Roses
  • Möbel Olfe

Comment y aller

  • J Bus Le bus M41, bien pratique, relie Kreuzberg et Neukölln, la Hauptbahnhof et la Potsdamer Platz.
  • X U-Bahn La station Kottbusser Tor (U8) est en plein cœur de Kreuzberg ; les stations Görlitzer Bahnhof et Schlesisches Tor (U1) sont également bien placées.

Bruyant, chaotique et insomniaque, le quartier s’étendant autour de la station d’U-Bahn Kottbusser Tor (Kotti, en abrégé) perpétue le style punk-funk qui le caractérise depuis les années 1970. Plus âpre qu’aimable, ce quartier de snacks, cafés, pubs et bars, un des plus chauds la nuit tombée, invite à la tournée des bars.

Mis à jour le : 26 janvier 2017