Malaisie : Environnement

Géographie

La Malaisie se compose de deux contrées distinctes, la Malaisie péninsulaire, long doigt de terre d'environ 700 km pointé vers Singapour et l'Indonésie, et la Malaisie orientale (plus de 50% du pays), formée du Sarawak et du Sabah, deux États au nord de l'île de Bornéo séparés par l'État indépendant de Brunei.
La péninsule, entre la Thaïlande au nord et Singapour au sud, est couverte en grande partie d'une jungle dense, notamment dans sa moitié nord où s'élèvent de hautes montagnes ; sa région centrale est peu peuplée. Du côté occidental, une longue plaine fertile descend jusqu'à la mer tandis que la côte Est, bordée de plages, s'adosse à des montagnes plus escarpées.
Le Sabah et le Sarawak sont recouverts d'une jungle épaisse et parcourus d'un vaste réseau de rivières. Le mont Kinabalu (4 101 m), au Sabah, est la plus haute montagne du Sud-Est asiatique.
Kuala Lumpur, la capitale, se situe au cœur de l'État de Selangor, dans le sud-ouest du pays. Malacca se trouve plus au sud, au bord du détroit du même nom. Georgetown est la capitale de l'île de Penang, au nord-ouest vers la frontière thaïlandaise. Les grandes villes de la côte Est sont, du nord au sud, Kota Bharu, Kuala Terengganu et Kuantan. Johore Bahru, au centre sud, est la dernière cité malaise avant Singapour. Le Sarawak et le Sabah sont bordés, au sud, par le Kalimantan, territoire indonésien.

Faune et flore

Les forêts et les parcs nationaux sont une véritable aubaine pour les amoureux des plantes et des animaux. On recense plus de 200 espèces de mammifères et 450 sortes d'oiseaux, 250 espèces de reptiles, 90 de grenouilles, 150 000 d'insectes. Parmi les mammifères, citons l'éléphant, le rhinocéros (rarissime), le tapir, le tigre, le léopard, l'ours, plusieurs sortes de cervidés et de bovidés, divers singes dont l'orang-outang au pelage roux et le nasique de Bornéo, reconnaissable à son long nez mou ; le pangolin, un étrange fourmilier à écaille, mesure près d'un mètre. Les chats domestiques, souvent blanc et orange, sont particulièrement curieux avec leur queue courte et tordue. Parmi les nombreux oiseaux présents dans le pays, le calao est tout à fait spectaculaire avec son énorme bec surmonté d'un casque.
La flore est tout autant diversifiée : la Malaisie péninsulaire compte plus de 8 000 espèces de plantes à fleurs, dont 2 000 d'arbres, 800 d'orchidées et 200 de palmiers. On y trouve l'arbre tropical le plus haut de la planète, le tualang (80 m), et la plus grande fleur du monde, la rafflésie (large de 1 m et pesant jusqu'à 9 kg).
Plusieurs parcs nationaux et réserves, tant sur le continent qu'au Sabah et au Sarawak, témoignent d'une prise de conscience écologique en plein développement. Dans la péninsule, le Taman Negara est une introduction spectaculaire au monde primitif des anciennes forêts équatoriales. Sur la côte Est, le parc d'Endau-Rompin abrite les derniers rhinocéros de Sumatra. Sur l'île de Bornéo, le parc de Gunung Gading est célèbre pour ses rafflésies et celui du Mont Kinabalu attire les randonneurs.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies