Malaisie : Culture

Coutumes

L'adat, loi coutumière remontant au début de la société malaise, et le kampung (village) restent le fondement du tissu social. L'adat met l'accent sur la responsabilité collective plutôt qu'individuelle et conforte la doctrine patriarcale et autoritaire des sultans. Le kampung et le respect des liens familiaux sont au cœur du monde malais, où l'on se doit aide et assistance mutuelles et où le maintien de l'harmonie tient une place essentielle.
Divertissement populaire, la toupie (gasing) n'a rien d'un jeu d'enfant ; elle peut peser jusqu'à 7 kg et on y joue souvent en équipe en essayant de déloger la toupie de l'adversaire. Les concours de cerfs-volants et de chants d'oiseaux sont eux aussi fort répandus.
Plus d'infos dans notre article sur la Malaisie insolite.

Langue

La langue officielle est le bahasa malaysia, pratiquement identique à l'indonésien. Les Chinois parlent cantonais, hakka et hokkien. La plupart des Indiens parlent tamoul. L'anglais sert de lien inter-ethnique, surtout dans les classes moyennes. Les Dayak utilisent de nombreux dialectes. En malais :
Bonjour : Selamat pagi (le matin) Selamat petang (l'après-midi)
Merci : Terima kasih
Comment allez-vous ? : Apa khabar ?
Comment vous appelez-vous ? : Siapa nama kamu ?
Je (ne) comprends (pas): Saya (tidak) faham
Comment aller à...: Bagaimana saya pergi ke... ?
Où se trouve... ? : Di mana ada... ?
Dormir : Tidur
Chambre : Bilik
Cher : Mahal
Marché de nuit : Pasar malam

Nourriture

Vos papilles seront à la fête ! Spécialités malaises, chinoises, indiennes ou indonésiennes, les repas sont toujours un instant de bonheur. Dans ce paradis des fruits tropicaux, vous vous régalerez de mangoustans, de ramboutans, de mangues, sans oublier les durians à l'odeur puissante et au goût très particulier. À Malacca, ne manquez pas de goûter la cuisine baba nyonya, subtile et raffinée. Les échoppes du pasar malam (marché de nuit) de Kota Bharu offrent toutes sortes de merveilles, dont les brochettes de satay, le riz bleu et la raie grillée.

Religion

La religion dominante est l'islam d'obédience sunnite, observé par la grande majorité des Malais. La communauté chinoise pratique un mélange de bouddhisme, de taoïsme et de culte des ancêtres. Les Indiens sont, pour la plupart hindouistes. On trouve aussi quelques chrétiens et des animistes, principalement au Sarawak et au Sabah.

Arts

Les danses traditionnelles animent les fêtes et les grandes manifestations. Certaines d'entre elles sont d'origine thaï, indienne ou portugaise. La menora est exécutée par des hommes dissimulés derrière des masques de monstres ; l'équivalent féminin est le mak yong ; les couples se retrouvent pour la joget, une danse rapide où l'on ne se touche pas, très populaire aujourd'hui.
La musique, fortement imprégnée d'influences chinoise et musulmane, est en grande partie basée sur le gendang (tambour). Les percussions, les flûtes, les trompettes et les gongs jouent également un rôle important. Le son du gamelan résonne dans l'État du Kelantan.
Le silat, un art martial originaire de Malacca, a atteint aujourd'hui un haut degré de raffinement et d'élégance et peut s'apparenter à une danse.
Le wayang kulit (théâtre d'ombres) conte – à l'aide de marionnettes en peau de buffle – des récits tirés du Ramayana, la grande épopée hindoue.
Le batik, le kain songket, une étoffe tissée à la main et brodée de fils d'or et d'argent, la vannerie, le façonnage de l'argent, du cuivre et de l'étain font partie d'un artisanat florissant.

Mis à jour le : 2 octobre 2013
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies