Ueno

Ueno est le cœur culturel de Tokyo et, de longue date, le quartier le plus fréquenté par les visiteurs. En son centre, le vaste parc Ueno-kōen abrite de nombreux musées, dont le plus grandiose du Japon : le Musée national de Tokyo. Les temples et sanctuaires, les restaurants séculaires et le marché en plein air contribuent enfin à l’atmosphère traditionnelle d’Ueno.
Laurie Noble/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

M Commencez par consacrer au moins 2 heures aux pièces maîtresses de la vaste collection d’antiquités et d’art japonais du Musée national de Tokyo. Après une pause thé chez Torindō, cap sur le verdoyant Ueno-kōen et ses temples, dont le Kiyōmizu Kannon-dō et l’Ueno Tōshō-gū. Déjeunez au restaurant Izu-ei, spécialiste historique de l’anguille grillée.
R L’après-midi, choisissez l’un des excellents petits musées suivants : le musée de Shitamachi pour un aperçu du Tokyo d’avant guerre, le musée national des Sciences pour découvrir la faune et la flore locales, le Kyū Iwasaki-teien, qui témoigne du cadre de vie de l’élite à la fin du XIXe siècle, ou le Yokoyama Taikan Memorial Hall, maison d’un célèbre peintre du début du XXe siècle. Allez flâner ensuite dans l’Ameya-yokochō, un marché en plein air comme autrefois.
N Remontez ensuite Shinobazu-dōri jusqu’à Nezu, un quartier résidentiel paisible où se cachent des boutiques, restaurants et cafés absolument charmants. Pour finir, dînez au Hantei, qui occupe une maison historique.

À ne pas manquer

Art japonais ancien

Honkan, salle 1-1
Le Honkan est une première étape incontournable. Au 2e niveau, les collections sont présentées chronologiquement, depuis l’Antiquité. Vous verrez des poteries antérieures à l’ascension de la cour impériale et à l’arrivée du bouddhisme – événements qui ont changé à jamais l’esthétique japonaise.

Galerie des Trésors nationaux

Honkan, salle 2
Une seule œuvre exceptionnelle issue de la collection des 88 trésors nationaux du musée – paravent peint, sutra doré rédigé à la main ou autre – est présentée ici dans un décor paisible et contemplatif.

Art de la cour impériale

Honkan, salle 3-2
Les manuscrits de poésie et les objets richement décorés (miroirs dorés, boîtes en laque…) exposés ici évoquent la vie d’élégance et de plaisirs que menaient les courtisanes il y a 1 000 ans.

Art de la cérémonie du thé

Honkan, salle 4
Contemplez l’esthétique du wabi-sabi – un concept prônant la simplicité et la beauté brute et imparfaite – à travers les récipients et ustensiles de la cérémonie traditionnelle du thé.

Armures et sabres de samouraï

Honkan, salles 5 et 6
Sabres étincelants, armures à mailles fines et casques imposants font revivre les samouraïs, guerriers emblématiques du Japon médiéval.

Estampes et kimonos

Honkan, salle 10
De beaux kimonos en soie côtoient ici des ukiyo-e (estampes) richement colorées. Ces deux éléments sont emblématiques de la période d’Edo (1603-1868), époque de l’ukiyo (monde flottant) – mode de vie axé sur la beauté et le plaisir, incarné par les acteurs de kabuki, les courtisanes et les marchands qui lançaient les modes du moment.

Sculptures religieuses japonaises

Honkan, salle 11
Au 1er niveau, les pièces sont classées par technique (laque ou céramique, par exemple) et non par époque. Ne manquez pas les sculptures religieuses. Il s’agit d’une occasion rare d’en voir de près – beaucoup des statues célèbres sont enfermées dans les reliquaires des temples au Japon.

Art populaire des minorités

Honkan, salle 15
Les œuvres de la culture dominante du Japon contrastent avec les objets artisanaux des minorités historiques – les Aïnous de Hokkaido, les kirishitan (chrétiens persécutés au Moyen Âge) et l’ancien royaume de Ryūkyū (aujourd’hui Okinawa).

Jardin et maison de thé

Pendant quelques semaines au printemps et à l’automne, le jardin derrière le Honkan, où se dressent cinq maisons de thé anciennes, est ouvert au public. Si vous visitez le musée à l’une de ces périodes, prenez le temps d’y faire un tour. Sinon, vous pourrez l’apercevoir depuis les fenêtres entre les salles 15 et 16 du Honkan.

Galerie des trésors de Hōryū-ji

Fermée lors de nos recherches, cette galerie devrait avoir rouvert ses portes lorsque vous lirez ces lignes. Incontournable, elle contient des masques, des peintures sur rouleau et des bouddhas dorés de Hōryū-ji, un temple bouddhique situé dans la préfecture de Nara qui serait le premier du Japon (fondation en 607). Elle occupe un élégant bâtiment aux lignes épurées de Yoshio Taniguchi, qui a également réalisé la rénovation du MoMA de New York.

Kuro-mon

La “porte noire”, à l’ouest de la porte principale et près de la galerie des trésors de Hōryū-ji, provient de la résidence d’un seigneur féodal datant de la période d’Edo. Elle est ouverte le week-end.

Sculptures bouddhiques de Chine et d’Inde

Tōyōkan, galeries 1 et 3
Le Tōyōkan, rénové en janvier 2013, présente une superbe collection d’œuvres et d’objets d’art asiatiques. Comparez les bouddhas du Japon à ceux, antérieurs, d’Inde, de Chine et d’Asie centrale.

Arts décoratifs chinois

Tōyōkan, galerie 5
Le 3e niveau offre un beau survol des céramiques chinoises sur un millénaire, des œuvres en céladon de la dynastie Song (960-1279) aux porcelaines délicatement peintes des Ming (1368-1649).

Divination en Asie

Tōyōkan, galerie 6
Cette petite exposition interactive bien conçue et très appréciée des enfants permet de tester trois modes de divination traditionnelle, dont le shagai, technique mongole utilisant des osselets. Explications en anglais.

Mis à jour le : 26 janvier 2017

À voir à faire à Tokyo

Promenade historique à Yanaka Se restaurer

  • Shinsuke

    izakaya

    En activité depuis 1925, Shinsuke incarne l’archétype de l’izakaya : long comptoir en cèdre,...

    Lire la suite
  • Hantei

    japonais traditionnel

    Dans un magnifique bâtiment en bois centenaire, le Hantei est une institution. De délicieuses kushiage...

    Lire la suite
  • Izu-ei Honten

    unagi

    L’unagi (anguille) et le cadre traditionnel raffiné, avec serveuses en kimono, constituent les deux...

    Lire la suite
  • Sasa-no-Yuki

    tofu

    Ce restaurant ouvert à la période d’Edo sert toujours les plats qui ont fait sa renommée, à base...

    Lire la suite
  • Yabu Soba

    soba

    Une adresse fréquentée, célèbre pour ses nouilles de sarrasin de premier ordre à choisir sur une...

    Lire la suite
  • Nagomi

    yakitoris

    Situé sur Yanaka Ginza, Nagomi prépare des brochettes juteuses de ji-dori (poulet élevé en plein...

    Lire la suite

Promenade historique à Yanaka

  • Ueno-kōen

    parc

    Les allées boisées de ce vaste espace vert serpentent à travers des temples et sanctuaires vieux de...

    Lire la suite
  • Ueno Tōshō-gū

    sanctuaire shinto

    Comme celui de Nikkō, ce sanctuaire dans l’enceinte du Ueno-kōen fut érigé en l’honneur de...

    Lire la suite
  • Kiyōmizu Kannon-dō

    temple bouddhique

    Dans l’Ueno-kōen, ce temple est l’un des plus vieux bâtiments de Tokyo : bâti en 1631 et à son...

    Lire la suite
  • Ameya-yokochō

    marché

    Une ruelle parallèle aux rails de la ligne JR Yamanote abrite ce marché en plein air, à mille lieues...

    Lire la suite
  • Musée de Shitamachi

    musée

    À travers des habitations et des commerces en bois typiques, ce musée recrée la vie des quartiers...

    Lire la suite
  • Kyū Iwasaki-teien

    bâtiment historique

    Bâtie en 1896, cette somptueuse résidence où vivait Iwasaki Hisaya, fils du fondateur de Mitsubishi,...

    Lire la suite
  • Yokoyama Taikan Memorial Hall

    musée

    Yokoyama Taikan (1868-1958) fut l’un des maîtres du nihonga (peinture japonaise traditionnelle)...

    Lire la suite
  • Yanaka-reien

    cimetière

    Le Yanaka-reien est un des plus grands cimetières de Tokyo. Plus de 7 000 âmes y reposent, dont...

    Lire la suite
  • Zoo d’Ueno

    zoo

    Le plus ancien zoo du Japon abrite des animaux du monde entier, mais il a pour stars incontestées deux...

    Lire la suite
  • Musée national des Sciences

    musée

    Particulièrement remarquable, la galerie du Japon présente la faune et la flore riches et variées de...

    Lire la suite

Promenade historique à Yanaka Prendre un verre

  • Torindō

    salon de thé

    Goûtez une tasse de matcha (thé vert en poudre) bien épais dans ce petit salon de thé à la lisière...

    Lire la suite
  • Bousingot

    bar

    À la fois bar et librairie d’occasion, le Bousingot trouve sa place à Yanaka, qui refuse de jeter le...

    Lire la suite

Promenade historique à Yanaka Shopping

  • Isetatsu

    papeterie

    Cette vénérable papeterie fondée en 1864 est spécialisée dans le chiyogami, un splendide papier...

    Lire la suite
Paramètres des cookies