Asakusa

Asakusa abrite tout à la fois le site le plus ancien de Tokyo, le temple Sensō-ji, et le plus récent, la Tokyo Sky Tree, tour de 634 m de hauteur qui se dresse sur l’autre rive de la Sumida (Sumida-gawa). Aux alentours, dans le quartier de Shitamachi (ville basse), l’esprit de l’ancienne Edo (Tokyo sous le shogunat) survit dans un dédale de ruelles parsemées de boutiques d’artisans et de restaurants familiaux.

L’essentiel en un jour

Commencez votre promenade historique à la station Asakusa de la ligne Ginza et suivez les panneaux qui mènent à la Kaminari-mon (porte de la Foudre). Juste à l’extérieur de celle-ci, vous apercevez de l’autre côté de la rivière l’étonnante architecture contemporaine du Super Dry Hall. Descendez ensuite la rue commerçante Nakamise-dōri jusqu’au Sensō-ji. Prenez le temps d’explorer le temple et le sanctuaire voisin Asakusa-jinja, avant un déjeuner de tempura au Daikokuya.
En vous baladant le long des ruelles pittoresques d’Asakusa, profitez-en pour visiter le Chingo-dō, le musée de l’Artisanat traditionnel, le musée du Taiko et les boutiques d’objets artisanaux. Une pause café chez Ef vous redonnera des forces, à moins que vous ne préfériez vous délasser à la japonaise au Jakotsu-yu, le sentō voisin.
Dînez comme à l’époque d’Edo au Komagata Dojō ou régalez-vous d’un copieux okonomiyaki au Sometarō. Une fois rassasié, prenez la ligne Tōbu Sky Tree ou un taxi jusqu’au Tokyo Sky Tree, sur l’autre rive. Là, montez dans l’ascenseur au 4e niveau pour atteindre les plateformes d’observation à 350 m, d’où la vue semble infinie.

À ne pas manquer

Kaminari-mon

L’enceinte du temple commence à la majestueuse porte Kaminari-mon, qui abrite deux divinités protectrices : Fūjin, le dieu du Vent, sur la droite ; et Raijin, le dieu du Tonnerre, sur la gauche.

Nakamise-dōri

Dans cette rue commerçante animée située juste après la porte, on vend toutes sortes de choses, des souvenirs aux objets artisanaux dans le style d’Edo, en passant par les age-manjū (gâteaux frits fourrés à l’anko – pâte de haricots rouges).

Pagode à cinq étages

Cette pagode à cinq étages, haute de 53 m, est une reconstruction de 1973 de celle construite par Tokugawa Iemitsu au XVIIe siècle. C’est la deuxième du Japon en termes de hauteur.

Pavillon principal

De l’encens brûle en permanence devant le majestueux pavillon principal. Sa fumée aurait des vertus pour la santé : vous verrez des gens s’en imprégner en frottant leurs vêtements. Le public ne peut pas voir l’effigie de Kannon (on ne sait même pas si elle existe), mais cela ne dissuade pas un flot continu de fidèles de venir rendre hommage à celle-ci.

Lisez votre avenir !

Avant d’entrer dans le temple, déposez 100 ¥ pour obtenir un omikuji (prédiction). Secouez le tube argenté, sortez un bâton et notez son numéro (en kanjis). Trouvez le tiroir correspondant et prenez un papier (rédigé en anglais au dos). Si votre prédiction est mauvaise, nouez ce papier sur la grille à côté, priez les dieux et retentez votre chance.

Mis à jour le : 4 juillet 2018

À voir à faire à Tokyo

Asakusa

  • Jakotsu-yu

    sentō

    Contrairement à la plupart des bains publics, ce sentō est alimenté par l’eau d’une source...

    Lire la suite
  • Mokuhankan

    estampes

    Venez vous initier à l’ukiyo-e dans l’atelier de David Bull, où des séances ont lieu chaque jour...

    Lire la suite
  • Musée du Taiko (tambour)

    musée

    Des centaines de tambours du monde entier sont exposés ici, notamment plusieurs taiko (tambours...

    Lire la suite
  • Musée de l’Artisanat traditionnel

    musée

    Les expositions témoignent ici de la longue tradition artisanale d’Asakusa. Des démonstrations...

    Lire la suite
  • Asakusa-jinja

    sanctuaire shinto

    L’Asakusa-jinja fut érigé en l’honneur des deux frères qui découvrirent la statue de Kannon à...

    Lire la suite
  • Tokyo Sky Tree

    tour

    Inaugurée en 2012 et culminant à 634 m, c’est la plus haute tour de radiodiffusion autoportante du...

    Lire la suite
  • Super Dry Hall

    architecture

    Conçu par Philippe Starck et achevé en 1989, le siège social d’Asahi Beer fait partie des sites...

    Lire la suite
  • Chingo-dō

    temple bouddhique

    Ce petit temple paisible fait partie du Sensō-ji, mais possède une entrée séparée dans...

    Lire la suite

Asakusa Prendre un verre

  • Kamiya Bar

    bar

    L’un des plus vieux bars occidentaux de Tokyo, ouvert depuis 1880. Si son succès tient probablement...

    Lire la suite
  • ’Cuzn Homeground

    bar

    Tenu par une bande de babas cool nippons déjantés, ’Cuzn est le genre de bar où tout peut...

    Lire la suite
  • Ef

    café

    Dans un entrepôt en bois du XIXe siècle ayant résisté au séisme de 1923 et à la guerre, ce bar...

    Lire la suite
  • Asahi Sky Room

    bar

    Après la visite des sites religieux, terminez la journée au temple doré d’Asahi, au 22e niveau de...

    Lire la suite

Asakusa Se restaurer

  • Komagata Dojō

    japonais traditionnel

    Depuis 1801, Komagata Dojō mijote du dojō (loche ressemblant à une petite anguille). Le dojō nabe...

    Lire la suite
  • Daikokuya

    tempura

    Près de Nakamise-dōri, voici l’endroit où goûter des tempura à l’ancienne, frits dans l’huile...

    Lire la suite
  • Sometarō

    okonomiyaki

    Cette vieille maison couverte de plantes grimpantes offre un cadre sympathique pour découvrir les...

    Lire la suite
  • Irokawa

    unagi

    Ce petit établissement sans prétention qui évoque Edo est l’un des meilleurs restaurants d’unagi...

    Lire la suite
  • Asakusa Imahan

    sukiyaki

    Ce fameux restaurant de bœuf fondé en 1895 sert des sukiyaki et shabu-shabu (fondues japonaises) dont...

    Lire la suite
  • Rokurinsha

    rāmen

    Les tsukemen – nouilles aux œufs accompagnées d’un bol de bouillon concentré – sont la...

    Lire la suite
  • Chōchin Monaka

    pâtisseries

    Traditionnellement, les gaufres appelées monaka sont fourrées à la pâte de haricots rouges. Dans...

    Lire la suite

Asakusa Sortir

  • Asakusa Engei Hall

    comédie

    Asakusa regorgeait jadis de théâtres comme celui-ci, où se jouaient du rakugo (monologue comique) et...

    Lire la suite

Asakusa Shopping

  • Bengara

    artisanat

    Un spécialiste des noren (rideaux de porte), qui présente de beaux modèles en lin teints à...

    Lire la suite
  • Tokyo Hotarudo

    vintage

    Un jeune homme excentrique au look rétro tient cette boutique de curiosités (voir 6 Venez chiner...

    Lire la suite
  • Fujiya

    artisanat

    Un lieu dédié aux tenugui, fins rectangles de coton ayant de multiples usages : serviettes de table,...

    Lire la suite
  • Yonoya Kushiho

    accessoires

    Même ici où l’ancien est roi, cette petite boutique sort du lot : elle vend des peignes en buis...

    Lire la suite
  • Kappabashi- dōri

    articles pour la cuisine

    Surtout connue pour ses magasins d’éléments en plastique très réalistes servant à composer des...

    Lire la suite
  • Solamachi

    centre commercial

    Le centre commercial de la fameuse tour ne propose pas que des babioles pour touristes. Vous trouverez...

    Lire la suite
Paramètres des cookies