Kyoto

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Kyoto
  5. Centre de Kyōto

Centre de Kyōto

Le centre de Kyōto tel que nous l'entendons ici ne se réfère pas tant à un quartier bien distinct, mais au vaste secteur entourant les quartiers touristiques plus connus du centre-ville, de la gare et de Higashiyama. Il s'étend ainsi des collines matérialisant les limites septentrionales de la ville proprement dite aux quartiers périphériques de plaine au sud de la gare de Kyōto. Les distances font qu'il ne peut se visiter en une seule journée.
Pour en profiter, le mieux consiste à se focaliser sur un ou deux sites relativement proches entre eux, sachant qu'il est souvent possible de les combiner avec d'autres points d'intérêt des quartiers touristiques limitrophes (centre-ville du sud de Higashiyama, par exemple).
De nombreuses possibilités d'itinéraires s'offrent à vous pour découvrir les richesses du centre de Kyōto. Vous pouvez par exemple commencer au sud par la visite du Fushimi-Inari-Taisha et du Tōfuku-ji puis gagner le sud de Higashiyama. Autre possibilité : combiner les monuments du nord de Higashiyama, tel le Ginkaku-ji, avec les sites moins touristiques du Manshū-in et de Shisen-dō encore plus au nord.
De même, vous pouvez vous intéresser au jardin zen clos du Daitoku-ji et ses merveilleux temples secondaires puis continuer par l'éclatante splendeur du Kinkaku-ji, le célèbre pavillon d'Or, au nord-ouest de Kyōto.
Les vastes dimensions du Centre de Kyōto se prêtent au cyclotourisme.

Le top 5 du quartier

  • L'univers secret du palais impérial de Kyōto magnifique à l'intérieur comme à l'extérieur et les splendeurs de la cour japonaise, sans oublier les charmants jardins, agréables pour une promenade.
  • L'enfilade de torii (portiques de sanctuaires shintoïstes) hypnotiques du Fushimi-Inari-Taisha.
  • Une balade dans le vaste domaine du Tōfuku-ji.
  • Le Daitoku-ji et sa multitude de temples annexes.
  • Le chemin bordé d'arbres menant au Shimogamo-jinja.
Mis à jour le : 19 juin 2018
Paramètres des cookies