Japon

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Avec des enfants

Japon : Avec des enfants

Visiter le Japon en famille

Les Japonais adorent les petits. Vous les entendrez d’ailleurs souvent leur dire qu’ils sont kawaii (mignons).

Se restaurer

Supermarchés (avec petits pots bébé), boulangeries, restauration rapide… les endroits ne manquent pas pour satisfaire toute la famille et manger sur le pouce. Si vous voyagez avec un enfant souffrant d’allergies, faites-les écrire en japonais. Les restaurants de chaînes signalent clairement les allergènes présents dans leurs préparations. Si vous avez prévu un séjour en demi-pension dans un ryokan, évoquez toute modification alimentaire souhaitée dès la réservation : les établissements habitués à la clientèle étrangère devraient en tenir compte ; à défaut, réservez un séjour sans repas. Les familles japonaises déjeunent souvent dans les “restaurants familiaux” (ファミレス, famiresu) : des chaînes comme Gusto, Jonathan’s, Saizeriya et Royal Host sont appréciées pour leurs menus enfant, leurs chaises hautes (plus rares qu’en Europe) et les parties non-fumeurs.

Se loger

La plupart des hôtels proposent en option un lit bébé (si la place dans la chambre le permet). Certains établissements offrent des chambres triples, mais les chambres quadruples ou avec deux lits en 160 cm sont rares. Les familles japonaises optent en général pour les hébergements traditionnels (ryokan et minshuku) avec des chambres spacieuses avec tatami qui accueillent jusqu’à cinq futons les uns à côté des autres. Les auberges de jeunesse disposent souvent de chambres familiales (ou d’un dortoir pour quatre personnes), avec accès à une cuisine commune. À Tokyo, les hôtels internationaux proposent les services de baby-sitters, parfois anglophones.

Tout-petits

Couches jetables, biberons, lingettes et médicaments sont disponibles dans les pharmacies. Les grands magasins, centres commerciaux et gares ferroviaires d’importance disposent généralement d’un espace pour changer les bébés. Il n’est pas d’usage d’allaiter en public au Japon, faites-le en toute discrétion.

Comment circuler

Dans les trains, des places sont réservées aux femmes enceintes et aux personnes accompagnées de jeunes enfants. Mieux vaut éviter de prendre les trains aux heures de pointe le matin (7h-9h30). Si vous n’avez pas le choix, les enfants de moins de 12 ans et leur mère peuvent emprunter les voitures réservées aux femmes, moins bondées. Les enfants de 6 à 11 ans paient moitié prix à bord de tous les trains (y compris les trains à grande vitesse) ; les moins de 6 ans voyagent gratuitement.

Les gares et les bâtiments des grandes villes sont équipés d’ascenseurs ; dans les sites historiques, les rampes d’accès sont rares (et les poussettes ne donnent pas accès aux passages réservés aux personnes en fauteuil). Les rues sont souvent dépourvues de trottoirs.

En dehors des grandes villes, circuler en voiture est souvent le choix le plus adapté aux familles. Il n’y a pas de siège-auto dans les taxis. La plupart des agences de location de voitures vous en fourniront un si vous en faites la demande à la réservation.

Alimentation

Si vos enfants sont difficiles, l’alimentation peut poser problème.

Si vous allez dans un restaurant de gastronomie kaiseki (haute cuisine), demandez à votre hôtel de téléphoner au préalable pour faire préparer des plats au goût des enfants. Faites de même si vous comptez manger dans un ryokan.

Si nécessaire, demandez à votre hôtel d’écrire en japonais les restrictions alimentaires ou allergies de vos enfants.

On trouve au Japon quantité de restaurants dits “familiaux” qui servent des plats occidentaux (pizza, poulet frit, frites), ou proposent des menus enfant (que l’on appelle parfois o-ko-sama ranchii). Les shokudo (petits restaurants bon marché) proposent aussi des plats susceptibles de plaire aux enfants.

La plupart des supermarchés proposent de la nourriture pour bébés. L’aide d’un employé peut être utile pour déchiffrer le contenu.

Si vos enfants refusent de manger japonais, pas d’inquiétude : les grandes villes abondent en restaurants internationaux, et l’on trouve des fast-foods même dans les petites agglomérations. Avant de vous rendre dans les zones rurales, faites des provisions dans un supermarché.

Équipements

On trouve des espaces-bébés dans certains lieux publics (grands magasins, gares principales…).

La plupart des hôtels (à l’exception des ryokan, où ils sont plus rares) disposent de lits pour bébés, que l’on peut réserver.

Des chaises hautes sont disponibles dans de nombreux restaurants (sauf, bien sûr, dans ceux où l’on s’assied tout simplement par terre).

Des agences de baby-sitting existent dans la plupart des grandes villes. Seul obstacle, évidemment : la langue.

Les meilleures régions

Tokyo

L’empire de la pop culture avec, pêle-mêle, un séjour dans un hôtel où trône une statue de Godzilla ; une plongée dans l’univers du roi de l’animation japonaise, Hayao Miyazaki, au musée Ghibli ; un détour par un parc d’attractions ; l’achat de figurines de héros japonais... Les ados adorent les quartiers de Harajuku et Shibuya.

Okinawa et les îles du Sud-Ouest

Un moment de détente sur l’île subtropicale d’Okinawa, une destination familiale prisée. Hors des sentiers battus, l’île de Taketomi est idéale avec de jeunes enfants : aucune voiture (des vélos uniquement) et de belles plages tranquilles.

Centre de Honshu

Randonnées et ski dans les Alpes japonaises, vélo au milieu des rizières, découverte de bourgs ruraux près de Takayama et visite d’un magnifique château à Matsumoto, où le souvenir des ninjas et des samouraïs est encore bien vivant.

Sapporo et Hokkaido

Endroit idéal pour les familles sportives : ski, snowboard, randonnée et camping.

À ne pas manquer

Musées

  • Musée Ghibli, Tokyo, pour retrouver la magie du roi de l’animation japonaise.
  • Musée du petit Prince, Hakone, la reconstitution d’un village français et de l’univers du livre d’Antoine de Saint-Exupéry – étonnant !
  • Musée du Chemin de fer de Kyoto. Histoire du chemin de fer au Japon, des locomotives à vapeur aux trains à grande vitesse.
  • JR SCMAGLEV & Railway Park, Nagoya. Découvrez un Maglev (train à sustentation magnétique, se déplaçant sans contact avec les rails !) et testez un simulateur de shinkansen.

Activités de plein air

  • Satoyama Experience, Hida-Furukawa. À vélo au milieu des rizières et des fermes.
  • Niseko. Ski et snowboard dans une grande station de sports d’hiver.
  • Okinawa et toutes les autres îles ! Pour la baignade en mer et les joies de la plage.

Liesse populaire

  • Le Yabusame à Kyoto, un concours de tir à l’arc, tel que le pratiquaient les samouraïs, à cheval et avec des flèches sans pointe.
  • Un match de base-ball, le sport préféré des Japonais au Tokyo Dome à Tokyo, au stade Mazda Zoom Zoom à Hiroshima ou au Kyocera Dome, à Osaka.

Parcs d’attractions

  • Tokyo Disney Resort, Tokyo. Découvrez l’unique parc maritime de la firme, avec les attractions habituelles.
  • Fuji-Q Highland, Fuji-Yoshida. Célèbre pour ses manèges impressionnants.
  • Tokyo Dome City, Tokyo. Manèges pour enfants et montagne russe, au coeur de Tokyo.
Mis à jour le : 11 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon

Paramètres des cookies