Indonésie : Handicapés

L'Indonésie pratique pour personnes handicapées

Malgré une loi sur le handicap, votée en 2016 après la ratification de la CRDPH (Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées) par l’Indonésie en 2011, et une prise de conscience de plus en plus grande des besoins des handicapés, L’Indonésie reste une destination compliquée pour les voyageurs à mobilité réduite, les malvoyants ou malentendants. Très peu de bâtiments ont des accès aménagés, et même les chaînes hôtelières internationales ne sont pas entièrement équipées. Entre les nids-de-poule, les bouches d’égout mal fermées, les motos garées ici et là, les routes encombrées et les chaussées entrecoupées de marches, circuler sur les trottoirs constitue un véritable parcours du combattant. Les transports en commun sont totalement inaccessibles aux personnes en fauteuil roulant. On peut louer à bon prix une voiture avec chauffeur, mais on ne peut trouver des véhicules accessibles en fauteuil que par le biais de touropérateurs spécialisés. On trouvera facilement des guides dans les régions touristiques, et si ce n’est pas l’usage, ils pourront vous aider (notamment pousser votre fauteuil) en cas de besoin. D’un autre côté, comme dans bien des pays en développement, les Indonésiens sont très serviables et accueillants : aucun voyageur en fauteuil roulant n’attendra longtemps devant un obstacle sans qu’on vienne l’aider. Bali, avec ses bonnes infrastructures, est la destination préférée des voyageurs handicapés, car on y trouve plus facilement des installations et des hébergements adaptés. Si vous vous intéressez à la plongée, vous pourrez vous adresser à l’agence Water Worx, à Padangbai.

En France, l’APF France handicap (01 40 78 69 00 ; 17 bd Auguste-Blanqui, 75013 Paris) peut fournir des informations utiles sur les voyages accessibles. Yanous, Hizy, Handicap.fr et Tourisme et handicaps constituent également de bonnes sources d’information. Désormais, les principales plateformes d’hébergement que sont Abritel, Airbnb, Booking et Hotels.com ont intégré des critères d’accessibilité à leur moteur de recherche. Mobee Travel est une startup qui regroupe des hébergements accessibles et qui propose aussi des séjours sur mesure. Plus modeste, Wilengo fonctionne sur le modèle d’Airbnb. Les agences de voyages Yoola et Comptoir des voyages organisent des voyages adaptés aux personnes à mobilité réduite. Les propriétaires d’Accessible Indonesia, compétents, travaillent avec des organismes locaux d’aide aux handicapés. Ils proposent des circuits, essentiellement à Java, Sulawesi (Célèbes) et Bali, ainsi que des croisières de jour, des sorties de plongée et de snorkeling et des séjours accessibles en fauteuil roulant. Ils sont habitués à résoudre les problèmes du manque d’infrastructures. Leur site Internet (en anglais) est très utile : accessibilité des aéroports internationaux, les meilleures destinations, etc.

Mis à jour le : 11 novembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies