Lonely Planet

Pérou

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Pérou
  4. Comment s'y rendre

Pérou : Comment s'y rendre

Partir au Pérou : mode d'emploi

Entrer au Pérou

Pour entrer au Pérou, il suffit de disposer d’un passeport valable au moins six mois après la date de retour. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique Formalités et visas.
Il arrive que l’immigration n’accorde qu’un permis de 30 jours (au lieu des 90 jours standard). Dans ce cas, si vous souhaitez rester plus longtemps, indiquez à l’officier la durée prévue de votre séjour en la justifiant, si possible, avec votre billet de retour.
Bien que la corruption soit sanctionnée au Pérou, certains fonctionnaires aux frontières terrestres tentent d’arrondir leurs fins de mois en exigeant un pot-de-vin (coima).

Voie aérienne

L’Amérique du Sud est une destination relativement coûteuse depuis presque toutes les régions du globe. Au Pérou, la haute saison pour les transports aériens se situe entre fin mai et début septembre, et aux environs des principales fêtes. On peut parfois bénéficier de tarifs réduits le reste de l’année. La plupart des compagnies aériennes accordent des réductions aux moins de 26 ans et aux étudiants en possession d’une carte internationale. 
Une taxe de départ internationale de 31 $US est maintenant généralement incluse dans le prix des billets. Il est indispensable de confirmer votre vol de retour 72 heures à l’avance, par téléphone ou sur Internet, faute de quoi vous risquez d’être rayé de la liste. Si vous voyagez dans des régions reculées, recourez à une agence de voyages fiable pour le faire.
Pour les voyageurs visitant plusieurs pays sur divers continents, les billets tour du monde sont la meilleure option possible. Les itinéraires comprennent habituellement cinq escales minimum, avec des destinations inhabituelles comme Tahiti. Les tarifs sont très variables et ce type de billet implique beaucoup de conditions, lisez le contrat attentivement et intégralement.

Aéroports et compagnies aériennes

Situé dans la ville portuaire de Callao, l’Aeropuerto Internacional Jorge Chávez (code LIM ; www.lap.com.pe) possède des terminaux rénovés étincelants où les services abondent. Il constitue une importante plaque tournante aérienne desservie par des vols en provenance d’Amérique du Nord et d’Amérique latine, ainsi que trois vols directs depuis l’Europe (Paris, Madrid et Amsterdam). Pour connaître les horaires des vols intérieurs et internationaux, consultez le site Internet de l’aéroport, ou appelez le 01-511 6055. Le seul autre aéroport international du pays est celui de Cuzco, avec des vols pour La Paz (Bolivie). 

Compagnies aériennes

Les numéros de téléphone et les adresses listés ci-dessous concernent les bureaux situés à Lima. Pour appeler depuis une autre région, ajoutez le 01.
Il est conseillé de téléphoner avant de se déplacer ou de consulter un annuaire à la rubrique Líneas Aéreas, car les adresses changent fréquemment.

  • Aerolineas Argentinas (www.aerolineas.com.ar/ar/pe)
  • Aeroméxico (www.aeromexico.com)
  • Air Canada
  • Air Europa
  • Air France
  • Alitalia
  • American Airlines
  • Avianca
  • Copa Airlines
  • Delta Airlines
  • Iberia
  • KLM
  • LAN
  • Spirit Airlines
  • TACA
  • TAM
  • United Airlines

Depuis l’Europe continentale

Il n’existe pas de vol direct pour le Pérou au départ de la Belgique ou de la Suisse. Air France propose 5 vols directs par semaine au départ de Paris (à partir de 900 € environ, 12-13 heures de vol). Quelques compagnies, comme Iberia, assurent des vols directs pour Lima au départ de Madrid (à partir de 1 100 € environ, 11-12 heures de vol). KLM propose des vols directs depuis Amsterdam (à partir de 1 400 € environ, 12-13 heures de vol). Il se révèle souvent moins cher de transiter par les États-Unis ou l’Amérique du Sud. Voici quelques adresses d’agences et de transporteurs :
Depuis la France
Les allers-retours avec escale(s) les plus économiques au départ de Paris commencent à un peu plus de 600 € environ. 

  • Air France
  • American Airlines
  • Delta Air Lines
  • Iberia
  • Les Connaisseurs du voyage
  • Nouvelles Frontières
  • Thomas Cook
  • Voyageurs du Monde

Depuis la Belgique
Les allers-retours avec escale(s) les moins chers au départ de Bruxelles commencent autour de 700 € environ.

  • Airstop
  • Connections
  • Éole

Depuis la Suisse
Les allers-retours avec escale(s) les plus économiques au départ de Genève coûtent environ 900 FS.

  • STA Travel
  • Swiss
  • Jerrycan

Depuis le Canada

S’il existe des liaisons directes Toronto-Lima, la plupart des vols impliquent un changement aux États-Unis ou à Mexico. 

  • Air Canada. Vols directs au départ de Toronto à partir de 850 $C environ.
  • eXito. Spécialiste de l’Amérique du Sud.
  • Travel Cuts – Voyages Campus

 

Depuis l’Amérique latine

Des vols directs relient le Pérou à de nombreuses villes d’Amérique latine, dont Bogotá, Buenos Aires, Caracas, Guayaquil (Équateur), La Paz, Mexico, Panama City, Quito, Rio de Janeiro, San José (Costa Rica), Santiago du Chili et São Paulo. LAN, Copa et TACA sont les principales compagnies sud-américaines desservant Lima. 
Agences recommandées :

Voies terrestre et fluviale 

Aucune route ne traversant le “Bouchon de Darién”, la zone frontalière entre le Panamá et la Colombie, il est impossible de rejoindre l’Amérique du Sud par voie terrestre depuis le nord, à moins de passer une semaine à traverser à pied une jungle marécageuse et infestée de trafiquants de drogues. Aussi gagner le Pérou en voiture depuis les États-Unis ou l’Amérique centrale se révèle-t-il une entreprise coûteuse. Voyager par voie terrestre depuis la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie et l’Équateur se révèle souvent moins sûr et plus compliqué que prévu. 
Ormeño (www.grupo-ormeno.com.pe) est la principale compagnie de bus à proposer des trajets internationaux, notamment vers le Chili, l’Équateur, la Colombie, la Bolivie et l’Argentine. D’autres, plus petites, assurent aussi des liaisons transfrontalières, mais d’une façon beaucoup plus limitée. Une seule ligne ferroviaire traverse la frontière. Elle relie Tacna, sur la côte sud, à Arica, au Chili.
S’il peut être moins cher d’acheter un billet jusqu’à la frontière, de la franchir, puis d’acheter un autre billet pour continuer son voyage, il est généralement plus facile, plus rapide et plus sûr d’acheter un billet pour la totalité du trajet. C’est valable pour tous les moyens de transport. Pour les déplacements en bus, vérifiez auprès de la compagnie ce qui est inclus dans le prix, et si le voyage est direct, ou implique un changement (et une longue attente à la frontière). 
Il est possible de gagner le Pérou en bateau depuis des ports de l’Amazone au Brésil, ou depuis Leticia (Colombie), de même qu’il est possible de rallier le pays par les villes côtières de la côte pacifique.

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Pérou