Équateur : Sécurité

Désagréments et dangers en Équateur

On peut voyager en sécurité en Équateur. N’oubliez jamais que bien des accidents et des actes criminels peuvent être évités grâce au bon sens.

Drogue

Soyez particulièrement prudent si un inconnu vous offre à manger ou à boire. Il pourrait y avoir de la drogue dans ce qu’il vous propose, et vous pourriez vous faire détrousser – ou pire – sans vous en rendre compte.

Enlèvements

Bien que rares, des enlèvements express (secuestro exprés) se produisent dans les zones urbaines. Ainsi, des voleurs armés opérant généralement avec un taxi sans licence contraignent le passager à retirer de l’argent à un DAB, puis l’abandonnent dans les faubourgs. Pour vous prémunir de pareille mésaventure, demandez à votre hôtel ou au restaurant d’appeler un taxi pour vous.
Vous pouvez aussi utiliser l’application Easy Taxi.
Les taxis sont censés être équipés d’un système d’alarme connecté à un GPS (le bouton se trouve sur l’accoudoir à l’arrière). Lorsqu’on appuie dessus, la police est alertée et un enregistrement audio et vidéo est automatiquement déclenché. Ceux qui le sont portent l’inscription transporte seguro (transport sûr).

Vols

Si les vols à main armée se produisent rarement en Équateur, certains secteurs de Quito et plusieurs régions du littoral sont réputés pour être dangereux. Les chapitres régionaux correspondants contiennent les informations nécessaires. Nous vous recommandons de bien les avoir en tête lors de vos déplacements.
Les vols à la tire sont plus fréquents : veillez à vos effets personnels dans la foule des gares routières, dans les bus bondés et sur les marchés très fréquentés. Les vols dans les bus sont courants, particulièrement dans les bus de nuit et sur les trajets entre Quito, Latacunga, Baños et Riobamba dans la Sierra centrale. Dans ces endroits sévissent pickpockets et autres manieurs du rasoir, à l’affût d’un sac à découper. Un peu de jugeote et de vigilance suffisent la plupart du temps à éviter les problèmes.
Mieux vaut se promener avec un porte-monnaie contenant une petite somme d’argent dans la poche avant du pantalon et conserver vos papiers et les sommes plus importantes dans une pochette dissimulée sous vos vêtements.
Les hôtels situés près des gares routières sont souvent meilleur marché, mais ils peuvent être dangereux et accueillir des prostituées et leurs clients.
On peut en principe laisser de l’argent dans les coffres des hôtels, pourvu que ce soit dans une enveloppe cachetée. Toutefois, les coffres des établissements “petits budgets” ne sont pas sans risque.
Ne garez jamais votre voiture dans un lieu qui n’est pas surveillé. Ne laissez aucun objet en évidence (y compris dans les endroits surveillés).
Si, malgré ces précautions, vous êtes victime d’un vol, allez immédiatement porter plainte au commissariat. Il n’y a guère de chance que la police retrouve les biens volés, mais cette démarche est indispensable pour prétendre à un éventuel remboursement de votre assurance.

Zones sensibles

Évitez certaines régions frontalières avec la Colombie, notamment celles du nord de l’Oriente. Les circuits organisés dans l’Oriente présentent généralement toutes les conditions de sécurité et seuls quelques cas isolés de vol à main armée ont été signalés.

Mis à jour le : 16 mars 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à l’Equateur

Paramètres des cookies