Cuba

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Cuba
  4. Province de Ciego de Ávila

Province de Ciego de Ávila

Pourquoi y aller

La petite province de Ciego de Ávila connut son heure de gloire à la fin du XIXe siècle lors de l’édification, pendant les guerres d’indépendance, d’une impressionnante ligne militaire fortifiée, La Trocha, destinée à empêcher les armées rebelles de l’est de passer vers l’ouest. Aujourd’hui, la province demeure une frontière culturelle entre l’Oriente et l’Occidente. On y vient principalement pour Cayo Coco et Cayo Guillermo, qui ont connu un ambitieux essor touristique après la “période spéciale”. Les perles tropicales qui séduisirent jadis Ernest Hemingway ont vu leurs splendides plages se refaire une beauté, et plus d’une dizaine d’hôtels-clubs sélects s’y établir.
Détachée du flanc ouest de la province de Camagüey en 1975, Ciego de Ávila recèle d’intrigants secrets depuis plus d’un siècle. Au XIXe siècle arrivèrent d’abord les immigrants d’Haïti, de la Jamaïque, de la République dominicaine et de la Barbade, qui apportaient avec eux leurs traditions : cricket à Baraguá, vaudou à Venezuela, danses folkloriques à Majagua et feux d’artifice à Chambas.
Le 8 et 9 septembre 2017, l’ouragan Irma a causé de graves dégâts dans la province, notamment à Cayo Coco et Cayo Guillermo.

À ne pas manquer

  1. Un séjour chez l’habitant dans l’industrieuse ville cubaine de Morón
  2. La visite du Parque de la Ciudad, à Ciego de Ávila, ancien terrain vague transformé en un parc urbain original
  3. Une sortie en hors-bord sur les canaux de la Laguna la Redonda, lac d’eau douce bordé par la mangrove
  4. Une balade à cheval dans les collines sur les sentiers bucoliques du nord de Ciego, à Florencia
  5. Le large de Cayo Guillermo pour prendre la mer dans le sillage de “Papa” Hemingway
  6. La paradisiaque Playa Pilar où se prélasser
  7. Les eaux presque vierges de l’archipel isolé des Jardines de la Reina
Mis à jour le : 20 mai 2019

À voir à faire à Cuba

Environs de Morón Laguna de la Leche et Laguna la Redonda

  • Laguna la Redonda

    lac

    Avis aux pêcheurs : à 12 km au nord de Morón, près de la route de Cayo Coco, les mangroves...

    Lire la suite
  • Laguna de la Leche

    lac

    Le “lac de lait”, le plus grand plan d’eau naturel de Cuba (66 km2), doit son nom à des dépôts...

    Lire la suite

Ciego de Ávila

Ciego de Ávila a travaillé dur pour séduire le voyageur, se dotant d’un nouveau boulevard courant sur trois pâtés de maisons, de beaux parcs et de musées consacrés à son histoire relativement modeste, mais présentée d’une manière originale et pertinente.

  • Museo de Artes Decorativas

    musée

    Au rez-de-chaussée de ce musée sont regroupés les plus beaux lits de Cuba. Et une belle collection...

    Lire la suite
  • Parque Martí

    place

    À Ciego, toutes les routes mènent à cette place coloniale, aménagée en 1877 en l’honneur du roi...

    Lire la suite
  • Centro de Promoción Cultural Guiarte

    galerie d’art

    Cette galerie expose les œuvres du roi du pop art cubain, Raúl Martínez et d’autres artistes du...

    Lire la suite
  • Parque de la Ciudad

    parc

    Ce qui était jadis un terrain vague, entre l’Hotel Ciego de Ávila et le centre-ville, à la...

    Lire la suite
  • Museo Provincial Simón Reyes

    musée

    L’un des musées municipaux les mieux conçus de Cuba. Franchir le porche typique de ce bâtiment...

    Lire la suite

Cayo Coco

  • Marina Marlin Aguas Tranquilas

    pêche

    La principale marina de Cayo Coco, orientée sud, se trouve près du Meliá Cayo Coco. On y propose des...

    Lire la suite
  • Cayo Paredón Grande

    île

    À l’est de Cayo Coco, une route traverse Cayo Romano (techniquement dans la province de Camagüey) et...

    Lire la suite
  • Rocarena

    escalade

    Un centre d’escalade ingénieux, conçu avant tout pour les enfants et les adolescents (mais pas...

    Lire la suite
  • Centro Internacional de Buceo Blue Diving

    plongée

    Sur la plage située dans l’enceinte du complexe Meliá Cayo Coco. À partir de 45 CUC par plongée....

    Lire la suite

Cayo Guillermo

  • Playa Pilar

    plage

    Régulièrement présentée comme la plus belle plage de Cuba, cette sublime étendue doit sa...

    Lire la suite
  • Marina Marlin Cayo Guillermo

    pêche

    Sur la droite de la digue quand on arrive de Cayo Coco, cette marina de 36 postes d’amarrage est un...

    Lire la suite
  • Centro Internacional de Buceo Coco Diving

    plongée

    Récemment transféré de Cayo Coco à Cayo Guillermo (au Meliá Cayo Guillermo), ce centre propose de...

    Lire la suite

Morón

Morón est célèbre pour son coq, une sculpture qui monte la garde sur un rond-point en face de l’Hotel Morón, à la lisière sud de la ville. Il pousse son cocorico (électronique) à 6h tous les matins.

  • Terminal de Ferrocarriles

    site remarquable

    Ayant longtemps été le principal carrefour ferroviaire du centre de Cuba, Morón s’enorgueillit de...

    Lire la suite
  • Museo Caonabo

    musée

    Blotti au milieu des trottoirs animés et des colonnades, ce musée d’histoire et d’archéologie...

    Lire la suite
  • Central Patria o Muerte

    site historique

    Cet ancien moulin à canne à sucre rouillé, dans le village de Patria, à 3 km au sud de Morón,...

    Lire la suite
Paramètres des cookies