Costa Rica : Environnement

Géographie

Délimité par le Nicaragua au nord et le Panama au sud, le Costa Rica longe la mer des Caraïbes à l'est et l'océan Pacifique à l'ouest. Une chaîne volcanique sépare le pays en deux, de la frontière nicaraguayenne au nord-ouest à la frontière panaméenne au sud-est. Un haut plateau divise les cordillères au centre, bordé de basses terres côtières à l'est et à l'ouest. Plus de la moitié de la population vit sur cette plaine, au fertile sol volcanique. Mangroves, marais et plages de sable caractérisent la côte caraïbe, de 212 km de long. Plus découpée et plus rocheuse, la côte pacifique s'étend sur 1 016 km, ponctuée de golfes et de péninsules.

Faune et flore

La biodiversité du pays attire, du monde entier, les amoureux de la nature. L'avifaune compte 850 espèces, dont le resplendissant quetzal à la tête couverte d'un plumage indigo, des colibris, des aras et des toucans. Les forêts tropicales abritent plus de 1 400 sortes d'arbres et procurent un habitat varié aux quatre espèces de singes (singe-écureuil, capucin à tête blanche, singe-araignée et singe hurleur), aux paresseux, aux armadillos, aux jaguars et aux tapirs. Les papillons sont légion. Les reptiles sont bien représentés, avec des serpents (dont le redoutable fer-de-lance), des lézards et des iguanes, des crocodiles et des caïmans et, enfin, les grosses tortues marines qui viennent pondre sur les plages. Au total, le Costa Rica possède 186 secteurs protégés, dont 32 parcs nationaux. Au moins 10% du territoire sont strictement protégés et 17% inclus dans diverses réserves. Ces dernières autorisent toujours des activités comme l'agriculture et la déforestation empêchant ainsi une protection totale de l'environnement.

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Costa Rica