Colombie

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Colombie
  4. Comment s'y rendre

Colombie : Comment s'y rendre

Transports pour aller en Colombie

Entrer en Colombie

La plupart des voyageurs arrivent en Colombie par avion, ou par voie de terre depuis l’Équateur, le Venezuela ou le Brésil. De nombreux voiliers partent également du Panamá via les îles San Blas.
Il vous faut un passeport valide (pendant encore 6 mois au moins) et, pour certains ressortissants, un visa de tourisme valide 90 jours, prorogeable 90 jours supplémentaires par année civile. Si vous arrivez par avion (et non par voie de terre), un formulaire des douanes vous sera remis : vous êtes censé le garder et le rendre au moment de quitter le pays (sous peine d’une amende salée), même si nous n’avons jamais vu personne être prié de le produire. Cela dit, gardez-le avec votre passeport, au cas où.
Billet retour obligatoire quand on va en Colombie ? 
Pour pouvoir entrer en Colombie, un billet retour est – du moins techniquement – exigé, ce qu’appliquent rigoureusement les compagnies aériennes et les agences de voyages : aucune ne vous vendra un aller simple si vous n’avez pas déjà un billet retour. À votre arrivée, cependant, presque aucun agent d’immigration ne vous le demandera.
Si vous ne voulez pas prévoir de retour, nous vous conseillons d’acheter un billet retour intégralement remboursable avec votre carte bancaire et de demander un remboursement après votre arrivée. Si vous arrivez par voie de terre, la sortie papier d’une réservation non réglée suffit parfois à ce que les gardes-frontières vous laissent passer. On demandera plus facilement leur billet retour aux voyageurs au look négligé qu’à ceux soigneusement habillés.

prendre l'avion pour aller en colombie

Aéroports de Colombie
 
Le plus grand aéroport international du pays est l’Aeropuerto Internacional El Dorado (www.elnuevodorado.com ; Av. El Dorado) de Bogotá, rénové depuis peu.
Parmi les autres aéroports assurant des vols internationaux :
Aeropuerto Internacional El Edén (www.aeropuertoeleden.com). L’aéroport d’Armenia, près de La Tebaida. Aeropuerto Internacional José María Córdova (www.aeropuertojosemariacordova.com ; Medellín). Hors de Medellín, près de Rionegro. Aeropuerto Internacional Rafael Núñez (www.sacsa.com.co ; Cartagena). Aeropuerto Alfonso Bonilla Aragón (Aeropuerto Palmaseca ; www.aerocali.com.co). L’aéroport de Cali est à 16 km au nord-ouest de la ville, non loin de la route vers Palmira. Aeropuerto Internacional Camilo Daza (Barrio La Laguna, Cúcuta). Aeropuerto Ernesto Cortissoz (www.baq.aero ; Barranquilla). Aeropuerto Internacional Gustavo Rojas Pinilla (Aeropuerto Internacional Sesquicentenario ; San Andrés). Aeropuerto Internacional Matecaña (Pereira). Aeropuerto Internacional Palonegro (Bucaramanga)
 
Vols en Amérique du Sud vers la Colombie
 
Les billets d’avion en Amérique du Sud sont onéreux. Si vous voyagez vers l’Équateur, le Venezuela ou le Brésil, prendre un vol intérieur jusqu’à la frontière terrestre (Ipiales, Cúcuta ou Leticia, respectivement), la franchir et prendre un autre vol intérieur jusqu’à votre destination finale vous reviendra moins cher.
Cela dit, Bogotá est souvent le point d’entrée sud-américain le moins cher, et les vols intercontinentaux sont nombreux à en partir ; quelques-uns partent de Cali et de Medellín. On peut par exemple effectuer un vol Bogotá-Quito (à partir de 250 $US) ou Cali-Quito (à partir de 320 $US). Les vols rallient également Bogotá et Caracas (900 $US), bien que les places depuis/vers Caracas soient de plus en plus difficiles à obtenir.
Pour voyager plus loin, un vol vers Santiago du Chili vous coûtera environ 900 $US, et 800 $US vers Buenos Aires. Comptez environ 600 $US jusqu’à São Paulo ou Rio de Janeiro (Brésil). Bien sûr, les tarifs indiqués varient beaucoup selon les saisons et les compagnies.
 
Vols pour la Colombie depuis la France
 
Seule la compagnie Air France propose des vols sans escale entre Paris et Bogotá. Les autres vols comportent au moins une escale. Iberia assure des vols avec escale à Madrid, et plusieurs compagnies américaines proposent également des vols avec escale aux États-Unis. Comptez entre 600 et 1 100 € pour un vol entre Paris et Bogotá, en fonction des saisons et des compagnies. 
Voici quelques adresses d’agences et de transporteurs :
Air France (36 54, 0,34 €/min ; www.airfrance.fr ; agence Opéra, 49 av. de l’Opéra, 75002 Paris). Assure tous les jours des vols Paris-Bogotá sans escale. Les vols durent environ 11 heures.
American Airlines (1-800 433 7300 ; www.aa.com)
Delta Air Lines (0 892 702 809, 0,34 €/min ; www.delta.com
Iberia (0 825 800 965,  0,15 €/min ; www.iberia.com). Nombreux vols vers les grandes villes colombiennes au départ de Paris, Toulouse, Nantes, Nice, Lyon et Marseille, avec une escale à Madrid.
Nouvelles Frontières (0 825 000 747, 0,15 €/min ; www.nouvelles-frontieres.fr). Nombreuses agences en France.
Thomas Cook (0 826 826 777, 0,15 €/min ; www.thomascook.fr). Nombreuses agences en France.
Voyageurs du Monde (01 42 86 16 00 ; www.vdm.com ; 55 rue Sainte-Anne, 75002 Paris). Autres agences en France.
 
Vols pour la Colombie depuis la Belgique
 
Il n’existe pas de vols directs depuis la Belgique.
Voici une liste d’agences recommandées : 
KLM (0 892 70 26 08, 0,34 €/min ; www.klm.fr). La filiale d’Air France-KLM propose trois vols par semaine à destination de Bogotá et de Cali, au départ d’Amsterdam.
Iberia (070-700 050 ; www.iberia.com/be). Escales à Madrid.
Airstop (070-233 188  ; www.airstop.be ; bd E. Jacquemain 76, 1000 Bruxelles)
Connections (070-23 33 13 ; www.connections.be) Bruxelles (02-550 01 30 ; rue du Midi 19-21, 1000 Bruxelles ; 02-287 70 70 ; Karel de Grotelaan 68, 1000 Bruxelles ; 02-647 06 05 ; Av. de l’Université 5, 1050 Ixelles). Nombreuses agences en Belgique.
Éole (02-672 35 03 ; www.gigatour.be ; Pl Keym 3, 1170 Bruxelles). Nombreuses agences en Belgique.
 
Vols pour la Colombie depuis la Suisse
 
Il n’existe pas de vols directs depuis la Suisse. Quelques adresses utiles :
Iberia (0 848 000 015 ; www.iberia.com/ch)
KLM (0 848 874 444 ; www.klm.com/travel/ch_fr)
STA Travel (058 450 49 49 ; www.statravel.ch)
Swiss International Airlines (41 848 700 700 ; www.swiss.com
 
Vols pour la Colombie depuis le Canada
 
Il n’existe pas de vols directs entre Montréal et Bogotá. Delta, American Airlines et US Airways (actuellement en fusion avec la précédente) proposent de nombreux vols vers Bogotá, Medellín et Cali depuis Montréal, avec des escales aux États-Unis (souvent Miami). Air Canada propose des vols au départ de Toronto ou d’Ottawa, voire de Québec. 
Voici quelques adresses d’agences et de transporteurs :
Air Canada (1-888 247 2262 ; www.aircanada.ca
American Airlines (1-800 433 7300 ; www.aa.com)
Delta Airlines (1-404 773 0305 ; www.delta.com)
Travel Cuts (1-866 246 9762 ; www.travelcuts.com)

Passages de frontière entre la colombie et les pays limitrophes

La Colombie est frontalière du Panama, du Brésil, du Pérou, du Venezuela et de l’Équateur, mais elle n’est reliée par la route qu’avec les deux derniers. Ces frontières sont les plus faciles à franchir et les plus empruntées.
On peut également passer la frontière vers le Pérou et le Brésil aux trois angles près de Leticia, et un service de bateau est assuré depuis/vers le Panama et l’Équateur.
 
Passage de frontière entre la Colombie et le Brésil et le Pérou
 
Le seul moyen viable de passer la frontière depuis ces deux pays est par Leticia, à l’angle de l’extrême sud-est de l’Amazonie colombienne. Leticia est accessible depuis Iquitos (Pérou) et Manaus (Brésil) par cargo mixte.
 
Passage de frontière entre la Colombie et l'Équateur
 
Pratiquement tous les voyageurs passent par le poste-frontière de la route Panaméricaine, entre Tulcán (Équateur) et Ipiales (Colombie). La rudimentaire portion entre Pasto et Popayán s’est améliorée question sécurité, mais les bus s’y mettent encore à plusieurs pour la parcourir. Pour éviter les problèmes et profiter de la superbe vue, mieux vaut l’emprunter en journée.
On peut théoriquement passer la frontière en skiff en longeant la côte pacifique près de Tumaco, mais l’accès routier à la ville et sa sécurité problématique en font un lieu à éviter.
Plus incertain qu’inaccessible, un autre poste-frontière est celui de San Miguel (Putumayo). Les routards commencent à y être en sécurité, mais renseignez-vous sur la situation sur le terrain auprès de votre hôtel avant de vous engager : ce secteur oscille souvent entre moyen et douteux.
 
Passage de frontière entre la Colombie et le Panama
 
De nombreux voiliers circulent entre les ports panaméens de Portobelo, El Porvenir ou Colón et Cartagena (Carthagène des Indes). C’est une forme de voyage intercontinental très prisée, et l’itinéraire passe généralement par (et s’arrête sur) les belles îles San Blas. Certains bateaux gérés par les clubs nautiques de Cartagena ont des horaires fixes, d’autres partent une fois pleins. Le trajet complet Cartagena-San Blas-El Porvenir coûte entre 450 et 650 $US tout compris. Depuis El Porvenir, il vous faudra poursuivre en vedette jusqu’à Carti ou Miramar, d’où vous pourrez continuer par voie terrestre jusqu’à Panama, à moins de prendre un avion depuis El Porvenir.
De manière générale, les bateaux ne sont pas aux normes, et la sécurité est un problème. Depuis quelques années, les choses commencent à changer avec l’agence colombo-américaine Blue Sailing (321-687-5333, 310-704-0425 ; www.bluesailing.net ; C. San Andrés n° 30-47), basée à Cartagena, et qui, lors de notre passage, comptait 22 bateaux : elle s’assure que tous aient un matériel de sécurité correct pour la navigation en pleine mer, elle les localise 24h/24, et elle emploie uniquement des capitaines habilités.
Si vous êtes pressé, Ferry Xpress (368-0000 ; www.ferryxpress.com) propose maintenant un service de ferries d’une capacité de 1 000 passagers (siège/cabine 99/155 $US l’aller, 18 heures) entre Cartagena et Colón. Les ferries partent pour Colón le mardi et le jeudi, pour un retour vers Cartagena le lundi et le mercredi, et les voitures sont acceptées. 
Il est également possible d’effectuer le trajet de Bahía Solano à Jaqué au Panama, mais les départs sont occasionnels. De là, vous pouvez longer la côte pacifique du Panama jusqu’à Panama ou prendre un avion.
Venezuela
Il y a 4 postes-frontières entre la Colombie et le Venezuela. De loin, le plus emprunté est celui entre San Antonio del Táchira (Venezuela) et Cúcuta (Colombie), sur la route principale Caracas-Bogotá.
Un autre poste-frontière raisonnablement fréquenté est à Paraguachón, sur la route de Maracaibo (Venezuela) à Maicao (Colombie). Empruntez-le si vous prévoyez de vous rendre directement du Venezuela sur la côte caraïbe colombienne. Des bus et des taxis collectifs circulent entre Maracaibo et Maicao, et des bus directs relient Caracas/Maracaibo et Santa Marta/Cartagena. À la frontière, les agents des deux pays tamponneront votre passeport.
Le poste-frontière de Puerto Carreño (Colombie) n’est pas tellement fréquenté, tout comme Puerto Páez et Puerto Ayacucho (tous deux au Venezuela). Celui d’El Amparo de Apure (Venezuela) à Arauca (Colombie), miné par la guérilla, est encore moins empruntable.
 

Articles récents

Guide de voyage Colombie

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Colombie