Hôtels et hébergements à Sao Paulo

Se loger à Sao Paulo

Le seul quartier de voyageurs digne de ce nom à São Paulo est le quartier bohème de Vila Madalena, 6 km à l’ouest de Praça da Sé. Il abrite de vraies auberges de jeunesse branchées en plus d’être le berceau des boutiques bobo, des galeries d’avant-garde et de la vie nocturne trépidante. Le secteur huppé et verdoyant de Jardins, 5 km au sud-ouest du centre, s’avère plus onéreux mais également fort agréable. Un peu éloignés mais bien desservis par le métro, les quartiers résidentiels de Paraíso et de Vila Mariana, sis à l’extrême sud-est de l’Avenida Paulista, regroupent aussi nombre d’auberges de jeunesse. Dans le Centro, les hôtels bon marché sont pléthore autour de la gare ferroviaire Estação da Luz et dans le centre historique, mais la criminalité et la prostitution y règnent ; montrez-vous très prudent et ne circulez pas à pied le soir. Cantonnez-vous aux abords immédiats de la Praça da República, à peu près sûrs.
Ne vous laissez pas tenter par les prix plus bas de quartiers comme Belem, Moóca et Parada Inglesa, car ils se situent loin de l’animation, dans les parties nord et est les moins attrayantes de la ville.
 

Mis à jour le : 18 janvier 2017

Les hôtels à Sao Paulo recommandés par Lonely Planet

Avenida Paulista, Paraíso et Vila Mariana

  • We Hostel Design

    auberge de jeunesse

    Tout simplement splendide, la plus chic auberge de jeunesse ouverte à São Paulo en 2012 occupe une...

    Lire la suite
  • LimeTime Hostel

    auberge de jeunesse

    Magnifiquement située à une courte distance à pied de l’Avenida Paulista, du métro Brigadeiro et...

    Lire la suite
  • Pousada dos Franceses

    pousada

    Dans une rue paisible à proximité de l’Avenida Paulista, cette pension en activité depuis longtemps...

    Lire la suite
  • Augusta Park Hotel

    hôtel

    Au cœur de l’action, en plein Baixo Augusta, une adresse d’un très bon rapport qualité/prix. Bien...

    Lire la suite
  • Pauliceia Hostel

    auberge de jeunesse

    Cet établissement assez récent se trouve à deux rues du cœur du Baixo Augusta. Se trouver ainsi dans...

    Lire la suite
  • Ibis Budget

    hôtel

    Ce grand hôtel de chaîne compense son manque de cachet par un emplacement et des tarifs intéressants....

    Lire la suite

Jardins et environs

  • Guest 607

    pousada

    Cássia Saldanha, qui a vécu en Italie et au Royaume-Uni, a eu l’idée de transformer en pension...

    Lire la suite
  • Pousada Dona Ziláh

    pousada

    Au cœur de Jardins, une villa de style espagnol abrite cette agréable pousada aux petites chambres...

    Lire la suite
  • Hotel Emiliano

    boutique-hôtel

    Épuré, lumineux et minimaliste, le plus bel hôtel de Sampa ne se prend pas trop au sérieux,...

    Lire la suite
  • Hotel Unique

    hôtel design

    Conçu par Ruy Ohtake, cet édifice en forme de bateau est assurément l’hôtel de São Paulo à...

    Lire la suite
  • Hotel Fasano

    boutique-hôtel

    On se croirait presque à Milan dans ce petit hôtel d’un raffinement rare au Brésil, décoré de...

    Lire la suite
  • Regent Park Suite Hotel

    appart-hôtel

    Appartements d’une chambre tout équipés, d’un luxe sans ostentation. Préférez les étages...

    Lire la suite

Avenida Paulista, Jardins et environs

Inaugurée en 1891, sur le modèle des grandes avenues des capitales européennes, l’Avenida Paulista (plus simplement appelée la “Paulista”) est devenue l’un des symboles de São Paulo. Jadis quartier résidentiel des magnats du café, la Paulista abritait de somptueuses demeures. Dans les années 1950, suite à l’explosion industrielle, la plupart des demeures furent démolies pour laisser place à des gratte-ciel modernes, sans véritable intérêt architectural, sièges des grandes compagnies internationales. L’avenue fut élargie dans les années 1970 pour absorber la circulation grandissante.

Le quartier est très vivant de jour comme de nuit grâce à ses nombreux restaurants, boutiques, théâtres et cafés. Sis le long de la Paulista, en face du Museu de Arte de São Paulo (MASP), le Parque Siqueira Campos( 6h-18h) est entretenu avec amour, notamment la forêt tropicale atlantique replantée à son emplacement d’origine. C’est un remarquable havre de paix à deux pas de la rue la plus animée de la ville.

Coupant la Paulista dans sa partie nord, la Rua Augusta a donné son nom à ce qui fut le quartier chaud de Sampa, le Baixo Augusta, avant d’être investi par une population gay, avant-gardiste ou alternative (voire souvent les trois à la fois) qui remplit bars et discothèques du quartier après 22h.

Le tronçon sud de la Paulista est bordé par Jardins (officiellement Jardim Paulista), le quartier le plus verdoyant et le plus chic du centre-ville. On y trouve les boutiques les plus haut de gamme et les restaurants les plus raffinés, en particulier le long de la Rua Oscar Freire, qui n’a rien à envier à la rue du Faubourg-Saint-Honoré parisienne.

  • Museu de Arte de São Paulo (MASP)

    musée

    Grande fierté de Sampa, c’est la plus complète collection d’art occidental d’Amérique latine....

    Lire la suite

Luz

Situé dans une zone réputée dangereuse au nord du centre-ville, le quartier de Luz est devenu un haut lieu culturel, grâce à la rénovation d’une série d’immeubles du début du XXe siècle autour du Parque da Luz, ancien jardin botanique lui-même réhabilité avec succès : grands arbres tropicaux, sculptures modernes discrètement disposées et forte présence policière.

De l’autre côté de la rue se dresse l’Estação da Luz( Praça da Luz). Achevée en 1901, cette gare ferroviaire classique de la fin de l’époque victorienne a été entièrement construite avec des matériaux importés de Grande-Bretagne. Elle a presque retrouvé sa splendeur d’origine. Point de départ des nombreux trains de banlieue de São Paulo, elle est reliée par un long passage souterrain à la station de métro Luz.

  • Pinacoteca do Estado

    musée

    Ce musée néoclassique conserve une excellente collection d’œuvres brésiliennes (paulistas en...

    Lire la suite
  • Museu da Língua Portuguesa

    musée

    La moitié de l’Estação da Luz a été cédée à ce musée dont la collection met l’accent, par...

    Lire la suite
  • Estação Júlio Prestes

    gare, musée annexe

    Achevée dans les années 1930, cette gare ferroviaire (de trains de banlieue) n’en affiche pas moins...

    Lire la suite
  • Museu de Arte Sacra

    musée

    Meilleur du genre au Brésil, le musée d’Art sacré conserve entre autres des œuvres de...

    Lire la suite

Praça da Sé et environs

Cœur de la cité, la Praça da Sé (place de la cathédrale) a connu des jours meilleurs, mais elle attire toujours une foule animée : vendeurs ambulants, hommes d’affaires pressés et, malheureusement, son lot de pickpockets et de sans-abri. Dominant la place, la Catedral da Sé( 8h-17h) est une énorme construction néobyzantine qui a remplacé, dans les années 1920, l’édifice original du XVIIIsiècle. L’intérieur somptueux mérite le coup d’œil. De l’autre côté de la place, l’Igreja do Carmo() élevée dans les années 1630 conserve son maître-autel d’origine.

À 700 m au nord de la cathédrale, la Rua 25 de Março est le fief des commerçants libanais. Ce quartier toujours animé concentre quantité de grossistes. C’est l’occasion d’acheter des vêtements, de l’électronique ou autres produits à prix imbattables.

  • Mercado Municipal

    marché

    Ce marché couvert de style Belle Époque fleure bon les produits frais et secs sous ses vastes coupoles...

    Lire la suite
  • Caixa Cultural

    centre culturel

    Parrainé par la banque fédérale brésilienne Caixa Economica, ce centre culturel occupe un somptueux...

    Lire la suite
  • Páteo do Colégio

    mission, musée

    À l’endroit exact où les moines jésuites José de Anchieta et Manoel da Nóbregra fondèrent São...

    Lire la suite
  • Solar da Marquesa

    édifice historique, musée

    À l’abri d’un lacis de toutes petites rues du centre historique, voici les dernières maisons...

    Lire la suite
  • Igreja de São Francisco de Assis

    église

    Construite aux XVIIe et XVIIIe siècles à l’ouest de la cathédrale, cet édifice typique du baroque...

    Lire la suite

Triângulo et Anhangabaú

Au nord de la Praça da Sé, le Triângulo est délimité sur ses trois côtés par la Praça da Sé, le Mosteiro São Bento et la Prefeitura (hôtel de ville). Étroites et piétonnes, les rues sont bordées de gigantesques immeubles de bureaux dans ce qui fut le centre commerçant de São Paulo à la fin du XIXet au début du XXsiècle. Si l’Avenida Paulista et la Vila Olímpia attirent les gros investisseurs, le Triângulo reste un quartier d’affaires, avant tout en raison de la présence de la Bovespa( 3233 2000 ; www.bovespa.com.br ; Rua XV de Novembro 275, Centro ; entrée libre ; 10h-17h lun-ven) , la plus importante place boursière d’Amérique latine. La salle des marchés ne se visite plus mais le superbe hall principal fait désormais office de musée. Sauf en cas de fermeture pour événement exceptionnel, vous y découvrirez des expositions temporaires d’art brésilien, modestes mais de grande qualité.

En partant vers l’ouest depuis la Praça do Patriarca, on franchit le Viaduto de Chá (1892) qui enjambe la Vale do Anhangabaú, et un peu plus au nord, le Viaduto Santa Efigênia, qui date de la même période. Ces deux ponts en fer forgé furent longtemps des symboles du pouvoir économique et culturel de São Paulo. Dans la langue tupi-guarani, Anhangabaú signifie “vallée des Démons”, et les Amérindiens croyaient que des esprits maléfiques peuplaient les lieux. Cela dit, le quartier reste peu recommandable la nuit.

  • Theatro Municipal

    théâtre, opéra

    Dans la même veine que l’Opéra construit à Paris par Charles Garnier, le plus bel édifice de São...

    Lire la suite
  • Edifício Martinelli

    édifice historique

    Superbe édifice de style néoclassique, le premier gratte-ciel construit à São Paulo (1929) est...

    Lire la suite
  • Centro Cultural Banco do Brasil

    centre culturel

    Hébergé dans un sublime édifice de style Beaux-Arts magnifiquement restauré, ce centre culturel...

    Lire la suite

Centre de São Paulo

  • Akasaka

    hôtel

    Bien placé en face du métro, cet établissement économique a fait peau neuve tout récemment. D’un...

    Lire la suite
  • 155 Hotel

    boutique-hôtel

    Entre le Centro et les bars alternatifs du Baixo Augusta, cette adresse gay-friendly abordable de...

    Lire la suite
  • Hotel Marabá

    hotel

    D’un confort et d’un style remarquables (literie de qualité, luminaires chics…),...

    Lire la suite
  • Novotel Jaraguá São Paulo

    hôtel d’affaires

    La chaîne Accor a remis à neuf le vénérable Hotel Jaraguá qui fut longtemps l’hôtel le plus chic...

    Lire la suite

Vila Madalena

  • Sampa Hostel

    auberge de jeunesse

    La doyenne et la meilleure des auberges nouvellement créées à Vila Madalena date de 2008. Elle...

    Lire la suite
  • Vila Madalena Hostel

    auberge de jeunesse

    Une adresse simple, rehaussée de touches artistiques et de meubles anciens, dont l’excentrique...

    Lire la suite
  • Casa Club Hostel

    auberge de jeunesse

    Le bar ouvert à tous dans la cour fait de cet établissement, pourvu uniquement de dortoirs assez...

    Lire la suite

Higienópolis, Pacaembu et Barra Funda

Au nord-ouest de l’Avenida Paulista s’étend l’un des quartiers huppés les plus typiques de São Paulo, le verdoyant Higienópolis où il fait bon se promener. Le cœur du quartier bat sur la Praça Buenos Aires, une place à l’européenne plantée d’arbres. Au nord-ouest, Pacaembu et ses luxueuses demeures rappellent les beaux quartiers de Los Angeles. Enfin, on arrive à Barra Funda, un quartier plus ordinaire qui s’anime la nuit grâce à certaines des discothèques les plus en vogue de São Paulo.

  • Memorial da América Latina

    place et bâtiments

    Cette création d’Oscar Niemeyer a des airs de Brasília miniature avec ses bâtiments de verre et de...

    Lire la suite
  • Museu do Futebol

    musée

    Sous les gradins colorés du stade de Pacaembu, à l’architecture Art déco, São Paulo a niché son...

    Lire la suite

Parque do Ibirapuera

Pour échapper à la mer de béton qui envahit São Paulo, gagnez le Parque do Ibirapuera, le plus grand espace vert du centre-ville. Petit Central Park de São Paulo, ce parc de 2 km2, est en outre un véritable centre culturel, avec plusieurs musées et des espaces de spectacle. Il accueille aussi la célèbre biennale de São Paulo (voir l’encadré p. 244).

Inauguré en 1954 pour célébrer le 400anniversaire de la ville, le parc a été conçu par le talentueux architecte paysagiste Roberto Burle Marx. La plupart des immeubles dessinés par Niemeyer sont reliés par un passage couvert en forme de serpentin. À l’entrée nord se dresse l’énorme Monumento às Bandeiras (1953) de Victor Brecheret, érigé en mémoire des premiers colons. Un étang peuplé de canards occupe la moitié ouest du parc et, tout autour, des sentiers de promenade ombragés ont été aménagés.

Pour vous rendre au parc, prenez le métro jusqu’à la station Vila Mariana, puis le bus 775-A “Jardim Aldagiza”. Les stands où trouver de quoi grignoter ne manquent pas dans le parc. Au Museu de Arte Moderna, le Prêt(buffet sem/week-end 49/56 R$) vous rassasiera plus confortablement dans une salle minimaliste baignée de lumière. Excellente formule buffet.

  • Museu de Arte Moderna (MAM)

    musée

    Doyen des musées d’art moderne brésiliens, le MAM s’enorgueillit d’une belle collection de...

    Lire la suite

Praça da República et environs

À quelques encablures au nord-ouest d’Anhangabaú, la très animée Praça da República accueille un marché les samedis et dimanches. On y vend surtout de l’artisanat, des peintures, des pièces de monnaie et des pierres précieuses. Le quartier au nord de la place a les faveurs de la communauté homosexuelle, tandis qu’au sud se concentrent de nombreux hôtels d’affaires, de gigantesques immeubles de bureaux et, surtout le long de l’Avenida São Luís, des immeubles d’habitation qui furent parmi les plus prestigieux de la ville.

Les fans de Caetano Veloso passeront immanquablement par le coin de rue formé par l’Avenida Ipiranga et l’Avenida São João, évoqué dans la chanson “Sampa”. Rien de particulier à voir, mais l’effervescence qui règne à cette intersection résume à elle seule l’ambiance de São Paulo.

  • Edifício Copan

    édifice historique

    Dessiné par un maître tardif du modernisme, Oscar Niemeyer, cet édifice est devenu un symbole de la...

    Lire la suite
  • Edifício Itália

    point de vue

    Avec ses 46 étages au sud de la Praça da República et ses courbes arrondies, c’est le gratte-ciel...

    Lire la suite

Pinheiros, Vila Madalena et Cidade Universitária

À l’ouest de Jardins s’étendent Pinheiros et ses hauts immeubles construits à l’identique. Au cœur de ce vaste quartier résidentiel où se sont installés d’excellents restaurants, il existe une enclave qui a toujours été plus bohème, Vila Madalena, reconnaissable à ses rues piétonnes et ses petits immeubles. Elle devient de plus en plus populaire car elle constitue une alternative aux restaurants et discothèques ultrabranchés de Vila Olímpia, le quartier voisin. La plupart des établissements sont groupés à l’angle de la Rua Mourato Coelho et de la Rua Aspicuelta. Ils s’animent à partir de l’happy hour et, le week-end, ne désemplissent qu’au petit matin. S’y ajoutent nombre de commerces, de cafés et de galeries d’art intéressantes.

À l’ouest de Pinheiros, de l’autre côté du Rio Pinheiros, la Cidade Universitária abrite la prestigieuse Université de São Paulo (USP). Bordé d’arbres, le campus offre une paisible promenade.

  • Museu de Arte Contemporânea da Universidade de São Paulo

    musée

    Au cœur du campus verdoyant de l’université de São Paulo, cet excellent musée d’Art contemporain...

    Lire la suite
  • Casa da Xiclet

    galerie

    En lisière du quartier, cette maison quelque peu délabrée abrite l’atelier de l’artiste Adriana...

    Lire la suite
  • Fortes Vilaça

    galerie

    Institution, cette galerie permet d’admirer les œuvres de prestigieux artistes contemporains de São...

    Lire la suite
  • Instituto Tomie Ohtake

    musée

    Fondé par Ruy Ohtake, l’architecte contemporain le plus en vue de São Paulo, cet institut culturel...

    Lire la suite
  • Choque Cultural

    galerie

    N’hésitez pas à sonner à cette galerie d’art contemporain reconnaissable à sa façade très...

    Lire la suite

Sud et est de Jardins

La très large Avenida Brigadeiro Faria Lima (ou “Faria Lima”) marque la limite sud-ouest du quartier de Jardins. Faria Lima est également le principal axe reliant Pinheiros aux secteurs tape-à-l’œil mais peu engageants de Morumbi, Vila Olímpia, Itaím Bibi et Moema. Ces quartiers ont en commun des rues congestionnées et des immeubles luxueux et austères, abritant les entreprises les plus fructueuses de la ville, essentiellement dans les domaines de la finance et des nouvelles technologies. Cela dit, rien ne vous empêche d’explorer la multitude de restaurants, discothèques et boutiques qui y sont installés.

  • Museu da Casa Brasileira

    musée

    Installé dans une extravagante villa de style palladien construite par un homme d’affaires et sa...

    Lire la suite
  • Fundação Maria Luisa e Oscar Americano

    musée, jardins

    Demeure du couple qui contribua au développement du quartier huppé et verdoyant de Morumbi, cette...

    Lire la suite
  • Museu Paulista

    musée

    er Au beau milieu de jardins à la française dans le quartier d’Ipiranga, à l’est, ce musée fut...

    Lire la suite

Liberdade

São Paulo rassemble la plus grosse communauté japonaise du monde à l’extérieur du Japon, et le quartier de Liberdade, juste au sud de la Praça da Sée, en est depuis longtemps le fief. Si la plupart des immigrés viennent actuellement de Chine et de Corée, ce quartier pittoresque compte encore beaucoup de boutiques traditionnelles et de restaurants japonais, et regorge de trésors asiatiques cachés dans ses rues calmes.

Sur la Praça da Liberdade, principale esplanade du quartier et station de métro centrale, se tient un marché tous les dimanches. Une petite balade direction sud dans la Rua Galvão Bueno vous permettra de découvrir de nombreux magasins et restaurants asiatiques, de même que quelques jardins japonais (assez mal entretenus).

  • Museu Histórico da Imigração Japonesa

    musée

    Sis au 7e étage d’un immeuble de bureaux de Liberdade, le modeste musée de l’Immigration...

    Lire la suite
Paramètres des cookies