Sao Paulo : Visa

Formalités d'entrée à São Paulo

Les ressortissants français, belges, suisses et canadiens (depuis juin 2019, valable aussi pour les Américains, les Japonais et les Australiens) n’ont pas besoin de visa pour un séjour touristique d’une durée maximale de 90 jours au Brésil. Un passeport, qui doit avoir obligatoirement deux pages vierges au minimum et une validité d’au moins six mois à compter de l’entrée au Brésil, suffit. Les citoyens de toute autre nationalité doivent vérifier s’ils ont besoin d’un visa pour entrer au Brésil.
Avant le départ, il est impératif de contacter les ambassades et les consulats pour s’assurer que les modalités d’entrée sur le territoire n’ont pas changé.
Nous vous conseillons de photocopier ou scanner tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes bancaires, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol. Attention, si vous passez par les États-Unis (même en simple transit) pour rejoindre le Brésil, vous devez remplir certaines conditions.

Carte d’entrée/ de sortie

À leur arrivée au Brésil, tous les touristes doivent remplir une cartão de entrada/saida (carte d’entrée/de sortie) : vous conservez une partie du document, le bureau de l’immigration l’autre. Ce dernier tamponnera également votre passeport. Si, pour une raison quelconque, on ne vous accorde pas le permis de séjour habituel de 90 jours, le nombre de jours pendant lesquels vous avez le droit de rester sera inscrit sur votre passeport.
Lorsque vous quittez le Brésil, le service de l’immigration récupère la partie de la carte d’entrée/ de sortie que vous déteniez. Ne la perdez surtout pas pendant votre voyage, car cela peut entraîner des tracasseries administratives et des retards inutiles au moment du départ.

Prorogations de visa

La Polícia Federal du Brésil, qui possède des bureaux dans les capitales étatiques et les villes frontalières, gère les prorogations de visa pour les nationalités autorisées (pour les ressortissants de l’espace Schengen par exemple qui doivent quitter le pays pour 90 jours avant de pouvoir y séjourner à nouveau pour 3 mois, la prorogation de visa n’est pas possible).

Passeport

La loi contraint à conserver son passeport sur soi en permanence. De nombreux voyageurs préfèrent toutefois le laisser en sécurité à l’hôtel et se munissent d’une photocopie (certifiée conforme de préférence) lors de leurs déplacements.


Mis à jour le : 23 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies