Rio de Janeiro : Comment circuler

Transports à Rio

Il est relativement facile de se déplacer dans Rio, qui compte un métro efficace, un réseau de vélos en libreservice et quantité de lignes de bus. Par ailleurs, chaque quartier se prête bien à une découverte à pied (Barra da Tijuca excepté).

Bateau

La baie de Rio compte plusieurs îles, dont l’Ilha de Paquetá et l’Ilha Fiscal, que l’on peut visiter en ferry. Autre bon moyen de voir la ville depuis l’océan : le ferry qui fait la navette avec Niterói. Le Museu do Arte Contemporânea (MAC) est la principale curiosité de Niterói, mais nombre de visiteurs prennent le ferry pour le simple plaisir d’admirer le centre-ville et les paysages environnants depuis les flots. En semaine, le ferry pour Niterói (0800-721- 1012 ; aller 6,10 R$ ; 6h-23h30 lun-ven, 6h-23h sam, 6h-22h30 dim) part toutes les 10 à 20 minutes (toutes les 30 minutes le samedi et toutes les heures le dimanche) de la Praça XV (Quinze) de Novembro, dans le Centro.

Bus

Le réseau de bus rapides (Bus Rapid System ou BRS) emprunte des couloirs dédiés à Copacabana, Ipanema, Leblon et Barra, au sud-ouest de la ville. Le prix moyen d’un billet est de 3,50 R$. La destination de chaque bus est affichée à l’avant sur un panneau lumineux (mieux vaut avoir de bons yeux !). Lorsque celui que vous attendez approche, levez le bras (les chauffeurs ne s’arrêtent que si on leur fait signe).

Métro

Le métro (ticket 1 trajet 4,30 R$ ; 5h-minuit lun-sam, 7h-23h dim) est un excellent moyen de transport. Ses trois lignes sont propres, climatisées et rapides. La ligne 1 relie Ipanema-General Osório à Uruguai, dans la Zona Norte. La ligne 2, que plusieurs stations connectent à la première, circule entre Botafogo et Pavuna (et dessert le stade Maracanã). La ligne 4 relie Ipanema- General Osório à Jardim Oceânico (à l’extrémité est de Barra da Tijuca). On peut acheter un cartão pré-pago (carte prépayée) dans un guichet de n’importe quelle station à condition de payer en espèces (pas de rendu de monnaie), pour un montant minimum de 5 R$. Il suffit ensuite de recharger la carte dans n’importe quel kiosque. La plupart des guichets vendant des tickets fournissent des plans de métro gratuits. Pendant le carnaval, il fonctionne 24h/24 dès le samedi matin 5h et jusqu’à 23h au moins le mardi suivant.

Taxi

Les taxis jaunes de Rio, omniprésents, sont faciles à héler ou à commander via les applications 99Taxis ou Easy Taxi. Ils permettent généralement de se déplacer rapidement et sont, en principe, sûrs. La prise en charge coûte environ 5,50 R$, auxquels s’ajoutent ensuite quelque 2,50 R$ par kilomètre (3 R$/km le soir et le dimanche). Les radio-taxis reviennent 30% plus chers ; il est possible de les réserver. Voici quelques compagnies de radio-taxis fiables :

Especial Coop Taxi (21 3295-9606, WhatsApp 21 99776-5347) dispose de véhicules équipés d’élévateurs pour fauteuils roulants. Réservable sur l’application Especial Coop.

Personne ne donne de pourboire aux chauffeurs de taxi, mais il est courant d’arrondir le prix de la course. À Rocinha et dans d’autres favelas, les motos-taxis (motos avec chauffeur) sont un moyen de locomotion pratique. Les trajets courts – le plus souvent du bas de la favela au sommet ou l’inverse – coûtent 3 R$. Toutefois, compte tenu du climat d’insécurité qui règne actuellement dans ces quartiers, il est déconseillé de s’y déplacer ainsi.

Uber

Uber propose des courses dans une vaste partie de Rio : le service est généralement de qualité et coûte environ 30% moins cher qu’un taxi.

Train

La gare de trains de banlieue Estação Dom Pedro II (ou Central do Brasil ; 0800 726-9494 ; Av. Presidente Vargas, Praça Cristiano Ottoni, Centro) est l’une des gares les plus fréquentées du Brésil, mais elle n’en est pas pour autant un endroit des plus sûrs. Pour vous y rendre, prenez le métro jusqu’à la station Central et là, gagnez l’étage. Vous vous retrouverez dans la fameuse gare du film de Walter Salles Central do Brasil (1998).

Tramway

Autrefois, Rio était desservie par une multitude de bondes (tramways), dont les lignes sillonnaient toute la ville. Il ne reste aujourd’hui plus que la ligne menant à Santa Teresa, partiellement rouverte en 2015 (1,7 km de voie sur 10 km au total). Elle part de l’arrêt du bonde (Rua Lélio Gama 2 ; 20 R$/trajet ; 8h-17h lun-ven 10h-17h sam, 11h-16h30 dim) dans le Centro, passe au-dessus des magnifiques Arcos da Lapa, le long de la Rua Joaquim Murtinho et s’arrête au Largo do Guimarães (et retour).

Vélo

Rio compte bon nombre de pistes cyclables le long des plages, autour de la Lagoa et le long du Parque do Flamengo. Il y a un réseau de vélos en libre-service – Bike Rio – mais on peut aussi en louer auprès de stands situés sur la rive est de la Lagoa Rodrigo de Freitas (20 R$/heure environ) et dans plusieurs magasins spécialisés le long de la piste cyclable entre Copacabana et Ipanema. D’excellents circuits à vélo sont proposés par Rio by Bike (21 96871-8933 ; Av. NS de Copacabana 1085, Copacabana ; circuits 100- 135 R$) et Bike in Rio (98474-7740 ; circuits 63-150 $US).

Voiture et moto

Conduite et stationnement

Dans la ville même, conduire est difficile, même si on sait l’où l’on va. Les embouteillages et les problèmes de stationnement ont en effet de quoi vraiment gâcher les vacances. Les règles en matière de conduite en état d’ivresse (la Lei Seca ou “loi sèche”) sont très sévères. Une alcoolémie de plus de 0,06 g expose le contrevenant à une amende d’environ 2 000 R$. Des postes de contrôle policiers mobiles sont mis en place chaque soir dans toute la ville.

Location

Avec un permis de conduire, une carte bancaire et un passeport, rien de plus simple que de louer une voiture. La plupart des agences exigent que le conducteur ait au moins 25 ans, mais certaines louent à des conducteurs plus jeunes (moyennant des frais supplémentaires). Il faut compter un minimum d’environ 100 R$/ jour pour une voiture sans climatisation (tarif qui baisse quelque peu en basse saison). Si l’on vous annonce un prix par téléphone, vérifiez bien qu’il inclut l’assurance car celle-ci est obligatoire. On trouve des agences de location dans les deux aéroports, et le long de l’Avenida Princesa Isabel à Copacabana.

AGENCES DE LOCATION

  • À l’aéroport international, on peut louer une voiture chez : Hertz (21 2153-2124 ; Av. Vinte de Janeiro ; 24h/24) Budget (21 3398-2350 ; Av. Vinte de Janeiro) Unidas (21 97697-0407 ; Av. Vinte de Janeiro ; 24/24)
  • À Copacabana : Hertz (21 2275-3340 ; Av. Princesa Isabel 500 ; 8h- 20h lun-sam, 8h-14h dim) Unidas (21 2543-2067  ; Av. Princesa Isabel 214 ; 8h- 19h45 lun-ven, 8h-17h45 sam)
Mis à jour le : 27 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies