Bolivie : Gay et lesbien

La Bolivie LGBT

La Constitution de 2009 est l’une des premières au monde à interdire expressément la discrimination sur la base de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre.
Dans la pratique, cependant, l’homosexualité n’est dans l’ensemble pas bien acceptée par la population, et le mariage gay ou les unions entre personnes de même sexe sont illégaux.
Les bars et lieux de rencontre homosexuels restent confinés aux grandes villes, en particulier Santa Cruz et La Paz, et demeurent plus ou moins clandestins. Partager une chambre ne pose aucun problème à condition de rester discret. 
Les groupes défendant les droits des homosexuels sont actifs à La Paz (MGLP Libertad), à Cochabamba (Dignidad) et plus encore à Santa Cruz, ville particulièrement progressiste, où s’est tenue la première Gay Pride du pays en 2001. 
À La Paz, La Familia Galán est un fabuleux groupe de travestis qui s’efforce de sensibiliser les Boliviens aux problèmes de sexualité et d’identité par des spectacles de théâtre. Mujeres Creando (www.mujerescreando.org), mouvement féministe basé à La Paz, défend les droits des groupes opprimés.
 

Mis à jour le : 5 septembre 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.