Bolivie : Visa

Formalités d'entrée en Bolivie

Les ressortissants français, belges et suisses n’ont pas besoin de visa pour un séjour touristique n’excédant pas 90 jours. Le passeport doit être valable six mois après la date d’entrée en Bolivie. 
Les ressortissants canadiens n’ont pas besoin de visa pour un séjour touristique n’excédant pas 30 jours. Au-delà, ils doivent s’adresser au service de l’immigration en Bolivie afin de prolonger leur séjour. 
L’entrée dans le pays et la sortie sont censées être gratuites, mais, dans les zones frontières isolées, on vous demandera souvent entre 15 et 30 $B pour le tampon de sortie. Gardez toujours sur vous votre passeport et votre visa (ou leurs photocopies), en particulier dans les plaines.
Un cachet d’entrée est apposé sur le passeport à l’arrivée dans le pays, autorisant les ressortissants français, belges et suisses à rester pour une période maximale de 90 jours. Cela peut changer : vérifiez auprès de votre consulat avant d’entrer dans le pays. 
Si vous souhaitez prolonger votre séjour, vous devez proroger votre autorisation de séjour, une formalité qui s’effectue facilement auprès du bureau de l’immigration de n’importe quelle grande ville sur remise d’une lettre de demande. La procédure est gratuite pour les citoyens de certains pays, pour d’autres elle est payante. Les citoyens français peuvent prolonger leur séjour de 90 jours gratuitement. 
La durée de séjour maximum autorisée est de 180 jours par an. Au-delà, il faut demander un visa, délivré par les consulats boliviens, y compris dans les pays voisins. Les coûts varient en fonction du consulat et de la nationalité du demandeur mais tournent autour de 2 500 $B. 
En cas de dépassement de séjour, vous serez passible d’une amende de 20 $B par jour (ou plus selon votre nationalité) au bureau de l’immigration ou à l’aéroport et accomplir beaucoup de formalités en quittant le pays. 
À noter : les règles concernant les visas boliviens peuvent être modifiées et interprétées arbitrairement. Chaque consulat ou poste-frontière peut avoir ses propres exigences, procédures et particularités.
Nous vous conseillons de photocopier ou de scanner tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes de crédit, police d’assurance, billets de train/avion/bus, permis de conduire, etc.). Emportez un jeu de ces copies, que vous conserverez à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

Certificat de vaccination contre la fièvre jaune

Si vous comptez poursuivre votre périple dans d’autres pays d’Amérique latine, vérifiez que vous êtes vacciné contre la fièvre jaune. Les agents frontaliers peuvent demander à voir le carnet international de vaccination (petit livret jaune) attestant du vaccin contre la fièvre jaune, même si ce n’est pas systématique. Des checkpoints occasionnels en direction des plaines peuvent aussi en faire la demande. Certains pays frontaliers de la Bolivie, comme le Brésil, exigent des voyageurs en provenance de la Bolivie d’être en possession d’un certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Il est possible de se faire administrer une injection à la frontière en cas d’oubli, mais mieux vaut prendre ses précautions avant de partir.

 

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.