Bolivie

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Bolivie
  4. Comment s'y rendre

Bolivie : Comment s'y rendre

Aller en Bolivie

Enclavée au milieu des terres, la Bolivie possède de nombreux points d’entrée et de sortie, et peut se rejoindre en bateau, en bus, en train, en avion, à vélo et à pied. Certains endroits sont plus propices aux déplacements et plus accessibles que d’autres.

Entrer en Bolivie

Si vos papiers sont en règle et que vous répondez de bonne grâce à quelques questions sur les motifs de votre visite, l’entrée en Bolivie se passera sans difficultés. Aux petits postes-frontières, on vous demandera peut-être de payer un “droit de sortie”, ce qui n’est généralement pas prévu par la loi. Mais le plus simple est de payer.

Les horaires des postes-frontières boliviens sont pour le moins fantaisistes ; renseignez-vous toujours au service de Migración de la grande ville la plus proche. Si vous avez l’intention de passer en dehors des horaires indiqués ou par des endroits dépourvus de poste-frontière, vous pourrez habituellement obtenir un tampon d’entrée/sortie au service de Migración le plus proche.

Aller en Bolivie par avion

Une poignée seulement de compagnies américaines et européennes proposent des vols directs vers la Bolivie, aussi les tarifs aériens sont-ils élevés. La plupart des grandes villes d’Amérique du Sud, elles, sont desservies par des vols directs – les vols depuis/vers le Chili et le Pérou étant les moins chers. 

L’aéroport international de Santa Cruz est de plus en plus utilisé pour les liaisons avec l’Europe. Le surcoût dû à l’altitude rend les vols pour La Paz plus onéreux. 

La haute saison tarifaire court généralement de début juin à fin août et de mi-décembre à mi-février. Pour payer moins cher, consultez les comparateurs de vols ou prenez un billet pour Lima, Cuzco, Santiago ou Buenos Aires, puis rejoignez la Bolivie par la route.

Aéroports et compagnies aériennes

Les principaux aéroports internationaux de Bolivie sont l’aéroport international El Alto à La Paz, anciennement appelé John F. Kennedy Memorial, et l’aéroport international Viru-Viru de Santa Cruz.

Les principaux transporteurs assurent des vols internationaux et disposent de bureaux à La Paz et à Santa Cruz.

  • Aerolíneas Argentinas
  • Amaszonas. Petits avions reliant La Paz à Uyuni, Rurrenabaque, Trinidad, Santa Cruz et d’autres destinations des plaines. Dessert également Cuzco (Pérou) et Asunción (Paraguay).
  • American Airlines 
  • BoA 
  • Copa
  • Gol
  • LATAM
  • TAM

Depuis l’Europe

Outre les voyagistes et les adresses mentionnés dans ce guide, consultez les sites Web des compagnies aériennes pour connaître les offres promotionnelles.

France

Aucune compagnie n’a de liaison directe avec la Bolivie depuis la France. Le trajet comporte systématiquement une escale, souvent deux, et dure entre 20h et 29h. 

Air France assure un vol à destination de Santa Cruz, avec une escale au Brésil ou au Chili. Le prix du billet A-R débute aux alentours de 1 100 euros. American Airlines effectue des vols A-R Paris-La Paz via Miami à partir de 1 000 euros. 

Voici quelques adresses d’agences et de transporteurs :

  • LATAM. Vols au départ de Paris-CDG ou Orly via Santiago du Chili, Lima, São Paulo ou Madrid (deux escales) à partir de 950 euros. 

  • Iberia. Vol Paris-Lima via Madrid (à partir de 900 € environ), à compléter d’un vol Lima-La Paz avec les compagnies locales LATAM ou Taca.

  • Les Connaisseurs du Voyage

  • Nouvelles Frontières

  • Thomas Cook

  • Voyageurs du Monde

Belgique

De même que pour la France, il n’y a pas de vol direct pour la Bolivie depuis Bruxelles. American Airlines et Iberia proposent des vols A-R avec escales à partir de 850 euros environ.

Voici quelques agences recommandées :

  • Airstop

  • Connections

  • Gigatour Voyages Éole

Suisse

American Airlines assure des vols vers La Paz comprenant deux escales. Les tarifs A-R débutent aux environs de 1 470 FS. La compagnie nationale, Swiss International Airlines opère des vols pour La Paz, via Miami (environ 22h de trajet), au départ de Zurich, mais il vous faudra débourser environ 2 300 FS.

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l’agence de voyages STA Travel.

Depuis le Canada

Les vols à destination de la Bolivie font généralement une escale aux États-Unis, le plus souvent à Miami ou à Los Angeles. Air Canada assure des vols via Toronto et Bogota (deux escales) à partir d’environ 1 200 $C.  

Voici quelques adresses utiles :

  • eXito : Spécialiste de l’Amérique du Sud. 

  • Travel Cuts : L’agence de voyages nationale des étudiants canadiens.

  • Orbitz

  • Travelocity

Depuis l’Amérique du Sud

BoA relie La Paz à São Paulo et à Buenos Aires plusieurs fois par semaine via Santa Cruz. Aerolíneas Argentinas offre un service quotidien entre Santa Cruz et Buenos Aires, et Gol propose des vols entre Santa Cruz et Rio de Janeiro (entre autres destinations). Amaszonas a une liaison quotidienne entre Cuzco et La Paz.

LATAM relie La Paz à Santiago tous les jours, ainsi qu’Iquique (Chili) avec une correspondance à Santiago. Elle relie également quotidiennement La Paz à Rio de Janeiro (ainsi que depuis Santa Cruz), avec une ou deux correspondances, ainsi que La Paz et Cuzco, avec une correspondance (généralement via Lima).

Aller en Bolivie par la route et par bateau

Passage des frontières

Argentine

Il y a trois postes-frontières entre l'Argentine et la Bolivie.

  • Villazón/La Quiaca, avec des correspondances en bus et en trrain vers le nord (Tupiza et Uyuni en Bolivie) et au sud (Salta en Argentine).

  • Yacuiba/Pocitos, dans le Chaco. De là, des bus partent toutes les 2 heures vers d'autres destinations en Argentine.

  • Bermejo/Aguas Blancas, au sud de Tarija, se situe sur un pont international, prolongé en Argentine par une route nationale. C'est ic que passent les bus qui assurent la liaison entre Tarija et Salta.

Brésil

Notez qu’un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé pour entrer au Brésil. Le vaccin peut être fait à la frontière, dans des conditions d’hygiène relativement bonnes. 

Le passage en Bolivie peut s’effectuer à Quijarro/Corumbá. De fréquents bateaux à moteur (10 $B) offrent un nouveau mode de passage de la frontière par le Río Mamoré à Guayaramerín/Guajará-Mirim (8h-20h). On peut entrer sans formalités à Guajará-Mirim pour une courte visite, mais il vous faudra un tampon d’entrée/sortie si vous allez plus loin au Brésil. Pour obtenir le tampon de sortie de Bolivie, adressez-vous à la Polícia Federal au service d’immigration bolivien (8h-20h), près du quai.

Des ferries, en nombre de plus en plus réduit, permettent d’effectuer de courtes incursions de part et d’autre de la frontière dans le bassin amazonien, dans des endroits reculés comme le Parque Nacional Noel Kempff Mercado et Pimienteras (Bolivie), ou Cobija et Brasiléia (Brésil).

Chili

Sachez qu’il est interdit d’introduire de la viande, des fruits ou tout autre produit alimentaire (feuilles de coca comprises) de Bolivie au Chili. Ces denrées sont systématiquement confisquées à la frontière.

  • Tambo Quemado/Chungará : Le moyen le plus usité pour passer d’un pays à l’autre est le bus qui relie La Paz et Arica via le poste-frontière de Tambo Quemado.

  • Hito Cajón/San Pedro : Une alternative pratique pour ceux qui font le circuit du SudOuest en 4x4 consiste à se faire déposer le dernier jour à Hito Cajón (8h-23h, mais mieux vaut y être avant 18h) pour continuer vers San Pedro, au Chili (de nombreux tour-opérateurs proposent le transport), où l’on peut prendre des bus. Sachant qu’il y a 1 heure de trajet entre la frontière bolivienne et San Pedro, mieux vaut avoir prévu le transport à l’avance, au cas où il n’y aurait pas de taxis.

  • Ollagüe/Avaroa : Il est également possible de passer la frontière à Ollagüe (8h-20h) en prenant la route d’Uyuni à Calama

Paraguay

Les trajets en bus par la Trans-Chaco entre Santa Cruz (Bolivie) et Asunción (Paraguay) sont quotidiens. Cet itinéraire étant réputé pour les trafics de toutes sortes, attendez-vous à devoir vous mettre en rang pendant que les douaniers, accompagnés de chiens, vérifient vos bagages. Le voyage sur cette route en mauvais état n’est pas de tout repos, mais c’est l’itinéraire le plus direct pour passer au Paraguay.

Les plus intrépides peuvent emprunter la voie fluviale pour rejoindre la Bolivie depuis le Paraguay, via Corumbá (Brésil). Il faudra effectuer des sauts de puce à négocier au coup par coup avec des propriétaires de bateaux privés ou des lancheros (bateliers). 

Le cargo Aquidabán part de Concepción (Paraguay) le jeudi matin et arrive trois jours plus tard à Bahía Negra (Paraguay). Ensuite il faut s’arranger directement avec les propriétaires de bateaux. Sachez toutefois que le carburant coûte cher dans ces zones reculées et que vous n’aurez guère l’embarras du choix. Au final, vous paierez peut-être très cher un voyage fort long et inconfortable !

Pérou

  • Kasani-Yunguyo : Du Pérou, la voie terrestre classique vers la Bolivie passe par le lac Titicaca et le passage de la frontière à Kasani/Yunguyo.

  • Desaguadero : Une route plus rapide mais moins attrayante passe par Desaguadero dans la partie sud du lac.

  • La Paz-Puno : Une alternative efficace : prendre un bus touristique de La Paz à Puno via Copacabana (à partir de 60 B$) ou inversement ; certains trajets vous permettent de rester deux jours à Copacabana.

Aller en Bolivie en Bus

Selon le pays d’où vous venez, certains bus internationaux, affrétés par des agences, effectuent le trajet entier ; d’autres impliquent de changer à la frontière pour emprunter un bus d’une compagnie associée. Si vous prenez des bus locaux, vous devrez habituellement en changer après avoir effectué les formalités frontalières. 

Aller en Bolivie en Voiture et moto

Vous pouvez entrer en Bolivie par la route depuis tous les pays limitrophes. La route Trans-Chaco, qui vient du Paraguay, est dans un état calamiteux, en particulier après la ville de Mariscal Estigarribia. Elle ne doit être envisagée que si vous disposez d’un 4x4. En revanche, vous ne rencontrerez aucun problème notable depuis l’Argentine, le Chili et le Pérou.

Les étrangers arrivant en Bolivie par la route doivent se procurer une hoja de ruta (carte de circulation), délivrée par le Servicio Nacional de Tránsito/Aduana, à la frontière. Ce document doit être présenté et tamponné à tous les postes de police, appelés trancas, tránsitos ou controles, situés le long des nationales et à la sortie des grandes villes. Des peajes (péages) sont souvent exigés à ces postes de contrôle, qui fouillent parfois les véhicules.

 

Mis à jour le : 19 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : Comprehensive and inspirational guides with thousands of detailed listings, reviews and recommendations for…

Paramètres des cookies