Tunisie : Sécurité

Désagréments et dangers en Tunisie

Pour des informations à jour sur la sécurité en Algérie, consultez le site du ministère des Affaires étrangères avant votre départ.
La Tunisie est globalement une destination sûre. Toutefois, en avril 2002, un attentat suicide à la synagogue de la Ghriba à Er-Riadh, sur l’île de Djerba, a fait 19 victimes, en plus du porteur de la bombe. Le gouvernement tunisien combat depuis des décennies les fondamentalistes islamiques et ce genre d’action terroriste, revendiquée par al-Qaida, reste extrêmement rare.

Antiquités

Sur certains sites archéologiques, des individus vous proposeront peut-être de vous vendre des pièces anciennes. Il s’agit de pièces volées (ou bien même de faux) et cette pratique est bien sûr illégale. Tout comme celle des gardiens officiels, très rares, qui essaient de vendre aux visiteurs des tessères anciennes (sortes de jetons) ou autres souvenirs. Il est interdit de sortir de tels objets du pays, et les acheter vous expose à toutes sortes d’escroqueries.

Chiens

Les chiens peuvent être méchants ici, surtout dans les zones rurales où certains attaquent quiconque passe à leur portée. Gardez vos distances.

Cigarette

Les Tunisiens fument comme des cheminées, et sont souvent rejoints par des Occidentaux libérés des restrictions en vigueur dans leurs pays. Les espaces publics non-fumeurs sont rares et les restaurants sont souvent très enfumés. Il n’est pas rare d’être servi par un garçon la cigarette à la main, et les convives fument avant, pendant et après les repas.
Certains petits hôtels haut de gamme, comme Dar el-Medina et Dar Fatma  sont non-fumeurs, mais ce sont des exceptions.

Déchets

De nombreux déchets, en particulier des sacs et des bouteilles en plastique, parsèment le paysage et représentent un réel problème. Certaines petites localités ne possèdent pas de collecteurs d’ordures et se rabattent sur les dépôts constitués dans les jardins publics, un spectacle peu réjouissant. La collecte dans les villes implique de laisser des détritus à demi emballés sur les trottoirs, ce qui est loin d’être idéal.

Escroqueries au taxi

Certains chauffeurs trafiquent leur compteur à leur avantage et/ou prétendent qu’ils ont fourni un service touristique (en indiquant quelques sites évidents en chemin) et demandent un supplément ridicule. Ils renoncent en général si vous les menacez de les dénoncer à la police, mais le désagrément peut être bien réel. À Tunis, demandez toujours qu’ils utilisent le compteur et vérifiez son prix de départ (autour de 0,45 DT en journée) ; dans les villes plus petites, mieux vaut convenir d’un prix approximatif avant de partir car les chauffeurs refusent souvent d’utiliser le compteur et prennent parfois d’autres passagers en chemin.

Harcèlement sexuel

Des lecteurs hommes et femmes auraient été sexuellement harcelés à divers degrés. Les hommes peuvent être approchés dans les hammams. Quant aux femmes, elles se rendront vite compte qu’elles se feront souvent importuner, quel que soit l’endroit où elles se trouvent, même accompagnées.

Moustiques

Les moustiques sévissent dans tout le pays en été, surtout sur la côte et dans certaines oasis du Sud. Les hôtels ne fournissant pas de moustiquaire, votre meilleure défense est donc de vous enduire de crème antimoustiques et de dormir fenêtres fermées. Les pharmacies proposent de nombreux produits, plus ou moins efficaces.

Rabatteurs

Assez omniprésents en Tunisie, les rabatteurs ne sont en général pas trop insistants ou agressifs. Vous tomberez certainement sur quelqu’un qui vous assurera être serveur dans votre hôtel et essaiera de vous emmener dans une boutique du coin. Les guichetiers et les gardiens des principaux sites touristiques demandent parfois un supplément pour “expliquer” la disposition du lieu ou vous fournir la documentation – le plus simple est de refuser poliment leurs services, sauf si vous êtes prêt à ouvrir votre bourse.
À Kairouan, certains s’attachent à vos pas et se montrent tellement insistants qu’ils obtiennent finalement gain de cause pour être votre guide sur un certain trajet… au bout duquel un autre comparse apparaît comme par magie, pour vous ramener dans l’autre sens.

Vols

La Tunisie a un taux de vol à la tire très faible. Toutefois, restez vigilant, notamment dans les lieux fortement fréquentés tels que les médinas de Tunis et de Sousse. Quelques vols sur les plages ont été rapportés : ne laissez pas vos affaires sans surveillance. Les agressions sont très rares. Il peut arriver que quelqu’un vous demande de lui changer des devises contre un euro ; méfiez-vous car lorsque vous sortez votre portefeuille, la personne s’en saisit et s’enfuit. Le meilleur endroit pour conserver vos objets de valeur (passeport, chèques de voyage, carte de crédit, etc.) est sous vos vêtements, dans une pochette à même la peau. La plupart des voyageurs placent leur argent dans une ceinture ou une pochette en cuir portée autour du cou.

Mis à jour le : 11 mars 2013

Articles récents

Paramètres des cookies