Seychelles : Sécurité

Désagréments et dangers aux Seychelles

Pour des informations à jour sur la sécurité aux Seychelles, consultez le site du ministère des Affaires étrangères avant votre départ.
Soyez rassuré, les Seychelles sont un havre de paix dans lequel on se sent en sécurité. La criminalité est faible. Pourtant, on note une augmentation des vols à la tire et des cambriolages, surtout à proximité des plages ; les visiteurs, émerveillés par la beauté des sites, relâchent leur vigilance pendant qu’ils se baignent, laissant leurs affaires sans surveillance – une faille mise à profit par des malfrats qui n’ont plus qu’à se servir. La plage de Beau Vallon à Mahé, celles de Côte d’Or et d’Anse Lazio à Praslin, sont connues pour ce type de vols. Veillez aussi à ne laisser aucun objet de valeur dans votre véhicule. Dans les hôtels de luxe, utilisez le coffre-fort mis à votre disposition.
Les agressions à l’encontre des touristes, rares, sont le plus souvent le fait de personnes en état d’ébriété ou sous l’emprise de la drogue – l’héroïne et la marijuana font des ravages. Dans les endroits isolés, les femmes seules doivent redoubler de vigilance, surtout la nuit. Des cas d’agression ont été enregistrés sur certains sentiers du parc national du Morne Seychellois ; aussi est-il conseillé de randonner en groupe, si possible avec un guide. Ne prenez sur vous toujours que le strict nécessaire en argent liquide. Munissez-vous de votre téléphone portable, pour pouvoir donner l’alerte en cas de difficulté.
La baignade n’est pas sans risques, et des cas de noyades accidentelles sont rapportés chaque année. Il faut se méfier des courants violents qui sévissent sur certaines plages selon les saisons. En principe, de grands panneaux multilingues signalent le danger.
Au volant, soyez particulièrement vigilant ; les routes sont sinueuses et étroites, et on oublie facilement que l’on roule à gauche. D’autre part, l’absence de bas-côtés et de trottoirs peut rendre la conduite périlleuse, notamment à la tombée de la nuit, lorsque les piétons déambulent sur la chaussée.
Le pays ne compte aucun animal dangereux, excepté le poisson-pierre, dans des zones très localisées (et la plupart du temps hors site de baignade). Très venimeux, il est d’autant plus dangereux que difficilement repérable : sa couleur claire le confond avec son environnement rocheux. En cas de piqûre, alertez de toute urgence un service médical.
On trouve des commissariats dans la plupart des localités à Mahé, Praslin et La Digue.

Mis à jour le : 11 mars 2013

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable aux Seychelles

Paramètres des cookies