Maroc

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Maroc
  4. Marrakech et centre du Maroc مراكش ووسط المغرب

Marrakech et centre du Maroc مراكش ووسط المغرب

Pourquoi y aller

Marrakech est pour beaucoup de visiteurs la première chose qu’ils voient du Maroc – et quelle entrée en matière ! À un moment ou un autre, devant une charrette tirée par un âne qui ballotte dans le souk, devant les monuments surchargés de carreaux de faïence ou lorsque vous vous perdrez pour la énième fois dans les ruelles de la médina, vous serez saisi par cette ville. Et quand vous sortirez de la vieille ville, Marrakech sera votre point de départ vers des paysages incroyables avec pour toile de fond les sommets de l’Atlas. Vous marcherez sur des hauteurs escarpées jusqu’à de minuscules villages berbères du Haut Atlas, parmi les vergers et les rochers sculptés par le vent dans les luxuriantes gorges du Dadès. Vous mettrez le cap sur le Sahara, en passant par la vallée du Drâa jalonnée de palmiers, ses casbahs et ses ksour croulants en brique crue. Et vous saisirez toute la magie de cette région lorsque vous contemplerez la lumière orangée du soleil levant, assis au sommet d’une dune de sable.

Quand partir

marrakesh-cc
Alors que de nombreux sentiers du Haut Atlas sont impraticables entre novembre et février, le djebel Sarhro est une destination phare de la randonnée en hiver. Les températures peuvent descendre au-dessous de 0°C, et il neige parfois dès 1 400 m, mais la randonnée reste en principe faisable. En automne et au printemps, les températures nocturnes tombent rarement au-dessous de 0°C. L’été, quand la chaleur est intenable (au-dessus de 40°C), les sources se tarissent et même les scorpions se faufilent sous les rochers pour se mettre à l’ombre.

À ne pas manquer

  1. Le chaos ensorcelant de la place Jemaa el-Fna et les ruelles sinueuses de la médina de Marrakech.
  2. Une randonnée dans la merveilleuse vallée des Aït Bouguemez.
  3. La vallée peuplée de villages hors du temps et de casbahs délabrées qu’entourent les étranges falaises des gorges du Dadès .
  4. L’âpre beauté du Sahara et le ciel nocturne couvert d’étoiles à contempler des dunes de l’erg Chigaga.
  5. Randonnée, rafting et escalade hors des sentiers battus, dans la vallée de l’Ahansal.
  6. Une balade dans la palmeraie de Skoura, oasis protégée par l’Unesco.
  7. Un itinéraire sur l’ancienne route de caravanes jalonnée de ksour et de casbahs, dans la vallée du Drâa.
  8. Un aperçu du passé mouvementé et de la virtuosité des artisans de la casbah du Glaoui, à Télouet.
  9. Un déjeuner et un peu de détente à Ouirgane, dans l’une des retraites rurales qu’affectionnent les Marrakchis le week-end.
Mis à jour le : 25 mai 2019

À voir à faire au Maroc

Marrakech مراكش Médina

  • Jemaa el-Fna

    place

    La principale place de Marrakech a des allures de théâtre en plein air aux spectacles permanents. Les...

    Lire la suite
  • Dar Si Saïd

    musée

    Monument aux maâlems (maîtres artisans) marocains, la résidence de Si Saïd, frère de Bou Ahmed,...

    Lire la suite
  • Mosquée Koutoubia

    mosquée

    Cinq fois par jour, une voix s’élève au-dessus du tumulte de la place : c’est le muezzin qui...

    Lire la suite
  • Palais de la Bahia

    palais

    Ce palais est le résultat d’une quinzaine d’années de restauration des meilleurs artisans du pays....

    Lire la suite
  • Médersa Ali ben Youssef

    site religieux

    “À toi qui franchis ce seuil, que tes plus grands souhaits soient exaucés” : depuis près de...

    Lire la suite
  • Musée de Marrakech

    musée

    Vous pourrez admirer ici diverses formes d’art marocain dans les somptueux salons du palais Mnebhi. Le...

    Lire la suite
  • Tombeaux saadiens

    site historique

    Situés à proximité de la mosquée de la Casbah, les tombeaux saadiens font mentir l’adage selon...

    Lire la suite
  • Maison de la photographie

    musée

    Cette galerie installée dans un ancien fondouk est née de la rencontre entre le Breton Patrick...

    Lire la suite
  • Maison Tiskiwin

    musée

    La collection privée de l’anthropologue néerlandais Bert Flint ici exposée est l’occasion d’un...

    Lire la suite
  • Musée de Mouassine

    musée

    Alors qu’il recherchait une maison dans la médina, Patrick Manac’h a découvert un trésor d’une...

    Lire la suite
  • Souk des teinturiers

    souk

    Le souk des teinturiers est un des marchés les plus colorés de Marrakech. Des écheveaux de laine...

    Lire la suite
  • Palais el-Badi

    site historique

    Au XVIe siècle, alors que le sultan Ahmed el-Mansour faisait paver le palais el-Badi d’or, de...

    Lire la suite
  • Synagogue Lazama

    synagogue

    Située dans le mellah (quartier juif), la synagogue Lazama est toujours utilisée par la communauté...

    Lire la suite
  • Cimetière juif Miaâra

    cimetière

    Le gardien très serviable de cet immense cimetière laisse entrer les visiteurs souhaitant se...

    Lire la suite
  • Koubba Ba’adiyn

    édifice historique

    Les Almohades détruisirent tous les bâtiments édifiés par leurs prédécesseurs almoravides à...

    Lire la suite
  • Dar Bellarj

    galerie

    Ancien dispensaire pour cigognes (bellarj signifie cigogne en arabe), Dar Bellarj est devenu le premier...

    Lire la suite
  • Tanneries de Bab Debbagh

    quartier

    Une odeur âcre signale votre arrivée dans le quartier des tanneries de Marrakech. Elles sont...

    Lire la suite
  • Zaouïa Sidi Bel-Abbes

    sanctuaire

    C’est la zaouïa – sanctuaire d’un marabout (saint) – la plus importante de Marrakech. Joliment...

    Lire la suite

Haut Atlas Haut Atlas central Vallée des Aït Bouguemez

Les possibilités de randonnées abondent dans la région et si les grimpeurs les plus chevronnés attaquent directement l’Irhil M’Goun (4 068 m, 3e sommet du pays), il est tout aussi agréable de se promener de village en village. Dans la vallée, une quarantaine d’associations et de coopératives développent un tourisme responsable et solidaire qui permet aux communautés montagnardes et aux voyageurs de s’aider mutuellement. Un exemple, l’association à but non lucratif École Vivante (www.ecolevivante.com) est une école élémentaire gratuite qui s’inscrit dans un projet global d’éducation des jeunes.

Au nord-est de la vallée, à Ifrane, un sentier part en direction de l’est vers Zaouiat Oulmzi. De là, on peut descendre à pied jusqu’au lac Izoughar, très fréquenté par la tribu nomade Aït Atta.

Au nord de la vallée, à 5 km au nord-est d’Ifrane, direction Azilal, on franchit le spectaculaire col de Tizi n’Tirghist (2 626 m). On trouve dans cette région des pétroglyphes (dessins symboliques gravés sur la pierre), que certains géologues datent de 4 000 ans ; demandez à un guide de vous montrer ces énigmatiques symboles que la légende locale relie à des cérémonies destinées à faire tomber la pluie.

  • Sidi Moussa

    monument

    Pour admirer un coucher de soleil spectaculaire, prenez la route à l’ouest de Tabant, puis le sentier...

    Lire la suite
  • Coopérative Tikniouine

    produits de la vallée

    À 5 km à l’est d’Agouti, la coopérative de Tikniouine est une étape idéale pour s’offrir...

    Lire la suite
  • Souk

    marché

    Le principal marché se tient le dimanche et offre un aperçu authentique de la vie de la vallée....

    Lire la suite
  • Association Ighrem Atelier de sculpture

    centre associatif

    Ce centre, situé à Agouti, propose des articles en bois sculptés par des artisans : cuillères et...

    Lire la suite

Les oasis du sud Ouarzazate ورزازات

Ouarzazate constitue le plus souvent une étape sur la route du Sud. Si vous y séjournez un jour ou deux, on peut louer un taxi pour passer la journée à l’oasis de Fint ou au barrage d’El-Mansour Eddahbi, lieu apprécié des ornithologues et des pêcheurs.

De novembre à mars, il faut s’attendre à des bourrasques glacées qui descendent des montagnes du Haut Atlas.

  • Casbah de Taourirt

    médina

    Ancienne résidence du Glaoui et de sa famille, le bâtiment a évité la ruine en servant de décor à...

    Lire la suite
  • Atlas Corporation Studios

    studios de cinéma

    Des films célèbres ont été tournés dans le premier studio “Ouallywood”, fondé par ­Mohammed...

    Lire la suite
  • Musée du Cinéma

    musée

    Ce petit musée du cinéma poussiéreux est aménagé dans un ancien studio, exposant de vieux décors,...

    Lire la suite

Vallée du Ziz et Tafilalet وادي زيز وتافيلالت Merzouga

L’excursion dans le désert avec nuitée dans des tentes de safari est un classique de Merzouga. Au menu : promenade à dromadaire au coucher du soleil, concert improvisé autour du feu sous le ciel constellé d’étoiles, et marche au petit matin jusqu’à la plus haute dune pour assister au lever du soleil. Pour profiter au mieux de la pureté du désert, organisez-vous soigneusement et venez hors saison. La meilleure période pour ne pas subir la pression touristique s’étend de fin novembre à février.

La plupart des hôtels proposent des excursions jusqu’aux dunes pour voir le lever ou le coucher du soleil. Les excursions avec bivouac comprennent généralement une nuit dans un lit sous une tente berbère, le dîner et le petit-déjeuner ; les sorties en 4x4 à bord d’un véhicule transportant jusqu’à 5 passagers sont plus coûteuses. Les quads, qui aplatissent les dunes et perturbent habitants, marcheurs et animaux, ne sont pas recommandés.

Si vous débarquez à Merzouga sans guide ni dromadaire, préparez-vous à être assailli par les propositions d’excursions. Choisissez votre guide selon vos besoins et si vous avez l’impression qu’on vous force la main, éloignez-vous.

  • Erg Chebbi

    dunes

    Les dunes changeantes de l’erg Chebbi s’étendent sur 28 km du nord au sud et culminent à 160 m....

    Lire la suite
  • Lac Tamezguida

    observation des oiseaux

    Tout au sud de l’erg Chebbi, entre novembre et mai, s’étend le lac de saison de Tamezguida. C’est...

    Lire la suite

vallée du Drâa وادي درعة M’Hamid محاميد

M’Hamid en elle-même désigne en fait deux localités où vivent cinq groupes ethniques, les Haratins, Berbères, Chorfas, Beni M’Hamid et les célèbres “hommes bleus” nomades. M’Hamid Jdid, la ville “nouvelle” prématurément vieillie, compte une mosquée, des cafés-restaurants en bord de route, de petits hôtels économiques et un souk qui se tient le lundi (6h-12h lun). Il règne ici une ambiance de ville frontière ; dans les cafés poussiéreux de M’Hamid Jdid, des hommes au visage buriné portent turban et lunettes noires.

La vieille casbah est située dans la palmeraie, à 3 km de l’autre côté de l’oued Drâa. Autre halte intéressante, le ksar Ouled Driss, à 5 km avant M’Hamid, qui recèle un petit Musée ethnographiquehoraires variables) exposant des objets ménagers traditionnels dans une charmante cour de brique crue.

  • Erg Chigaga

    dunes

    Attraction phare, l’erg Chigaga n’est pas une simple dune (erg) mais une incroyable étendue de...

    Lire la suite
  • Erg Ezahar

    dune

    Cette haute dune émet une étrange plainte lorsque le vent se lève. À 65 km au sud-ouest de...

    Lire la suite
  • El Mesouiria

    dunes

    À 8 km au nord-ouest de M’Hamid, El Mesouiria est une autre possibilité d’excursion facile à...

    Lire la suite
  • Erg Esmar

    dunes

    Proche de l’erg Ezahar, cet ensemble de dunes plus petites qui culminent à 80 m est hors des...

    Lire la suite
  • Erg Lehoudi

    dunes

    À 8 km au nord-est de M’Hamid, l’erg Lihoudi culmine à 100 m. Ces dunes caractérisées par leur...

    Lire la suite

Vallée et gorges du Dadès وادي دادس والمضايق Tinejdad

Le passé de carrefour culturel de Tinejdad reste étonnamment préservé. Dès la sortie de la N10, les sources de Lalla Mimouna sont indiquées sur la gauche (au nord) et la ligne verdoyante de l’oasis de Ferkla apparaît à sa lisière sud-ouest, où vous apercevrez l’imposant ksar Asir.

Pour voir les trésors des commerçants du désert, faites un tour sur les marchés du dimanche et du mercredi, dans la partie ouest de la ville.

  • Musée des Oasis

    musée

    Ce musée aménagé dans le ksar el-Khorbat restauré retrace les migrations tribales dans une vingtaine...

    Lire la suite
  • Musée des Sources de Lalla Mimouna

    musée

    Ce musée privé et partiellement à ciel ouvert englobant les sources de Lalla Mimouna (une eau gazeuse...

    Lire la suite

vallée du Drâa وادي درعة Tamnougalt

  • Kasbah des Caïds

    château

    Le dédale de salles de ce ksar passe par un vaste mellah, plonge sous terre avec des lucarnes et des...

    Lire la suite
  • Abdel Jalil

    excursions

    Abdel Jalil, guide polyglotte, a un bureau juste à la sortie de la Kasbah des Caïds. Il propose des...

    Lire la suite

Vallée et gorges du Dadès وادي دادس والمضايق Skoura سكورة

Il n’est pas facile de se repérer dans le labyrinthe de pistes sillonnant la vaste palmeraie de Skoura ; louez les services d’un guide. La plupart des hôtels proposent des excursions.

  • Palmeraie

    plantation

    Skoura se distingue essentiellement par ses casbahs en brique crue et sa vaste palmeraie, classée au...

    Lire la suite
  • Kasbah Amridil

    médina

    C’est la casbah la plus courue du Maroc, et elle figure même sur les billets de 50 dirhams. Indiqué...

    Lire la suite
  • Centre culturel de Skoura

    centre culturel

    Une ONG entreprenante montre l’ingéniosité locale dans ce centre culturel situé à la lisière est...

    Lire la suite

Haut Atlas Haut Atlas occidental Vallée de l’Ourika

  • Écomusée berbère

    musée

    À 4 km de Tnine, un discret panneau indique la direction du village berbère de Tafza, dont le ksar de...

    Lire la suite
  • Mausolée

    site historique

    Le mausolée d’Al-Mouatamid ibn Abbad se distingue par sa coupole de style almoravide. Indiqué juste...

    Lire la suite
  • Safranerie

    jardins

    Grâce aux riches sols de l’Ourika, le safran (Crocus sativus) bio est cultivé ici. Les crocus...

    Lire la suite
  • Jardin bio-aromatique d’Ourika

    jardins

    À Tnine, passé le pont, des panneaux sur la route principale signalent une piste conduisant aux...

    Lire la suite

vallée du Drâa وادي درعة Zagora زاكورة

  • Musée des Arts et Traditions de la vallée du Drâa

    musée

    Il faut se rendre à 8 km au nord de la ville, en contrebas d’un spectaculaire point de vue donnant...

    Lire la suite
  • Amezrou

    quartier

    On peut retrouver la dimension multiculturelle de Zagora dans ce village situé au sud de la ville, de...

    Lire la suite
  • Djebel Zagora

    montagne

    Si vous avez assez d’énergie, suffisamment d’eau et de crème solaire, grimpez de bon matin au...

    Lire la suite

Marrakech مراكش Ville Nouvelle

  • Jardin Majorelle

    jardins

    Créé par le peintre Jacques Majorelle dans les années 1920, le jardin a été racheté en 1980 par le...

    Lire la suite
  • MACMA

    musée

    Il est certes petit, mais toutes les pointures de la peinture orientaliste sont présentes dans ce cadre...

    Lire la suite
  • Jardin de la Ménara

    jardin

    Selon une légende locale, un sultan séduisait ses hôtes au cours d’un dîner, puis les poussait...

    Lire la suite

vallée du Drâa وادي درعة Tamegroute تامكروت

  • Coopérative des potiers

    galerie

    C’est du cuivre oxydé que vient le “vert de Tamegroute” utilisé sur les poteries locales, datant...

    Lire la suite
  • Zaouïa Nassiriyya

    site islamique

    Si les non-musulmans ne peuvent pas visiter le mausolée au toit vert de Sidi ben Nassir, tout le monde...

    Lire la suite

Les oasis du sud Télouet تيلويت

  • Baraka Community Partnerships

    bénévolat

    En coopération avec le village de Tighza, Baraka Community Partnerships est une association britannique...

    Lire la suite

Vallée du Ziz et Tafilalet وادي زيز وتافيلالت Rissani الريصاني

Les ruines de Sijilmassa et le circuit touristique sont indiqués près de la N13 à l’ouest du centre-ville. D’autres ksour en brique crue bordent la route de Merzouga, notamment le Dar el-Beidha et le ksar Haroun, indiqués par des panneaux sur la gauche à la sortie de la ville.

  • Circuit touristique

    circuit architectural

    Si les voyageurs à destination des dunes s’arrêtent rarement à Rissani, les photographes, amateurs...

    Lire la suite
  • Sijilmassa

    site historique

    Avant d’arriver à Rissani s’étendent les ruines de Sijilmassa, capitale de la première...

    Lire la suite
  • Ksar El Fida

    château

    Cette immense casbah alaouite restaurée (1854-1872) fut le palais du caïd local jusqu’en 1965, avant...

    Lire la suite

Vallée et gorges du Dadès وادي دادس والمضايق Gorges du Dadès وادي دادس

Des nomades vivent encore dans les montagnes avec leurs troupeaux (on peut voir des habitats troglodytiques près du camping Berbère de la Montagne) entre les pâturages d’été du Haut Atlas et leur habitat d’hiver au djebel Sarhro. Au printemps et à l’automne, avec un peu de chance, vous les verrez passer avec leurs mules et leurs dromadaires lourdement chargés.

La route est asphaltée jusqu’à Msemrir (à 63 km au nord de Boumalne du Dadès), au-delà, vous aurez besoin d’un 4x4, surtout pour la piste qui court au sud-est jusqu’aux gorges du Todra. Si l’aventure vous tente, vous pouvez partir de Msemrir en direction du nord, pour traverser le Haut Atlas jusqu’à Imilchil. Beaucoup de véhicules vont dans la vallée le samedi pour le marché de Msemrir. Un autre se tient le dimanche à Aït Oudinar.

Le paysage le plus impressionnant débute à 26 km en amont de la gorge, là où la route traverse la rivière et commence à grimper dans une extraordinaire série de virages en épingle à cheveux (voyez www.dangerousroads.org). Quand la route redevient plate, vous pouvez faire demi-tour car vous aurez vu les plus beaux paysages que l’on peut découvrir sans conduire un 4x4.

  • Gorges de Miguirne

    gorge

    Passé un petit col à 14 km de Boumalne se cache les gorges de Miguirne, qui rejoint celles du Dadès...

    Lire la suite
  • Association Gorge du Dadès

    artisanat

    Cette coopérative qui produit des tapis tuftés est également réputée pour ses couvertures en kilim...

    Lire la suite
  • Vallée de Tamlalt

    site remarquable

    À 18 km de Boumalne se dressent d’extraordinaires formations de roches rouges, qui composent un...

    Lire la suite
  • Aït Youl

    médina

    Les dépliants touristiques qui représentent une casbah rose et blanc dans une oasis rocheuse ne sont...

    Lire la suite

vallée du Drâa وادي درعة Agdz اكدز

Aucune des curiosités d’Agdz n’est visible depuis la route, le centre historique se trouvant à l’est de la N9, au bout d’une piste poussiéreuse d’environ 1,5 km. Il a été épargné par les infrastructures destinées au tourisme de masse et possède un nombre inhabituel d’authentiques casbahs en brique. Si vous y séjournez, faites une promenade matinale dans la vaste palmeraie d’Agdz, juste au nord du village.

  • Casbah du caïd

    médina

    Cette casbah vieille de près de deux siècles, propriété de l’ancien caïd d’Agdz, appartient...

    Lire la suite
  • Casbah du Glaoui

    médina

    Les habitants d’Agdz ont découvert avec effroi que la casbah fortifiée du Glaoui, à Agdz, servait...

    Lire la suite

Haut Atlas Haut Atlas central Vallée des Aït Bououli

  • Sebt Aït Bououli

    village

    Dans l’avant-poste isolé de Sebt Aït Bououli, à 14 km de la grand-route, les randonneurs achètent...

    Lire la suite

Vallée du Ziz et Tafilalet وادي زيز وتافيلالت Environs d’Er-Rachidia

  • Source Bleue de Meski

    source

    L’oued Ziz trouve son origine à Meski, où des sources chaudes naturelles bouillonnent à la surface...

    Lire la suite
  • Coopérative Al-Ouaha

    centre associatif

    Vous pourrez goûter ici les 7 sortes de dattes cultivées dans l’oasis d’Aufous. À la saison des...

    Lire la suite
  • Camping Tissirt

    camping

    En lisière de la palmeraie, à 12 km au nord d’Aufous, ce camping accueillant et ombragé par les...

    Lire la suite

Vallée du Ziz et Tafilalet وادي زيز وتافيلالت Erfoud ارفود

Erfoud est située au cœur des sites fossilifères marocains. Au sud de la route, en direction d’Alnif, les strates paléozoïques attirent les amateurs qui ont creusé à la main des kilomètres de tranchées peu profondes à la recherche de fossiles, en particulier de trilobites. Certains sont complets mais la plupart ne le sont pas et généralement sont “réparés” dans des ateliers, dont celui tenu par Brahim Tahiri.

Les répliques de trilobites en plâtre, en plastique ou en mastic de carrossier imitent à s’y méprendre les vrais fossiles.

  • Musée Tahiri des Fossiles

    musée

    Le meilleur endroit pour découvrir les fossiles marocains est le musée des fossiles et minéraux de...

    Lire la suite

Haut Atlas Haut Atlas central Azilal أزيلال

  • Complexe artisanal

    marché

    Juste en face de la mairie, ce marché est idéal pour découvrir les traditions artisanales de...

    Lire la suite
Paramètres des cookies