Maroc

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Maroc
  4. Côte atlantique شاطئ الاطلنطي

Côte atlantique شاطئ الاطلنطي

C’est sur la côte atlantique, balayée par les vents, que se
trouvent Rabat, ville de culture et capitale du pays, et
Casablanca, son centre économique. Leur architecture
néo-mauresque, Art déco et moderniste du XXe siècle et
le mode de vie libéral de leurs habitants les distinguent
nettement des cités historiques de l’intérieur des terres
comme Fès ou Marrakech, avec leurs médinas médiévales
et le poids de leurs traditions conservatrices.
Hors des grandes villes, on découvre de vastes plages de
sable ponctuées de villages de pêcheurs, d’anciens ports bâtis
par les Portugais et de cités fortifiées aux médinas animées.
La campagne vallonnée descend doucement vers l’océan
et les réserves marécageuses accueillent d’innombrables
oiseaux migrateurs à l’automne et au printemps.
Asilah et Essaouira, connues pour leurs médinas et leurs
superbes plages, marquent les extrémités de cette région
riche en saveurs marines, mais aussi empreinte d’art et
d’une histoire qui remonte aux Phéniciens de l’Antiquité.

Quand partir

casablanca-cc

À ne pas manquer

  1. La médina de front de mer d’Essaouira et son port où sont toujours construits des bateaux traditionnels en bois.
  2. La splendide casbah de Rabat et sa médina historique fortifiée.
  3. La tranquille lagune d’Oualidia, où faire un festin d’huîtres fraîches.
  4. Les architectures néo-mauresques, Art nouveau et Art déco de Casablanca la cosmopolite.
  5. Une balade en bateau dans les marécages du parc national de Merja Zerga pour apercevoir des oiseaux migrateurs rares.
Mis à jour le : 25 mai 2019

À voir à faire au Maroc

Essaouira الصويرة

Si Essaouira possède peu de sites à proprement parler, c’est une ville agréable à explorer. La médina, les souks, les remparts, le port et la plage invitent à flâner tout en prenant le temps pour un déjeuner ou un thé à la menthe.

  • Médina

    quartier

    Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2001, la médina fortifiée d’Essaouira, qui date...

    Lire la suite
  • Skala de la ville

    fort

    Ce bastion, fermé pour restauration lors de notre dernière visite, fait partie des remparts qui...

    Lire la suite
  • Musée Sidi Mohammed ben Abdellah

    musée

    Un joli riad du XIXe siècle accueille cette petite collection de bijoux, costumes, broderies, armes et...

    Lire la suite
  • Port

    port

    Le port d’Essaouira est un vaste espace affairé plein de bruits, d’odeurs et surtout de charme....

    Lire la suite
  • Skala du port

    forteresse

    Ce bastion offre une vue imprenable sur le port et l’île de Mogador. Ne manquez pas de vous retourner...

    Lire la suite
  • Île de Mogador

    site notable

    Au large, vers le sud-ouest, cette île, plus exactement ces îles (deux îles et plusieurs îlots) sont...

    Lire la suite

Larache العرائش

La ville nouvelle est jalonnée de superbes édifices de style hispano-mauresque datant de l’époque coloniale, notamment autour de la jolie place de la Libération (jadis Plaza de España), tandis que la médina bleue et blanche, toujours animée, vaut également une visite. Le week-end et en début de soirée, le balcón (promenade surélevée) du front de mer attire les habitants. Au nord du fleuve Loukos, à la lisière de la ville, s’étendent les ruines envahies par la végétation de Lixus, le site légendaire du jardin des Hespérides.

  • Point de vue

    point de vue

    Résidents et touristes se retrouvent à ce point de vue d’où le panorama sur le port et l’estuaire...

    Lire la suite
  • Iglesia de Nuestra Senõra del Pilar

    église

    On célèbre la messe tous les dimanches dans cette belle église des années 1920, érigée par les...

    Lire la suite
  • Tombe de Jean Genet

    monument

    C’est dans le vieux cimetière espagnol, à l’ouest de la ville, que repose Jean Genet (1910-1986)....

    Lire la suite
  • Plage de Ras R’mel

    plage

    Larache possède une petite plage, pas très propre, mais une autre bien plus belle vous attend de...

    Lire la suite
  • Place de la Libération

    place

    Construite par les Espagnols, qui la nommèrent Plaza de España, cette place circulaire à deux pas de...

    Lire la suite
  • Médina de Larache

    quartier

    Passez sous la magnifique arche hispano-mauresque de Bab ­al-Khemis pour pénétrer dans le dédale...

    Lire la suite
  • Galerie Lafnar

    galerie d’art

    Cette galerie d’art expose occasionnellement des œuvres d’artistes marocains et étrangers. Elle...

    Lire la suite
  • Casbah

    ruines

    Cette forteresse à l’européenne du XVIe siècle, pourtant classée dans la liste des monuments et...

    Lire la suite
  • Conservatoire de musique

    édifice notable

    Le conservatoire de musique, inaccessible au public, occupe un superbe édifice hispano-mauresque à...

    Lire la suite
  • Casbah de la Cigogne

    site historique

    Bâtie par les Espagnols sous le règne de Philippe III, cette forteresse du XVIIe siècle,...

    Lire la suite

Casablanca (Dar el-Baïda) الدارالبيضاء Centre-ville

Construit par les Français, le centre-ville réunit nombre de superbes édifices coloniaux, en cours de restauration pour certains. Pour les découvrir, explorez les alentours du marché central .

  • Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui

    musée

    Aménagé dans l’ancienne demeure de l’homme d’affaires ­Abderrahman Slaoui, ce musée privé...

    Lire la suite
  • Ancienne médina

    quartier

    La petite médina de Casablanca, datant pour l’essentiel du XIXe siècle, ne possède pas le charme...

    Lire la suite
  • Tour de l’horloge

    édifice notable

    Dominant l’entrée la plus fréquentée de la médina, cette tour de l’horloge de 20 m de haut, aux...

    Lire la suite
  • Église Saint-Jean-l’Évangéliste

    église

    Construite en 1906 sur un terrain appartenant à la couronne d’Angleterre, cette église anglicane...

    Lire la suite
  • Place Mohammed V

    place

    Entourée de bâtiments publics aux ornements néo-mauresques et Art déco, tels le palais de justice,...

    Lire la suite
  • Villa des Arts de Casablanca

    espace culturel

    Installée dans une élégante villa Art déco de 1934, non loin du parc de la Ligue arabe, cette villa...

    Lire la suite
  • Parc de la Ligue arabe

    parc

    En cours de réhabilitation lors de nos recherches, ces vastes espaces verts devraient avoir été...

    Lire la suite
  • Notre-Dame-de-Lourdes

    église

    Saisissant exemple de modernisme européen, cette église catholique de 1956, dressée sur le...

    Lire la suite

Safi آسفي

  • Cathédrale portugaise

    ruines

    Bien indiquée depuis la rue du Souk, cette cathédrale de 1519, de style manuélin (gothique tardif...

    Lire la suite
  • Colline des Potiers

    site notable

    Les fours à céramique en terre et les cheminées de la colline des Potiers sont visibles depuis Bab...

    Lire la suite
  • Qasr al-Bahr

    édifice historique

    Les vestiges du château jadis impressionnant de Safi sont presque à portée des puissantes vagues de...

    Lire la suite

Rabat الرباط Centre-ville

  • Musée national de l’Histoire et des Civilisations

    musée

    Rouvert en avril 2017 après des rénovations majeures, l’ancien musée d’archéologie abrite une...

    Lire la suite
  • Musée de la Monnaie

    musée

    Ce superbe musée-galerie d’art présente l’histoire du Maroc à travers sa monnaie, de l’époque...

    Lire la suite
  • Cathédrale Saint-Pierre

    église

    Cette cathédrale toute blanche, qui sert toujours de lieu de culte, a été édifiée à partie...

    Lire la suite
  • Palais royal

    palais

    Situé à l’extrémité du mechouar (vaste parvis servant aux défilés), ce palais de 1864 est le...

    Lire la suite
  • Médina de Rabat

    quartier

    À l’arrivée des Français, au début du XXe siècle, Rabat se résumait à sa médina fortifiée,...

    Lire la suite
  • Musée d’Art contemporain

    musée

    Inspiré de l’architecture arabo-andalouse, ce musée, financé par le monarque actuel et inauguré...

    Lire la suite

Salé سلا

Bab Bou Haja est l’entrée principale de la médina, près de l’arrêt de tramway Bab Lamrissa, côté sud des remparts. De là, marchez vers le nord jusqu’aux souks, puis rejoignez la Grande Mosquée, à 500 m au nord-ouest dans la rue Ras ash-Shajara (ou rue de la Grande Mosquée). On peut aussi entrer par Bab Lekhmiss (ou Khmiss), entre les arrêts de tramway Bab Lamrissa et Gare de Salé, puis marcher tout droit vers les souks et la mosquée.

  • Prison des esclaves

    édifice notable

    Érigée par les corsaires de Salé et récemment restaurée, cette prison pour esclaves, qui jouxte le...

    Lire la suite
  • Koubba de Sidi Ben Achir at-Taleb

    sanctuaire

    Située près de l’entrée de la médina, cette koubba (sanctuaire dédié à un saint) toute blanche...

    Lire la suite
  • Zaouïa de Sidi Ahmed Tijani

    sanctuaire

    Ce sanctuaire honore le fondateur de la confrérie soufie de ­Tijaniyya, au XVIIIe siècle. Accès...

    Lire la suite
  • Médersa Abou al-Hassan

    édifice historique

    Située à côté de la monumentale entrée de la Grande Mosquée , cette médersa est un superbe...

    Lire la suite
  • Grande mosquée

    mosquée

    La troisième plus grande mosquée du Maroc date du XIe siècle. Mélange d’architectures almoravide...

    Lire la suite
  • Zaouïa de Sidi Abdallah ben Hassoun

    sanctuaire

    Sidi Abdallah ben Hassoun, saint patron de Salé, était un maître soufi du XVIe siècle, également...

    Lire la suite

Moulay Bousselham مولاي بوسلهام

  • Parc national de Merja Zerga

    réserve naturelle

    Ne partez pas de la côte atlantique marocaine sans passer une demi-journée dans le calme de la Merja...

    Lire la suite

Lixus ليكسوس

  • Ruines de Lixus

    site archéologique

    L’accès au site de Lixus se fait par la route ­Larache-Tanger, à l’endroit où celle-ci commence...

    Lire la suite

Rabat الرباط Est du centre

  • Chellah

    site historique

    Les Phéniciens furent les premiers à s’installer sur les pentes dominant l’oued Bouregreg, avant...

    Lire la suite
  • Tour Hassan

    site historique

    Dominant l’estuaire du Bouregreg au cœur de jardins soignés, cette tour de 44 m de hauteur est le...

    Lire la suite
  • Mausolée de Mohammed V

    mausolée

    Ce mausolée de marbre, orné de zelliges et de stucs, abrite les dépouilles du père (Hassan II) et...

    Lire la suite

Asilah اصيلة

Asilah est depuis longtemps considérée comme une ville d’art. Tout a commencé en 1978, lorsque des artistes marocains furent invités à animer des ateliers pour les enfants de la ville et à peindre des murs de la médina à l’occasion du moussem (fête d’un saint). Depuis, de nombreux artistes zaïlachis (habitants d’Asilah) ou d’ailleurs font vivre sa scène culturelle à travers toute une ribambelle de galeries d’art et d’artisanat.

La plage principale d’Asilah, au nord de la ville, est une vaste étendue de sable doré bordée de cafés souvent bruyants. La bien nommée plage du Paradis de Rmilate, à 7 km au sud d’Asilah, est plus agréable. Les surfeurs pousseront vers le sud sur 13 km pour atteindre la plage de Sidi Mghayet, tandis que la plage de Rada, non loin, possède un café de plage très couru.

  • Palais Raissouni

    édifice historique

    Ce palais, érigé par le pirate el-Raissouni en 1909, témoigne de l’opulence dans laquelle vivait...

    Lire la suite
  • Centre des rencontres internationales Hassan II

    galerie d’art

    Aménagé dans une belle demeure située juste derrière l’entrée principale de la médina, cet...

    Lire la suite
  • Église San-Bartolome

    église

    Construite en 1925 par des franciscains espagnols, cette église hispano-­mauresque est l’une des...

    Lire la suite

El-Jadida الجديدة

Les plages dans et autour de la ville sont noires de monde (et souillées de détritus) en juillet-août. Celle de Sidi Bouzid, à 5 km au sud-ouest de la ville, un peu plus propre, attire surfeurs et amateurs de bronzette. Pour vous y rendre, prenez le bus local n°2 sur la place Mohammed ben Abdallah.

  • Cité portugaise

    site historique

    Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2004, la cité portugaise est l’un des premiers...

    Lire la suite
  • Citerne portugaise

    édifice remarquable

    Dans l’artère principale, au milieu des boutiques de souvenirs, une vaste citerne est éclairée...

    Lire la suite

Casablanca (Dar el-Baïda) الدارالبيضاء Maarif

  • Musée du Judaïsme marocain

    musée

    Ce musée ethnographique (1997) occupe une belle villa de 1948 – qui accueillait un orphelinat juif...

    Lire la suite

Oualidia الوالدية

La ville doit son nom au sultan saadien el-Oualid qui, en 1634, édifia la casbah, aujourd’hui en ruine, sur le promontoire dominant la lagune. L’emplacement séduisit également la famille royale marocaine : la belle villa qui se dresse au bord de l’eau était le palais d’été de Mohammed V. Le monarque actuel ne s’y rend que très peu, voire pas du tout.

Les eaux calmes de la lagune sont idéales pour la baignade, la voile et la pêche. La large plage de sable, de part et d’autre du brise-lames, convient pour la planche à voile et le surf.

Le samedi, les habitants des villages alentour viennent vendre leurs produits au marché traditionnel.

  • Dream Surf Oualidia

    sports nautiques

    Location pour 2 heures de planches de surf, de bodyboards, de kitesurfs et de planches de paddle. On...

    Lire la suite
Paramètres des cookies