Kalahari

Pourquoi y aller

Pendant aride du delta de l’Okavango, le Kalahari offre un paysage primitif de pierres et d’épines qui évoque les origines de l’humanité. Le souffle brûlant du vent, le rugissement d’un lion dans l’air et le craquement des buissons épineux sous les pas d’un traqueur san donnent l’impression que tout a commencé ici. Cette vallée au cœur du désert a été façonnée par d’anciennes rivières taries depuis longtemps. C’est un pays vraiment sec et aride. Il n’est guère surprenant que les Batswana l’appellent le Kgalagadi : la Terre de la Soif.
D’une superficie de 1,2 million de km2, le bassin du Kalahari s’étend jusqu’en République démocratique du Congo, en Angola, en Zambie, en Namibie, au Botswana, au Zimbabwe et en Afrique du Sud. Au Botswana, il englobe les Tsodilo Hills et les Makgadikgadi Pans.

À ne pas manquer

  1. La Central Kalahari Game Reserve, une des plus grandes régions sauvages d’Afrique, où vivent une multitude de prédateurs.
  2. Les trails organisés dans le Kgalagadi Transfontier Park : au programme, dunes rouges, savane aride et faune abondante.
  3. Les pans d’argile minéralisée de la Khutse Game Reserve, où vous apercevrez léopards, lions, gemsboks et girafes.
Mis à jour le : 1 avril 2019

À voir à faire Botswana

D’kar

  • Kuru Art Project

    centre artistique

    Ce fabuleux projet artistique donne à des artistes locaux (14 lors de la rédaction de ce guide) la...

    Lire la suite
  • Museum

    musée

    Adjacent au Kuru Art Project, ce petit musée poussiéreux vaut bien une visite d’une demi-heure pour...

    Lire la suite
Paramètres des cookies