Kruger National Park

Pourquoi y aller

Le Kruger est une référence en matière d’observation de la faune sauvage. Éléphants, lions, léopards, guépards, rhinocéros, buffles, girafes, hippopotames et zèbres : toutes les figures emblématiques des safaris africains peuplent le bushveld, aux côtés de quelque 137 autres espèces de mammifères et de plus de 500 d’oiseaux.
De superbes kopjes (collines) en granit ponctuent le sud de ce parc de 19 485 km2, tandis que les monts Lebombo dominent la savane à l’est, et que des forêts tropicales couvrent la pointe nord.
Certes, il y a foule, et vous devrez peut-être faire la queue pour voir les lions. Mais le parc doit cette affluence à son réseau de routes, qui en fait l’un des plus aisés d’accès du continent, ainsi qu’à ses nombreux hébergements, d’un excellent rapport qualité/prix. Si vous aspirez à davantage de solitude, rabattez-vous sur les réserves privées des abords du parc. Celle de Sabi Sand, pour n’en citer qu’une, est au nombre des plus belles d’Afrique.

Quand partir

kruger-n-p-cc-sls9

À ne pas manquer

  1. Les léopards, suivis à la trace dans la Sabi Sand Game Reserve, l’un des meilleurs sites d’observation de la faune d’Afrique.
  2. Les routes secondaires du Kruger, telle la S39, en bord de rivière, et leur splendide isolement de fin d’après-midi.
  3. Un réveil au son de la nature, en campant sur le Lonely Bull Back- Pack Trail.
  4. Les safaris en voiture dans le sud du Kruger, à la rencontre des éléphants, rhinocéros et girafes.
  5. L’observation des oiseaux à Sweni Hide.
  6. Les forêts d’eucalyptus et les gorges de Makuleke, dans le nord tropical du Kruger.
  7. L’une des meilleures vues du parc, à la faveur d’un crépuscule à l’Olifants Rest Camp.
  8. Une virée nocturne dans le paradis des félins, aux bons soins du Satara Rest Camp.
Mis à jour le : 19 juin 2019

À voir à faire en Afrique du Sud

Nord du Kruger

Au nord de l’Olifants, le paysage vallonné se couvre de mopanes, des arbres chers aux pachydermes présents en grandes hardes dans la région. Vers les monts Lebombo, à l’est, les arbres sont si rabougris en raison du sol argileux sur les plaines de basalte que les dos des éléphants dépassent de la canopée. Le mopaneveld (forêt de mopanes) attire également de grandes hardes de buffles et nombre de sassabis, élands, antilopes rouannes et hippotragues noirs. Léopards, lions et rhinocéros sont aussi présents, bien que moins nombreux.

La pointe nord du Kruger, autour de Punda Maria et de Pafuri, se situe entièrement sous les tropiques et compte une flore plus variée (vous remarquerez les baobabs), de fortes concentrations de mammifères et une exceptionnelle variété d’oiseaux introuvable plus au sud. Entre la Luvuvhu et le Limpopo, une somptueuse forêt tropicale comprend figuiers, eucalyptus et jackalberries. L’hiver, des éléphants viennent se nourrir dans l’extrême nord, où l’on voit régulièrement des lions et des léopards.

  • Elephant Hall Museum

    musée

    Même si vous ne logez pas au Letaba Rest Camp, venez y découvrir cet excellent musée où l’on...

    Lire la suite
Paramètres des cookies