-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Week-end en Normandie : à la découverte de la côte d'Albâtre
Idées week-end

Week-end en Normandie : à la découverte de la côte d'Albâtre

Mis à jour le : 16 avril 2021

Carte

Du Tréport au Havre, le GR®21 longe la superbe Côte d’Albâtre au plus près de la mer. De plateaux bucoliques ouverts aux vents en discrètes valleuses, de petits ports de pêche en stations balnéaires arborant des plages de galets, ce grand chemin de randonnée permet de s’immerger dans un paysage grandiose et sauvage dessiné à la craie. Le temps d’un week-end, l’étape Fécamp-Étretat (une petite vingtaine de kilomètres) est tout à fait indiquée pour partir à la rencontre de cette côte normande qui fascina écrivains et peintres impressionnistes. Depuis l’ancien port morutier de Fécamp, l’itinéraire conduit à l’ancien petit port de pêche d’Yport, tout de brique et silex, jusqu’à la valleuse de Vaucottes, superbe entaille dans la muraille de calcaire. Progressant en haut des falaises, avec d’un côté le vert des prairies où paissent vaches et chevaux, et de l’autre le bleu laiteux de la Manche des falaises, vous gagnerez Étretat par la porte d’Amont, où se dévoile un panorama inoubliable sur le célèbre couple de l’aiguille et de l’arche. Attention toutefois à ne pas quitter le GR® : il peut y avoir des éboulements au niveau des falaises. Et pour bien en profiter en route, on vous conseille de :

Passer sous l’arche d’Étretat en paddle

À marée haute, il est possible d’approcher au plus près les célébrissimes falaises d’Étretat en paddle : l’occasion de découvrir un autre point de vue sur l’aiguille et de passer sous la célèbre arche ! Les plus sportifs pourront gagner la paisible valleuse d’Antifer et sa plage, mais il est possible de s’arrêter sur la plage de l’Aiguille. Vous pourrez louer un paddle sur place, si le vent ne dépasse pas 7 nœuds et si les vagues ne sont pas plus hautes de 0,5 m. 

gautier-salles-af89p9bnguk-unsplash.jpg

Imaginez vous passer sous l'aiguille en paddle... Folle expérience non ?

Se réveiller dans une caloge

C’est une chambre d’hôtes pour le moins insolite. À Étretat, on peut dormir dans une “caloge”, ces anciens bateaux côtiers qui, une fois trop usés pour naviguer, étaient aménagés en cabanes aux toits de chaumes par les pêcheurs pour entreposer leur matériel. Ici, il a été aménagé en gîte douillet et confortable. (La Caloge ; 06 73 78 02 23 ; 7 rue Jacques-Off enbach).

Golfer sur les falaises

Pour les amateurs de golf, c’est un petit paradis : le golf d’Étretat (18 trous), créé au début du XXe siècle par des Britanniques séjournant sur la côte normande, surplombe magnifiquement la mer. Mais le vent peut souffler… Le restaurant du golf, ouvert aux non-joueurs, jouit lui aussi, depuis ses baies vitrées, d’une vue inoubliable.

jonas-vandermeiren-v2zacsv9dx8-unsplash.jpg

Une des plages d'Yport au pied des falaises

Embarquer à bord d’un vieux gréement à Fécamp

Depuis le port de Fécamp, il est possible de faire une sortie en mer à bord de vieux gréements restaurés, le Mil’Pat et la Tante Fine (un langoustier et un langoustinier). La balade se fait le long des falaises jusqu’à Saint-Pierre-en-Port ou Yport. Le capitaine “Astérix” vous mettra dans la peau d’un matelot et vous expliquera des techniques de pêche et de navigation. Mini-croisière de 4 heures jusqu’à Étretat. Renseignements et réservation à l’office du tourisme

Parcourir les Valleuses

Curiosité géologique du pays de Caux, les valleuses sont ces petits vallons entaillant la falaise, dépressions qui débouchent sur la mer et permettaient jadis un accès piétonnier à la plage aux pêcheurs. Certaines ouvrent sur des plages de galets, d’autres sont comme suspendues en haut de la falaise ; les plus étroites sont aménagées d’escaliers ou d’échelles, parfois vertigineuses, pour descendre. La valleuse d’Antifer est l’occasion d’une belle randonnée depuis Étretat. Classée espace naturel sensible, la valleuse boisée d’Élelot, au nord de Fécamp, est un bon spot pour l’observation ornithologique.

 

 

Et s’il pleut ?

Le musée des pêcheries de Fécamp

Ce très beau musée a pris ses quartiers au beau milieu du port, dans une ancienne sècherie de morue. Un ascenseur mène tout droit au belvédère du 5e étage qui offre une vue à 360 degrés sur la ville, la mer et les falaises, jusqu’à la petite arche d’Étretat. Le musée revient, à travers de très riches collections, sur l’histoire maritime de la ville, des Vikings au dernier chalutier fécampois, en abordant bien sûr la grande épopée des terre-neuvas.

Le Clos Lupin, à Étretat

La maison de Maurice Leblanc, le père d’Arsène Lupin, a été convertie en musée. Le gentleman cambrioleur vous y attend pour vous révéler le secret du trésor des rois de France !
 


 

 

Carnet pratique

Quand partir ?

D’avril à septembre ! Le GR®21 est toutefois très fréquenté durant les vacances d’été. Évitez les jours de pluie : l’itinéraire peut être glissant et dangereux.

Comment s’y rendre ?

Fécamp se situe à 70 km de Rouen, à 45 km du Havre et à 200 km de Paris. En train, un trajet entre Paris et Fécamp dure en moyenne 3 heures.

Où se loger et se restaurer ?

À Yport, vous trouverez de bons restaurants avec vue sur la mer. Le camping Le Rivage sur les hauteurs, est idéalement situé.
À Étretat, La Marie-Antoinette propose d’excellents poissons et fruits de mer.

 



Guide de voyage

Ne soyez jamais à court d'idées pour prendre l’air lors de votre prochain week-end