1. Accueil
  2. Magazine
  3. Best of
  4. Voyager à petits prix : le top 10 des destinations
Best of

Voyager à petits prix : le top 10 des destinations

Texte par

Tom Hall

Mis à jour le : 23 février 2017

Carte

Découvrez notre sélection des destinations les plus abordables de la planète en 2016, pour les visiteurs en quête d’aubaines ou de bons plans. Amateurs de grosses dépenses, passez votre chemin !

1. L'Estonie, une destination très abordable

Pour qui débarque du ferry en provenance de Stockholm ou d’Helsinki, l’Estonie a des airs de terre promise. Ici, la petite monnaie qui encombre les poches suffit à payer une tournée, et il est inutile de s’astreindre aux auberges de jeunesse tant les hôtels sont abordables. De quoi consacrer son budget à explorer cette portion d’Europe à la culture unique, où se mêlent influences de l’Est et du Nord. Outre Tallinn, l’irrésistible capitale et sa vieille ville classée, vous pourrez ainsi découvrir le superbe parc national de Lahemaa, le plus vaste du pays. Couvrant quelque 725 km2 de littoral, de forêts, de lacs et de rivières, il fut en son temps le tout premier d’URSS. 
L’avion est généralement la façon la plus économique de rejoindre l’Estonie. Des comparateurs comme Skyscanner (www.skyscanner.fr) vous permettront de trouver les meilleurs prix.

2.  Ho Chi Minh-Ville
 et Hanoi, le Vietnam un pays à bas prix

Le Vietnam brille vraiment par ses options petits budgets. Ce n’est donc pas un hasard si le site Price of Travel (www.priceoftravel.com), qui répertorie les destinations les moins chères au monde, a classé Hanoi et Ho Chi Minh-Ville respectivement 2e et 3e villes les moins chères d’Asie en 2015. Le voyageur économe pourra ainsi y vivre en dépensant moins de 20 € par jour – nourriture, visites et hébergement compris – en choisissant des adresses fréquentées par des habitants du cru : une autre bonne raison d’inscrire l’une de ces villes ultra-économiques à votre programme !
On trouve de la bia hoi (“bière fraîche”, brassée quotidiennement) partout au Vietnam. De qualité variable selon son lieu et son mode de préparation, elle est peu alcoolisée et vraiment bon marché. 

3. Voyage exotique et pas cher en Afrique de l’Est

Faune sauvage et safaris sont certainement les premières choses qui viennent à l’esprit lorsqu’on évoque l’Afrique de l’Est, mais cultures ou traditions multiséculaires et activités de plein air ne sont pas non plus en reste. L’actualité de la région, toutefois, n’incite guère à la découverte et le tourisme subit de plein fouet les effets des conflits qui agitent la Somalie et le Soudan, et touchent par ricochet le Kenya. Certains pays – Ouganda en tête – semblent pour le moment largement épargnés : l’occasion de découvrir quelques-unes des plus grandes merveilles de la planète, des gorilles aux paysages de la vallée du Rift, à des tarifs très avantageux. 
La basse saison (mars-mai) offre les meilleurs tarifs mais les pluies diluviennes peuvent condamner de nombreuses routes et pistes.
 

4. Le Nouveau-Mexique aux États-Unis, un beau voyage peu coûteux

En quête d’une destination magnifique, abordable, gastronomique et propice aux activités de plein air aux États-Unis ? Le Nouveau-Mexique permettra à votre budget de durer, sous un climat presque toujours sec et ensoleillé. À Albuquerque, parcourez les lieux de tournage de la série Breaking Bad moyennant le prix d’un billet de tramway, à accompagner d’un repas bon marché dans une minuscule taqueria. Pour le reste, la région offre une bonne gamme de sports d’hiver, ainsi que de formidables (et gratuites) activités de plein air : randonnées au cœur de forêts de montagne, découverte de pétroglyphes et exploration de sources chaudes. Compte tenu de sa richesse touristique, le Nouveau-Mexique s’avère aussi intéressant en matière de temps que de budget.
Pour accéder aux meilleures offres, consultez le site Internet du Nouveau-Mexique : www.newmexico.org/deals.

5. La Bosnie-Herzégovine, le pays des bonnes affaires 

La Bosnie-Herzégovine fait partie de ces pays avec lesquels on a toujours l’impression de faire une bonne affaire. Les hébergements, les restaurants et les transports bon marché, conjugués à la visite de villes historiques – Sarajevo et Mostar – et à la pratique d’activités sportives – raft sur l’Una, ski – gratifieront à la fois les moins fortunés et les voyageurs en quête d’une Europe moins fréquentée.
La visite de la Bosnie-Herzégovine peut aisément se combiner avec celle d’un voisin des Balkans. Le bus constitue la façon la plus simple de circuler.
 

 

6. Galice, l'inconnue abordable d'Espagne

Les voyageurs ont-ils vraiment fait le tour de l’Espagne ? Pas sûr. La Galice, au nord-ouest du pays, constitue peut-être la dernière frontière ibérique. Au-delà de Saint-Jacques-de-Compostelle, cette région sauvage affiche un littoral aux rías (bras de mer) spectaculaires et un arrière-pays ponctué d’innombrables villages préservés. L’intérêt de la Galice ne tient pas uniquement aux tarifs pratiqués, plus avantageux que dans d’autres régions espagnoles plus touristiques, mais aussi à la qualité des fruits de mer et des viandes servis en abondance dans les bars à tapas. Si vous souhaitez économiser sur l’hébergement, privilégiez les options avec restaurant, surtout en dehors des périodes scolaires.
En matière de vols commerciaux, Saint-Jacques est la destination galicienne la mieux lotie, même si Vigo et La Corogne sont également accessibles depuis toute l’Europe.
 

 

7.  Lisbonne, une capitale européenne pas chère au Portugal

Moins fréquentée et moins onéreuse que nombre d’autres grandes villes du sud de l’Europe, Lisbonne affiche une beauté cinématographique et une histoire fascinante, où résonnent les accents mélancoliques du fado. Montez à bord de l’historique tram n°28 pour faire le tour des principaux sites touristiques de la ville, flânez dans les ruelles de l’Alfama, prélassez-vous sur les superbes plages de Cascais et do Guincho et, le soir, mettez le cap sur le Bairro Alto, où bat le cœur de la vie nocturne lisboète.
La capitale portugaise est desservie par plusieurs compagnies low cost au départ de nombreuses villes européennes.

 

8. Côte caribéenne du Costa Rica, le plaisir à portée de budget

En quête d’un Costa Rica plus tico que touristique, mais avec tout ce qui fait la réputation du pays ? En rejoignant la côte caribéenne, vous découvrirez une région en pleine évolution dont on risque de parler dans les années à venir. Ici, vous aurez l’occasion de voir des tortues nicher à Tortuguero, de pratiquer le rafting sur le Río Pacuare et de plonger le long des récifs de Manzanillo. Quant aux amateurs de surf et de paisibles plages de sable brun, ils opteront pour la côte sud. À ce jour, le Costa Rica est majoritairement visité par des voyageurs indépendants et des amoureux de la faune. Pas encore convaincus ? Alors, sachez que le pays sert d’asile aux fameux paresseux.
De bonnes jumelles transformeront vos promenades dans la forêt humide en spectaculaire observation de l’avifaune.

9. Le Timor oriental, destiination méconnue et accessible

Si vous envisagez une destination méconnue et accessible, le Timor oriental (ou Timor-Leste) pourrait bien vous convenir. Loin des coûteux hôtels de Dili, la capitale aux influences internationales, des baraques de plage à prix modiques vous attendent sur les étendues de sable immaculées des îles de Jaco et d’Atauro, sans oublier les brumeux paysages de montagne et les pensions abordables. Malgré les problèmes de sécurité actuels, la visite du Timor peut donner lieu à une aventure à l’ancienne, avec routes cahoteuses et moyens de transport surchargés. En prime, vous pourrez faire taire n’importe quel fâcheux d’aéroport en lui racontant votre visite du pays le plus jeune d’Asie.
Le billet d’avion constitue généralement l’élément le plus coûteux d’un séjour au Timor oriental. Réservez tôt pour obtenir les meilleurs prix.


 

10. Le Nord de la Thaïlande, moins touristique et moins cher 

Bien moins visité que les plages et les îles du sud du pays, le nord de la Thaïlande est moins soumis aux fluctuations saisonnières : une bonne nouvelle pour les voyageurs à petit budget, qui pourront profiter de paysages grandioses et d’expériences authentiques pour des tarifs en moyenne moitié moins importants. On déniche une chambre pour moins de 10 €, et déjeuner dans la rue ou boire une bière ne coûte guère plus de 2 €… Quant aux temples exceptionnels de Phanom Rung, s’ils ne sont pas aussi grandioses que ceux d’Angkor Vat au Cambodge, ils se visitent pour à peine 3 €.
L’hiver (de novembre à janvier) est la meilleure saison pour visiter le nord de la Thaïlande : le temps est relativement doux et sec.
 

 

Toutes les tendances du voyage en 2016 sont à retrouver dans le Best of de Lonely Planet.

 
 
 

evaneos