1. Accueil
  2. Magazine
  3. Le coin des blogueurs
  4. Tour du monde en famille : témoignage et conseils
Le coin des blogueurs

Tour du monde en famille : témoignage et conseils

Mis à jour le : 18 juin 2019

Carte

Envie de faire un tour du monde en famille ? Sylvie, du blog lecoindesvoyageurs.fr, a tenté l'expérience ! Cinq ans après, elle nous raconte cette aventure extraordinaire dans laquelle elle a entraîné son mari et ses enfants.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Sylvie, 49 ans, mariée, 3 enfants. Anciens parisiens, nous habitons la région toulousaine depuis une douzaine d’années. J’ai travaillé longtemps pour la télévision, avant de partir vivre une vie moins stressante dans le sud-ouest de la France, et de créer une entreprise de services.

Depuis notre retour de tour du monde, je consacre aussi beaucoup de temps à mon blog de voyage et à un collectif de blogueurs, les sovoyageurs.

Comment avez-vous pris la décision de faire un tour du monde en famille ? Comment ont réagi vos enfants ? votre entourage ?

Nous avons toujours aimé voyager et nos enfants avaient déjà pas mal bougé. Nous avions envie de faire un break, et j’ai initié ce projet de tour du monde comme une plaisanterie. Notre fils aîné était alors aux Etats-Unis au pair, notre fille entrait au lycée et le petit dernier était au collège. J’avais conscience que le temps passait vite et que si nous devions partir en famille, il ne fallait pas tarder car les enfants s’envolent vite. Nos enfants allaient en garder beaucoup de souvenirs (et petit détail pratique, ils pouvaient porter leurs sacs :-) !).

Notre fille était très partante et nous avons convaincu le reste de la famille. Notre fils aîné ne pouvait pas partir avec nous (en rentrant des Etats-Unis, il partait faire un tour d’Europe avant d’intégrer une école de commerce).

Notre entourage n’était visiblement pas très surpris, et personne ne nous a freinés.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées lors de vos préparatifs ?

Aucune difficulté particulière. 

Une fois la décision prise, on entre juste dans un tourbillon. 

L’organisation se fait en plusieurs étapes : 

on rêve beaucoup quand on doit faire le choix de l’itinéraire

on confronte ensuite nos envies à notre budget, 

on doit faire des choix et abandonner quelques envies, 

puis vient la phase concrète : achat des billets, réservations du début du voyage, prises de contacts…

l’organisation de son absence est moins drôle (travail, école, maison, courrier, impôts et autres tâches administrative, banque, assurance, qui va garder le chien, le chat…). La motivation du voyage permet de dépasser les petites tracasseries et donne de l’énergie.

Opéra de Sydney © Le coin des voyageurs

Comment avez-vous géré la scolarité de vos enfants ?

Nous sommes partis début juin avant la fin des cours, mais le programme était déjà  presque terminé. Les enfants ont réellement manqué l’école de septembre à décembre, soit 4 mois.

L’un de nos enfants, en 4ème,  a été inscrit au CNED et a finalement assez peu travaillé en voyage car c’était très contraignant. La seconde, en 1ère scientifique,  est restée inscrite dans son Lycée d’origine, et a préparé seule son TPE (travail pluridisciplinaire généralement fait en groupe avec un dossier écrit et un oral, les notes comptant pour le bac) en liaison par e-mail avec une de ses professeurs et beaucoup lu pour son bac de français.

Quelles étaient vos craintes avant de partir et étaient-elles finalement fondées ?

Nous avions finalement assez peu de craintes car nous avions choisi des destinations qui ne présentent pas de difficultés particulières. Seule la santé pouvait peut-être poser problème donc constituer une trousse médicale d’urgence, et avions pris une assurance couvrant nos frais médicaux et un rapatriement éventuel. A part une rage de dent et une visite chez le dentiste en Thaïlande, nous n’avons pas eu de problème.

Tuk-tuk au Cambodge © Le coin des voyageurs

Combien de temps a duré votre tour du monde et quels pays avez-vous visités ?

Nous sommes partis 7 mois. Nous sommes partis de Londres pour aller au Canada (au Québec et en Ontario), aux Etats-Unis (la route 66 et la Californie), en Australie, au Japon, en Chine, au Vietnam, au Cambodge et en Thaïlande.

Quel pays vous a le plus marqués ?

Tous ! Même si c’est en Asie où nous avons eu les plus grands chocs culturels.

Chacun de nous a eu des ressentis différents mais je pense que la Chine a été pour nous tous, une vraie bonne surprise. Sa culture, son histoire et les rencontres avec les habitants nous ont vraiment conquis.

Mais je pourrais aussi citer le Cambodge qui nous a particulièrement touchés, ou la Gaspésie au Canada…. C’est difficile de faire des choix, des comparaisons quand les expériences sont si différentes d’un endroit à l’autre.

Siem Reap, Cambodge © Le coin des voyageurs

Comment s’est passé le retour en France pour votre famille ?

Nous sommes rentrés en hiver après 7 mois de soleil, donc nous avons eu froid ! Passé le temps de la joie des retrouvailles, nous avons repris le cours de nos vies d’avant.

Les enfants ont repris le chemin du collège et du lycée sans difficulté particulière. Ils étaient même très contents de retrouver leurs amis, et se sont réadaptés très rapidement à la vie quotidienne.

Mon mari a changé de chemin professionnel, et s’est donc lancé dans un nouveau projet. Il n’a pas eu le temps d’être nostalgique.

J’ai repris dès le retour mon travail un peu jet-lagguée et la tête encore ailleurs. C’est moi qui aie eu le plus de mal à retrouver le goût du travail, alors que je suis chef d’entreprise ! J’ai eu besoin de créer un blog pour partager mon expérience, et communiquer avec d’autres voyageurs au long cours.

Que vous a apporté cette expérience ?

Elle a construit un réservoir à souvenirs communs et a resserré les liens. Les enfants nous voient peut-être autrement que comme des parents éducateurs.

Nous avons transmis une envie de découvrir le monde à nos enfants et constaté ensemble que le monde est petit, que la terre est fragile et que les gens sont partout les mêmes. 

Même si en rentrant, on revoie un peu nos priorités, nous ne sommes pas rentrés changés.

Avec le recul, quel conseil donneriez-vous à une famille qui souhaiterait se lancer ?

Foncez ! La plus grande difficulté est souvent de prendre la décision de partir. Ensuite, c’est facile.

Pensez à entrecouper votre aventure par quelques pauses « farniente ». On a souvent tendance pendant les préparatifs à se concocter un programme trop chargé. Mon conseil serait plutôt d’alléger le programme (le sac à dos aussi !) et de prévoir des périodes off. Bref, prenez des vacances en voyage !

Et préparez votre retour.


Le blog de Sylvie : lecoindesvoyageurs.fr

 

Lire aussi : Préparer son tour du monde : expérience d'une lectrice

 


Paramètres des cookies