-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Randonner dans la réserve naturelle de la Combe Lavaux - Jean Roland, en Côte d'Or
France

Réalisé en partenariat avec :

Randonner dans la réserve naturelle de la Combe Lavaux - Jean Roland, en Côte d'Or

Mis à jour le : 29 octobre 2021

Carte

Première réserve naturelle de Côte-d’Or, quatrième de la région Bourgogne, elle s’étend sur plus de 500 ha sur les communes de Brochon et Gevrey-Chambertin, tout près de Dijon.

Ces combes sont les plus représentatives de la Côte dijonnaise, bordure calcaire de la plaine de Saône. Issues de l’érosion alluviale, elles sont aujourd’hui devenues sèches. Ce lieu séduit les randonneurs, qui évoluent entre falaises, forêts de ravins, éboulis et pelouses calcicoles, tout en admirant la flore bourguignonne – le site abrite plus de 500 espèces de fleurs. De nombreux itinéraires balisés sont proposés. Pour une balade détente, optez pour le sentier découverte de La Bossière à Gevrey- Chambertin, une balade de 3,5 km.
Les plus aguerris préféreront le sentier Bernard-Quarteaux, de 6,4 km, qui fait le tour de la combe Lavaux par la corniche, compte quelques lacets en pente raide au milieu des buis et offre de superbes vues sur les falaises abruptes et la plaine viticole. Départ du parking de la combe Lavaux.


1. Grimper aux arbres

In’Forest propose des sessions d’Accrobranche à deux pas de Dijon, au coeur d’un site forestier planté de pins. Dix parcours sont proposés, dont certains dédiés aux plus jeunes (dès 2 ans). Bien harnaché, évoluez d’arbre en arbre pendant 2 heures 30 en empruntant ponts de singe, tyroliennes, balançoires, échelles, poutres suspendues… Idéal pour faire le plein de sensations fortes et d’air pur ! Comptez 20 par adulte et à partir de 5 € pour un enfant. Domaine VTF Sainte-Anne, route de Saussy, Messigny-et-Vantoux.

2. Survoler le terroir bourguignon

Depuis Nuits-Saint-Georges, envolez-vous au-dessus de la Côte d’Or et laissez-vous porter au gré du vent. Profitez du calme, du silence, et admirez les vignes, les plantations de pins, les combes, les collines et vallées, cette nature à perte de vue. Au loin, vous pourrez même distinguer Dijon. Les départs, l’été, se font le matin (très) tôt ou en fin d’après-midi, lorsque les conditions météo sont idéales. Comptez 240/heure.  

istock-476047797.jpg

Nuits Saint Georges

3. S’initier à la dégustation géo-sensorielle

Et si vous appreniez à déguster les vins de Bourgogne ? Après une balade dans les vignes à la découverte des mystères de la diversité des parcelles dans les crus de Gevrey-Chambertin, vous vous initierez à la dégustation géo-sensorielle de six ou sept vins. Les paysages viticoles, les cépages, la culture bio et la vinification n’auront plus de secrets pour vous ! 4 rue du Richebourg, Gevrey-Chambertin.

4. Se dépenser sur l’eau

Planche à voile, paddle une ou six places, kayak, aviron, catamaran, Optimist… Selon votre envie, niveau d’aisance ou condition physique, optez pour un sport nautique du côté du lac de Panthier, le plus important lac d’alimentation du canal de Bourgogne dans le pays d’Auxois. En prime, un panorama vallonné superbe. (Centre de voile de Panthier en Auxois, Vandenesseen- Auxois ; à partir de 10/heure)


5. Et s’il pleut ?

Visitez Dijon 

La ville “aux cent clochers” mérite le détour pour son jardin des Sciences, son musée archéologique, son centre d’art contemporain, son musée des beaux-arts… ainsi que son patrimoine architectural – ne manquez pas le “vieux Dijon” et ses maisons bourgeoises, hôtels parlementaires… 

istock-622286570.jpg

Centre ville de Dijon

Dégustez à Nuits-Saint-Georges  

Plongez dans le monde du cassis (l’emblème de la Bourgogne) au Cassisium, musée interactif qui ravira petits et grands. En prime, une initiation à la fabrication de la célèbre crème de cassis et une dégustation des liqueurs et sirops. 
 

6. Nature

La Côte dijonnaise compte une faune et une flore exceptionnelles, teintées d’influences montagnarde et méditerranéenne. La biscutelle de Dijon, que l’on retrouve dans les falaises calcaires en exposition nord de la réserve naturelle de la combe Lavaux- Jean Roland, est ainsi une espèce florale unique au monde. Plante vivace de 20 à 40 cm de hauteur à rhizome allongé et ligneux, elle est reconnaissable à ses fleurs petites, jaunes et à pétales dressés. La floraison a lieu au début du mois de mai. On ne peut l’apercevoir aujourd’hui que sur la partie verticale des falaises.

 

Carnet pratique

QUAND PARTIR
Il est préférable de se rendre dans la réserve d’avril à mi-septembre, quand la chasse n’est plus permise.

COMMENT S’Y RENDRE
Depuis Gevrey-Chambertin, suivre la RD31 en direction de Chamboeuf. À l’entrée de la forêt, des parkings sont à disposition. Depuis Brochon, se rendre jusqu’à l’esplanade de Weinolsheim. Gevrey- Chambertin compte une gare.

OÙ SE LOGER ET SE RESTAURER
À Gevrey-Chambertin, Chez Guy (3 place de la Mairie) propose une cuisine familiale aux spécialités locales, dont la truffe de Bourgogne. Vous trouverez également de nombreuses chambres d’hôtes de charme entre Gevrey- Chambertin et Dijon : La Rue haute à Chenôve, Le Clos à Hauteville-lès-Dijon… 


Guide de voyage

Ne soyez jamais à court d'idées pour prendre l’air lors de votre prochain week-end