1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Premier voyage au Costa Rica : nos conseils
Idées de voyage

Premier voyage au Costa Rica : nos conseils

Mis à jour le : 1 octobre 2019

Carte

Pour préparer votre votre premier voyage au Costa Rica, découvrez notre guide express. Hébergement, savoir-vivre, conseils pratiques, voici l'essentiel à savoir avant de partir au Costa Rica.

Bon à savoir

  • Au Costa Rica, les repas se prolongent fréquemment. Ne prévoyez pas trop d’activités à faire dans une journée et profitez des retards pour vous détendre et échanger avec les habitants.
  • Évitez de conduire la nuit : piétons, animaux et nids-de-poule sont difficiles à voir sur les routes, pour la plupart non éclairées. Prenez garde aux conducteurs qui doublent sur les routes à deux voies.
  • Ne pas hésiter à prendre les transports en commun. Il n’y a pas de meilleur moyen pour découvrir le pays et ses habitants.
  • Si vous êtes perdu, demandez votre chemin à plusieurs personnes.
  • On ne paie souvent qu’en espèces dans les régions reculées. Gardez sur vous quelques colones ou dollars – les DAB sont parfois à sec.

Comment s’habiller

Si les régions côtières bénéficient d’un climat ensoleillé, chaud et humide, emportez tout de même un pull et un blouson pour explorer les destinations d’altitude telles que le Volcán Irazú et Monteverde. Si vous faites l’ascension du Chirripó, emportez des vêtements chauds, un bonnet et des gants. La randonnée en forêt tropicale humide donne chaud et fait beaucoup transpirer. Des manches longues et des pantalons légers (séchant vite) protègent des insectes. Enfin, un poncho de pluie peut s’avérer utile dans bien des régions.

Hébergement

Réservez tôt si vous venez durant la haute saison, surtout pendant les vacances de Noël, du Nouvel An et de Pâques (Semana Santa), des périodes où les prix s’envolent.

  • Hôtels Ils varient : des petits établissements tenus en famille aux boutiques-hôtels et aux complexes hôteliers.
  • B&B La diversité des B&B dans le pays reflète aussi bien celle du cadre naturel que de leurs propriétaires. 
  • Auberges de jeunesse D’excellentes auberges de jeunesse sont installées dans les lieux les plus fréquentés.
  • Appartements et maisons Tous niveaux de confort et de prix.

Argent

Les dollars US sont acceptés quasiment partout et distribués dans la plupart des DAB ; gardez sur vous des colones pour payer dans les commerces des petites villes et villages et acheter des tickets de bus. Il est très courant de régler par carte bancaire.

Marchandage

  • Du fait du niveau de vie relativement élevé et des flux importants de touristes étrangers, le marchandage, tradition répandue en Amérique latine, n’est pas une pratique courante au Costa Rica.
  • Il est acceptable de négocier les prix dans les marchés, ainsi que lorsqu’on organise une visite guidée informelle ou qu’on prévoit une longue course en taxi.

Pourboire

  • Restaurants L’addition inclut généralement le service, à hauteur de 10%. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez laisser un pourboire.
  • Hôtels Dans les hôtels de catégorie supérieure, donnez 1 à 5 $US par service aux portiers et 1 à 2 $US par jour au personnel de ménage ; vous pouvez donner moins dans les hébergements des catégories inférieures.
  • Taxis Ne donnez un pourboire que si le chauffeur fournit un service particulier.
  • Guides Donnez un pourboire de 5 à 15 $US par personne et par jour, et la moitié au conducteur du véhicule.

 

Langue

L’espagnol est la langue officielle du Costa Rica. En avoir quelques notions basiques est non seulement courtois à l’égard des Costaricains, mais aussi essentiel, surtout dans les zones rurales. Ceci dit, les touristes nord-américains visitent le pays depuis si longtemps que l’anglais est pratiquement sa deuxième langue. À l’exception des sodas (gargotes bon marché), des bus locaux et des commerces dont la clientèle est exclusivement costaricaine, vous trouverez à peu près partout des cartes de restaurant, des panneaux et des brochures rédigés dans les deux langues.

Savoir-vivre

Bien que décontractés, les Ticos (Costaricains) sont également soucieux de se montrer bien educados (polis, bien élevés). Un salut lorsque vous croisez le regard de quelqu’un, ou plus généralement une attitude courtoise accompagnée d’un sourire, sont des atouts précieux.

  • Demander de l’aide Dites disculpe (“excusez-moi”) pour attirer l’attention et perdón (“pardon”) pour vous excuser.
  • Visite des villages de communautés indiennes Demandez la permission avant de prendre des photos, en particulier des enfants, et habillez-vous plus discrètement qu’en bord de mer.
  • Surf Les novices doivent apprendre les règles du line-up (zone où l’on attend la vague pour démarrer), ne pas passer devant d’autres surfeurs et faire attention aux baigneurs.
  • En stop Prendre des auto-stoppeurs est courant dans les zones rurales. Si vous vous faites prendre en stop, proposez de participer aux frais de carburant.
  • Monokini Au Costa Rica, il n’est pas de coutume pour les femmes de bronzer seins nus.

À ne pas oublier…

  • Vérifier la validité de son passeport et se renseigner sur les visas requis auprès de l’ambassade du Costa Rica bien avant le départ
  • Contracter une assurance voyage
  • S’informer sur les restrictions concernant le transport des bagages par avion, y compris pour les vols intérieurs
  • Mettre à jour ses vaccins
  • Emporter son permis de conduire et se renseigner sur l’assurance automobile des touristes en cas de location d’une voiture

Ce qu’il faut emporter

  • Un maillot de bain
  • Un appareil photo
  • Des tongs et des chaussures de randonnée
  • Des lunettes de soleil
  • De l’écran solaire
  • Une gourde
  • Du répulsif au DEET
  • Une lampe torche 
  • Un poncho imperméable
  • Des jumelles
  • Une trousse de premier secours

Paramètres des cookies