1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Où partir quand on voyage seul.e ?
Idées de voyage

Où partir quand on voyage seul.e ?

Texte par

Lonelyplanet.com (traduit de l'anglais par Elodie Lécadieu)

Mis à jour le : 4 janvier 2021

Carte

La notion de voyage en solitaire peut avoir quelque chose d’intimidant lorsque l’on ne s’y est jamais essayé. Surtout, cela soulève de nombreuses questions : vais-je être en sécurité ? Quel itinéraire suivre ? Qui va bien pouvoir me prendre en photo pendant que je regarde l’horizon d’un air songeur au milieu d’un panorama à couper le souffle ?

L’un des points essentiels à la réussite d’un voyage en solo est le choix de la destination. Qu’il s’agisse d’un itinéraire à travers plusieurs pays ou d’un simple séjour dans une ville, certaines régions du monde sont plus adaptées aux voyages en solo que d’autres. Toutefois, le choix est si vaste qu’il est difficile de savoir par où commencer.
Heureusement pour vous, nous vous avons préparé une liste de dix destinations éprouvées pour les voyages en solitaire, classées en fonction de leur intérêt. Aussi, que vous aimiez l’aventure, le reiki, le vélo ou les musées, vous serez certain.e.s de partir dans les meilleures conditions pour votre expérience en solitaire.

Note de la rédaction : Veillez à bien consulter les dernières restrictions liées aux déplacements avant de préparer votre voyage et suivez toujours les recommandations officielles.
 

Pour partir à l’aventure : l’Amérique du Sud

Avec ses montagnes à escalader, ses rivières à descendre en rafting, ses ruines anciennes à découvrir et ses jungles à explorer, l’Amérique du Sud est la destination des amateurs d’aventure. Et ne vous laissez pas effrayer par sa taille – l’Amérique du Sud est bien plus propice aux voyages en solitaire que vous ne le pensez.

La célèbre « Gringo Trail », qui passe par les destinations les plus populaires de la région en suivant un itinéraire quasiment vertical sur la carte, favorise les rencontres avec les autres voyageurs, ce qui permet, pour ceux qui le souhaitent, de faire équipe avec d’autres pour faire un bout de chemin ensemble. Associé à la sympathie naturelle des populations locales et à l’excellent réseau d’auberges de jeunesse, cela simplifie considérablement le voyage et vous permet de concentrer vos inquiétudes sur la probabilité que le volcan El Misti, qui sommeille pourtant depuis longtemps, ne se réveille soudainement pendant que vous en faites l’ascension.

Une expérience mémorable à vivre en solo : La descente en VTT de la célèbre « route de la mort », en Bolivie, puis le débriefing autour de quelques bières avec vos compagnons d’aventure.
À lire aussi :  10 lieux à visiter en Amérique latine

camille-bismonte-ph1wtumtyku-unsplash.jpg

L’omniprésence des temples ajoute beaucoup à l’atmosphère spirituelle d’Ubud

Pour méditer : Ubud, Indonésie

Que vous ayez aimé ou détesté Mange, Prie, Aime d’Elizabeth Gilbert, il serait difficile de nier que le centre artistique et spirituel de Bali (où l'autrice trouve l’amour – en plus de manger et de prier) reste un endroit extraordinaire pour se détendre, méditer et recharger ses batteries.
Niché au milieu de rizières émeraude entourées de montagnes embrumées, Ubud est un endroit véritablement magique. Les voyageurs solitaires y sont nombreux, ce qui fait que personne ne vous regardera de travers quand vous arriverez à votre cours de yoga du matin ou que vous demanderez une table pour une personne dans l’un des cafés végétariens de la ville. Afin de prendre toute la mesure du pouvoir guérisseur d’Ubud (et de goûter vraiment à la solitude), vous pouvez vous inscrire dans l’un des nombreux centres de soins qui parsèment les collines verdoyantes entourant la ville.

Une expérience mémorable à vivre en solo : Participer à l’un des nombreux cours holistiques proposés dans les environs, du yoga au reiki. Vous en trouverez dans plusieurs établissements, notamment le Taksu Healing Haven.
À lire aussi  :  15 manières de découvrir Bali

levin-i8ipxsmjwta-unsplash_1.jpg

La vie nocturne berlinoise attire des fêtards du monde entier

Pour la vie nocturne : Berlin, Allemagne

Certaines personnes affirment qu’il est plus facile de rentrer dans Berghain, le plus célèbre night-club de Berlin, en arrivant seul. Que cela soit vrai ou non, c’est une rumeur qui montre bien le penchant qu’a la capitale allemande pour les voyageurs en solo, qui y viennent nombreux tant ils sont attirés par sa réputation, ô combien méritée, de ville comptant parmi les plus accueillantes et les plus inclusives d’Europe.

Il va sans dire que Berlin est à l’heure actuelle LA ville idéale pour faire la fête, notamment grâce à son choix impressionnant de clubs gigantesques et de biergartens décorés de graffitis. Cependant, il serait faux de penser que les attraits de la ville sont réservés aux fêtards. À Berlin, l’histoire est partout présente, de la porte de Brandebourg au Mémorial de l’Holocaust, mais vous trouverez aussi nombre de cafés confortables, de boutiques sympas, de marchés aux puces le week-end et un nombre grandissant de camions de street food pour passer un séjour des plus agréables.

Une expérience mémorable à vivre en solo : Aller dans un bar ou une boîte de nuit et voir jusqu’où la nuit vous conduit.
À lire aussi :  Les incontournables à voir à Berlin 

timon-studler-4qmxhkjhso4-unsplash.jpg

Un circuit en petit groupe pourra rendre votre voyage en Afrique de l’Est plus serein

Pour un circuit organisé: Afrique de l’Est

Vous avez toujours rêvé de rendre visite aux gorilles dans la jungle du Rwanda, de rencontrer un chef masaï au Kenya, ou d’admirer les “Big Five” en Tanzanie, mais vous ne vous sentez pas assez expérimenté pour vous lancer à la découverte l’Afrique de l’Est en solitaire ? Un circuit en groupe pourra faciliter votre découverte de cette vaste et exceptionnelle région du monde.

Si les infrastructures touristiques d’Afrique de l’Est sont bien développées et qu’il est parfaitement possible de voyager en solitaire dans la majorité des pays, opter pour un circuit organisé permet de participer à plusieurs safaris-photos pour apercevoir les animaux emblématiques d’Afrique dans divers pays, sans être assommés par les suppléments qui sont imposés aux voyageurs solos – sans oublier que vous n’aurez pas à vous soucier du transport entre chaque destination (souvent par des températures accablantes).

Ces circuits, qui englobent un certain nombre de destinations incontournables, attirent divers types de voyageurs, ce qui signifie que vous ne serez probablement pas le seul voyageur solo entouré de couples énamourés.

Une expérience mémorable à vivre en solo : Une croisière sur le canal de Kazinga dans le parc national Queen Elizabeth en Ouganda pour admirer les hippopotames, les éléphants et les crocodiles.
À lire  aussi : Les plus beaux voyages à faire en Afrique

nick-fewings-evxwxmwvpii-unsplash.jpg

L’extravagant Gardens by the Bay est l’un des nombreux sites de Singapour propices à l’exploration en solo

Pour une escale en solo : Singapour

Abritant une pléthore de sites culturels dignes d’être découverts, un choix croissant d’auberges de jeunesse en centre-ville et l’un des meilleurs réseaux de transports publics au monde (dont d’excellentes liaisons aéroportuaires), Singapour est une ville particulièrement agréable et relaxante, que les voyageurs en solitaire apprécieront de découvrir par une belle après-midi d’été.

Que vous décidiez de vous promener avec un audioguide dans l’Heritage Centre de Chinatown, de profiter des extravagants Gardens by the Bay ou de plonger dans une luxueuse piscine installée sur un toit-terrasse, vous constaterez que la ville se prête merveilleusement aux voyages en solitaires. Et que dire de la cuisine ? La ville est réputée pour ses hawker stalls (étals de nourriture), où les visiteurs et la population locale jouent des coudes autour de petites tables, penchés au-dessus de leur bol de laksa fumant (soupe de nouilles épicée).

Une expérience mémorable à vivre en solo : Une petite pause dans les cafés douillets et les boutiques pittoresques aménagés dans les demeures des années 1930 du quartier de Tiong Bahru.
À lire aussi : 10 expériences à vivre à Singapour

l-a-l-a-s-z-a-s0hs0hfh_b8-unsplash.jpg

Le Colisée de Rome attire près de 14 millions de touristes chaque année

Pour la culture: Rome, Italie

Des splendeurs antiques que sont le Colisée et le Forum romain au chef d’œuvre architectural de la Renaissance qu’est la basilique Saint-Pierre, Rome est un kaléidoscope enchanteur de merveilles historiques, artistiques et architecturales.

Que vous veniez pour deux jours ou deux mois, il y a tant à voir qu’il a peu de risques que vous puissiez vous ennuyer. En outre, il est difficile de se sentir isolé parmi les quelque 14 millions de touristes qui visitent la ville chaque année. Mais mieux vaut ne pas être trop strict dans ses itinéraires, car Rome est une ville qui récompenser la flânerie. Se mêler à des inconnus autour d’un verre de vin est une partie essentielle de la vie dans la ville éternelle.

Une expérience mémorable à vivre en solo : Visiter la basilique Saint-Pierre et arpenter les 7 km de couloirs des musées du Vatican.
À lire aussi : Nos conseils pour visiter Rome sans se ruiner

karen-z-wipknb58qmw-unsplash.jpg

Les nombreux food carts de Portland permettent de se restaurer de manière très conviviale

Pour une escapade urbaine : Portand, Etas-Unis

Comptant parmi les villes les plus tendance des États-Unis, Portland possède tous les avantages culturels d’une grande métropole tout en gardant l’intimité d’une petite ville. Cette convivialité s’illustre particulièrement dans les bars à vin, les micro-brasseries et chez les torréfacteurs de la ville, où le débit des conversations concurrence celui des boissons.


Toutefois, la convivialité est loin de suffire à résumer ce bastion de la contre-culture qu’est Portland. La ville abrite une foule d’attractions qui soulignent son côté excentrique, comme son musée des aspirateurs ou ses troupeaux de chèvres urbaines. En outre, le bon réseau de transports publics et les projets de partage de vélos font qu’il est extrêmement aisé de s’y déplacer. Et alors même que la ville est célèbre pour ses restaurants artisanaux, les 500 et quelques food carts (remorques qui vendent de la cuisine de rue) qui parsèment la ville offrent une expérience encore plus conviviale.

Une expérience mémorable à vivre en solo : Visiter le quartier artistique d’Alberta, en essayant si possible de faire coïncider votre promenade avec la Last Thursday art walk.
À lire aussi : 5 idées de roadtrips pour découvrir l'Ouest américain

hien-nguyen-ifm9astswsq-unsplash.jpg

La richesse gastronomique du Vietnam est l’un de ses principaux attraits pour les voyageurs

Pour la gastronomie : le Vietnam

Ne le dites pas aux habitants de la Thaïlande, mais si un seul pays d’Asie du Sud-Est devait remporter le prix de la meilleure cuisine, ce serait sans conteste le Vietnam. Extraordinairement savoureuse et diversifiée, la cuisine vietnamienne constitue un véritable attrait pour les voyageurs, qui n’hésitent pas à s’attarder autour de tables exiguës pour se raconter des anecdotes de voyage devant une cinquième assiette de bánh cuốn (pâte de riz garnie de porc haché, champignons et échalotes).
 
Partout dans le pays, vous pourrez vous mêler aux villageois, goûter des plats locaux et siroter du vin de riz dans les nombreux marchés régionaux. La myriade de circuits organisés sur le thème de la street-food et les écoles de cuisine favorisent aussi les rencontres et les échanges dans les grandes villes. Les voyageurs qui cherchent à s’éloigner des foules ne manqueront pas de se rendre dans les hauteurs autour de Sapa (pas de panique : vous pourrez toujours vous régaler d’un pho, où que vous vous trouviez).

Une expérience mémorable à vivre en solo : Un cours pour apprendre à cuisiner un festin vietnamien. La Green Bamboo Cooking School, à Hoi An, est chaudement recommandée.
À lire aussi : Visiter le centre du Vietnam

meritt-thomas-hrlctncry2y-unsplash.jpg

L’ambiance simple et détendue de Caye Caulker en fait un endroit idéal pour les voyageurs en solo

Pour une escapade sur une île tropicale : Caye Caulker, Belize

Les atolls enchanteurs ne sont pas réservés aux jeunes mariés en lune de miel. Caye Caulker, île aux couleurs pastel, interdite aux voitures, a toujours été un endroit idéal pour les voyageurs en solo, grâce notamment à sa petite taille et son atmosphère décontractée, qui plaît aux baroudeurs et attire les voyageurs en quête d’un petit coin de paradis.

On passerait facilement plusieurs jours à se prélasser sur The Split, la principale plage de l’île, mais Caye Caulker offre quantité d’autres activités, allant du snorkeling ou de la plongée autour des récifs coralliens variés, au kayak dans les coins les moins visités de l’île (mais attention aux crocodiles !). Vous pourrez rejoindre d’autres voyageurs dans les bars reggae à l’occasion de l’happy hour de l’après-midi, avant d’aller déguster de la cuisine de rue créole une fois la nuit tombée… Avantage du voyage en solitaire : vous n’aurez pas à partager vos crevettes.

Une expérience mémorable à vivre en solo :  Une sortie de snorkeling ou de plongée dans la réserve marine de Caye Caulker, qui regorge de tortues et de requins.
À lire aussi : Découvrez le tourisme culturel au Belize

manny-moreno-mihelef_b1s-unsplash.jpg

Explorer la côte est de l’Australie e sortant des sentiers battus

Pour un road trip : la côte est de l’Australie

Il n’est pas aisé de rester seul lorsque l’on explore la côte est de l’Australie ; tant de voyageurs parcourent la route sinueuse qui va de Sydney à Cairns – séduits, en partie, par les histoires de grandes fêtes nocturnes – qu’il est souvent plus difficile de trouver un peu de solitude que de la compagnie.

Mais ce n’est pas uniquement l’ambiance festive qui rend cette portion du littoral aussi spectaculaire. L’itinéraire du road trip classique est émaillé de sites incontournables, que ce soit Bondi Beach, plage emblématique de Sydney, où l’on vient prélasser, la forêt humide de Daintree, idéale pour une promenade au milieu de très vieux arbres, ou la merveille sous-marine qu’est la Grande Barrière de corail. Cependant, vos souvenirs les plus mémorables viendront probablement des interactions avec les habitants des villes côtières et des villages balayés par les vents, ou simplement de la vue hypnotique de la route qui s’étire devant vous.

Une expérience mémorable à vivre en solo 
:  Explorez en voiture les villages pittoresques et les superbes cascades qui parsèment l’arrière-pays du littoral nord de Nouvelle-Galles du Sud.
À lire  aussi : Les perles de l'Ouest australien
 



Guide de voyage

Du camping au bateau stop en passant par l'échange de maison, un guide Lonely Planet avec des centaines de conseils pour préparer son départ de façon astucieuse, économique et novatrice

Paramètres des cookies