-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. La Bourgogne à vélo : partez sur les routes du pays de Colette
France

Réalisé en partenariat avec :

La Bourgogne à vélo : partez sur les routes du pays de Colette

Mis à jour le : 19 novembre 2021

Carte

Pays de bocage densément boisé, parsemé de hameaux aux maisons de grès ferrugineux, la Puisaye est un territoire singulier et terriblement attachant.
 
Destination nature par excellence, elle évoque d’emblée l’ocre et l’argile, auxquels elle doit sa tradition potière, bien vivante dans le triangle formé par Saint-Amand-en-Puisaye, Treigny et Saint-Sauveur-en-Puisaye. Mais elle cultive aussi le souvenir de Colette, qui disait appartenir à ce pays qu’elle avait quitté, et dont la présence est plus forte que jamais depuis la réhabilitation de sa maison d’enfance. Pour une bulle enchanteresse autour de Saint Sauveuren- Puisaye, partez à vélo sur les routes étroites le long du circuit de 42 km intitulé “Petits et grands étangs de Puisaye” (non balisé ; dénivelé positif 304 m ; 5 heures ; carte disponible sur le site.
Un itinéraire bucolique, bordé de huit plans d’eau (lac du Bourdon, étangs de Guédelon, de Chassin, de l’Orme du Pont…), au cœur d’une campagne préservée, aussi charmante quand elle se pare du vert vif du printemps qu’avec les teintes mordorées de l’automne.
Prévoyez un maillot de bain, pour la pause au lac du Bourdon ! Location de vélos au lac entre mai et août.
 

1. Se prendre pour un bâtisseur du Moyen Âge

On pourrait presque le manquer, tant il se fond dans son environnement… Au beau milieu des bois, entre Saint-Sauveur et Saint-Amand, le chantier médiéval de Guédelon est né d’une idée un peu folle : construire un château fort aujourd’hui, avec les méthodes et les matériaux utilisés au Moyen Âge. C’était il y a vingt-cinq ans.

istock-1268657511.jpg

Le château de Guédelon, construit en utilisant les savoirs et les méthodes du Moyen-Age

Depuis, le logis du seigneur est sorti de terre, les projets se multiplient et les “oeuvriers” (tailleurs de pierre, maçons, charpentiers, tuiliers…) continuent de perpétuer les techniques traditionnelles.
Pour les plus enthousiastes, il est même possible de participer à un stage ! Tarif plein/enfant 14/11.
 

2. Lézarder sur une plage de sable…

…ou jouer de la canne à pêche (permis obligatoire) au lac du Bourdon. Ce réservoir créé en 1901 sur la commune de Saint-Fargeau est séduisant en toute saison, dans une ambiance presque balnéaire en été, ou enveloppé de brume au cœur de l’hiver. Il faut s’éloigner de la plage principale (surveillée) pour prendre toute la mesure de son caractère sauvage et de son étendue et trouver, tout autour, de nombreux sites de pique-nique charmants. Découvrez aussi, au-delà de la digue, le beau parc aménagé des jardins de la Digue (accès libre).


3. Découvrir les grès de Puisaye

Comment décrire RatillyCentre d’art contemporain et bastion de la culture potière, ce château médiéval aux faux airs de domaine mystérieux, niché dans un coin de campagne boisé de la commune de Treigny, séduit d’abord par sa silhouette modeste et harmonieuse. Et vous enveloppe de son charme sitôt la grande porte franchie. Depuis les années 1950, la famille Pierlot y perpétue la tradition des grès de Puisaye, en produisant des poteries usuelles aux formes caractéristiques. En été, beau programme de stages et de concerts, pour profiter de ce lieu d’exception dans des conditions privilégiées. Des sentiers balisés ont été aménagés alentour. La plupart sont également accessibles à vélo (VTC ou VTT selon les parcours). Un itinéraire relie Ratilly au chantier de Guédelon (4 km). Entrée 2,50-5.


4. Grimper dans les arbres

L’aventure vous attend au parc du Bois de la Folie ! Ici, les choses se passent à plusieurs mètres au-dessus du sol. Pas moins de 11 parcours, 145 ateliers et 25 tyroliennes ont été aménagés dans une parcelle de 8 ha plantée d’arbres centenaires. Sensations fortes et montées d’adrénaline garanties, en pleine nature et dans des conditions de sécurité optimales : une bonne manière de tester et, peut-être, de repousser vos limites ! Et si vous n’êtes pas prêt pour le grand saut, vous pourrez toujours opter pour les Explor’Games® ou la course d’orientation (paintball également). Dès 4 ans.

5. Et s’il pleut ?

 La Maison de Colette (tarif plein/enfant 11/6) a ouvert ses portes en 2016 à Saint-Sauveur-en-Puisaye. Dans cette “maison-livre” où la présence et l’œuvre de l’écrivaine sont partout palpables, le visiteur s’immerge dans l’intérieur d’une demeure bourgeoise de la seconde moitié du XIXe siècle, reconstitué avec minutie et passion. Essayez de passer entre les gouttes pour profiter aussi du jardin et admirer la glycine tentaculaire (au printemps) ! À deux minutes à pied, le musée Colette, dans le château du village, présente la vie et l’œuvre de Colette.

6. Nature

C’est vrai qu’elles font une drôle de tête, les trognes que l’on trouve dans certaines haies ! Et ne croyez pas qu’il s’agisse d’un caprice de la nature. Ces arbres aux formes étranges sont les témoins d’une pratique ancestrale, consistant à tailler par étêtage. Ce qui leur donne une allure curieuse, avec une tête disproportionnée, comme posée sur le tronc ! Longtemps caractéristiques du bocage poyaudin (on les trouve aussi dans d’autres régions), "Les Trognes", importantes sources de biomasse et de biodiversité, font l’objet d’un programme de valorisation et de réhabilitation en Puisaye.

 

Carnet pratique

QUAND PARTIR
De préférence entre avril et octobre : les principaux sites et prestataires sont alors ouverts, et le beau temps est plus souvent de la partie.

COMMENT S’Y RENDRE
On accède à la Puisaye par la route. Depuis Paris, comptez 2 heures 45 jusqu’à Saint- Sauveur-en-Puisaye. Les gares SNCF les plus proches sont celles de Cosne-sur-Loire et Joigny, respectivement à 1 heure 50 et 1 heure 15 de Paris, et chacune à 45 minutes de trajet de Saint- Sauveur-en-Puisaye.
 
OÙ SE LOGER ET SE RESTAURER
Au milieu des arbres, dans une cabane ou un lodge douillet sur pilotis, à l’Écolodge Beauregard ; à partir de 180/nuit, petit déjeuner inclus), à Treigny. Pour vous régaler de pain au levain, de viennoiseries beurrées à souhait et de mille autres douceurs, rendez-vous à la boulangerie Maureille (rue de la Roche), à Saint-Sauveur-en- Puisaye.



Pour plus d'informations sur la région, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de Bourgogne Franche-Comté Tourisme, notamment pour ces sites mis en avant dans notre article : La Puisaye, le Musée Colette, le lac du Bourdon, Guédelon, le Château de Ratilly, le Parc du Bois de la folie, la maison de Colette, l'Ecolodge Beauregard


Guide de voyage

Ne soyez jamais à court d'idées pour prendre l’air lors de votre prochain week-end