-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. La Bourgogne, fer de lance de l’oenotourisme en France
France

Réalisé en partenariat avec :

La Bourgogne, fer de lance de l’oenotourisme en France

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 19 novembre 2021

Carte

Avec l’aboutissement de deux grands projets d’envergure autour du vin et de la gastronomie au printemps 2022, la Bourgogne devient la destination épicurienne par excellence. Tandis que Dijon rayonnera comme Cité internationale de la gastronomie et des vins, Beaune, Chablis et Mâcon feront partie du projet en réseau « Cité des Climats et vins de Bourgogne ». Avant-première sur des projets d’oenotourisme qui titillent déjà nos papilles !
 

« Tout commença par un bon repas… »

En 2010, le repas gastronomique « à la française » avec ses recettes, l'art de choisir et de travailler les bons produits, de les accompagner du vin idéal et tout l’art de vivre qui va avec, entre sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco. Dans la foulée, l’Etat choisit de mettre en avant la richesse de la cuisine et des vignobles bourguignons à travers la création d’un réseau de quatre cités - à Dijon, Beaune, Chablis et Mâcon -  vouées à développer l’oenotourisme.

istock-1213742414.jpg

Dijon est en train de construire un nouveau quartier, mélangeant l’ancien et le contemporain, pour accueillir sa Cité internationale de la gastronomie et du vin

Dijon et sa Cité internationale de la gastronomie et des vins

Au printemps 2022, c’est un nouveau quartier de Dijon mélangeant l’ancien et le contemporain qui sortira de terre à l’emplacement de l’ancien hôpital général. Sur un terrain de 6,5 hectares, des bâtiments historiques rénovés des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle et des constructions contemporaines se côtoieront pour héberger des expositions, des ateliers de cuisine, des lieux immersifs de dégustations, des commerces de bouche dans le Village gastronomique, trois restaurants, une cave à vins et une annexe de la prestigieuse école parisienne Ferrandi. Située aux portes du centre historique de la ville, la Cité internationale est aussi au 1er kilomètre de la route des grands crus, voie royale pour découvrir les Climats du vignoble de Bourgogne, et continuer les dégustations.


 

La Cité des Climats et vins de Bourgogne

A propos des Climats de Bourgogne, c’est en 2015 qu’ils sont inscrits au patrimoine de l’Unesco et que l’idée du projet de Cité des Climats et vins de Bourgogne voit le jour. Un projet en réseau dans les trois mini-capitales du vin, Beaune, Chablis et Mâcon, qui auront chacune leur Cité sous la forme d’un quartier ou d’un lieu réaffecté. Tandis que celle de Beaune s’intègrera dans un programme urbanistique d’une dizaine d’hectares avec hôtel haut de gamme, halle évènementielle et galerie de produits d’excellence, celle de Mâcon se situera dans une version rénovée et agrandie de l'actuelle Maison des vins du BIVB.

vue_a-rienne_chablis_ciel_bleu_-_-_correia_architectes_-_emmanuel_correia_1614699241.jpg

A Chablis, le projet consiste à restructurer le Cellier du Petit Pontigny, édifice patrimonial datant du XIIe siècle, et le compléter d'une extension contemporaine, pour une surface totale de presque 900 m2.

Celle de Chablis sera créée dans les élégants bâtiments monastiques du Cellier du Petit Pontigny. Leur mission à toutes, à travers la culture, l’histoire, les savoir-faire et bien sûr la dégustation : présenter et mettre en valeur les vignobles des territoires qui les entourent.

Vivement le printemps !



Pour plus d'informations sur la région, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de Bourgogne Franche-Comté Tourisme, notamment pour ces sites mis en avant dans notre article :  la Cité des Climats et Vins de Bourgogne


Guide de voyage

Les dernières tendances, les meilleures destinations