1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Frissons alpins : le Liechtenstein pour les amateurs de nature
Idées de voyage

Frissons alpins : le Liechtenstein pour les amateurs de nature

Texte par

Kerry Christiani (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 9 avril 2019

Carte

Le Liechtenstein se prépare à fêter son anniversaire en 2019 : la principauté aura trois cents ans. Pour cela, rien n’est assez grand et on prépare une série de grands événements, d’expositions et de fêtes, dont la plus grande, le 15 août, jour de la fête nationale, s’achèvera par un feu d’artifice.

Le pays vit en chaussures de randonnées (l’été) ou de ski (l’hiver). Pas étonnant donc qu’on ne parle que du tout nouveau Chemin de Liechtenstein. Et si vous n’êtes pas amateur de randonnée, vous trouverez beaucoup d’autres activités de plein air pour vous donner le frisson, dans ce pays alpin.

Le chemin du Liechtenstein

Si vous avez un jour rêvé de faire à pied le tour complet d’un pays en un week-end, c’est désormais possible. Fin mai 2019, le Liechtenstein fêtera son tricentenaire avec un nouveau sentier de randonnée, conçu pour présenter à qui l’emprunte les plus beaux sites du pays. De fait, il n’y pas meilleur moyen de découvrir la quatrième plus petite nation d’Europe – nichée entre la Suisse et l’Autriche, traversée de montagnes, bordée par le Rhin et parsemée de châteaux – que de suivre ce sentier.

Facile à diviser en deux ou trois étapes, le sentier de 75 km démarre dans la petite capitale, Vaduz, surplombée par le château à tourelles du XIIe siècle du prince de Liechtenstein, où se trouve aussi la cave à vin de Son Altesse. De là, le sentier passe par chacune des onze communes du pays à travers vignobles et pâturages, longe la rive du Rhin, et traverse des montagnes. En chemin, des châteaux comme les ruines de Schellenberg ou les tourelles de Gutenberg, à Balzers (l’appli LIstory , qui sera lancée en mai, vous donnera des éléments de l’histoire du pays) évoquent le Moyen Âge de vos rêves. Vous passerez aussi par des merveilles naturelles comme les tourbières riches en faune de Ruggeller Riet et la crête montagneuse d’Eschnerberg, avec une belle vue sur la vallée du Rhin. Vous trouverez votre hébergement et une carte du sentier sur le site Internet de l'Office du tourisme.

furstensteig-trail-liechtenstein2-2a6cb4d2075e.jpg

Le célèbre sentier de randonnée du Fürstensteig est un rite de passage pour tout Liechtensteinois

Randonnées dans les montagnes du Liechtenstein

Si le Chemin de Liechtenstein a ouvert votre appétit de randonnée à pied dans ce pays incroyablement beau et compact, il en existe bien d’autres à parcourir. L’un des sentiers les plus réputés est le Fürstensteig, (12 km, 5 heures), passage obligé de presque tous les Liechtensteinois. Pourvu que vous soyez en bonne santé, alerte, et non sujet au vertige, ce sentier, très étroit par endroits, vous attend.
Commençant à Gaflei, à 1 400 m d’altitude, et s’achevant à Planken, le Fürstensteig serpente entre pâturages, forêts et sommets, avec des passages aériens sécurisés par des cordes et des rampes, à la manière d’une via ferrata. Au col de Gaflei, on a une vue mémorable sur le massif déchiqueté des Drei Schwestern (“Trois Sœurs”). Le point culminant de la randonnée est le Kuhgrat (2 123 m), surmonté d’une croix, d’où on peut voir le massif du Rätikon, les Alpes Suisses et Autrichiennes. Pour profiter au mieux de la vue, vous pouvez passer la nuit au Gafadurahütte, à1 428 m d’altitude.

augstenberg-liechtenstein2-e583fda3f46b.jpg

Le sommet de l’Augstenberg, avec vue sur le Liechtenstein, les Alpes suisses et autrichiennes

Alternative superbe, le Fürstin-Gina-Weg (12 km, 5 heures) part du haut du télésiège de Sareis, à Malbun. Cette boucle en altitude mène au sommet spectaculaire de l’Augstenberg (2 359 m), d’où on a une vue panoramique sur le Liechtenstein, les Alpes suisses et autrichiennes, avec la possibilité de passer la nuit au Pfälzerhütte, à la frontière de ces trois pays. Un peu plus courte et plus facile, la randonnée de 3 heures, pour 5 km, du Grüschaweg, entre Vaduz et le village alpin traditionnel de Triesenberg, qui passe par des forêts de hêtres et de jolis hameaux walser. Vous pouvez découvrir l’histoire des Walser – peuple germanophone venu du Valais ayant émigré et traversé l’Europe au XIIIe siècle – au Walsermuseum.


Trek avec des lamas

Si vos enfants ont besoin d’encouragements pour partir marcher, quelle meilleure incitation qu’un ami à quatre pattes, à la fourrure et au regard doux ? À Triesenberg, Lama & Alpakahof propose des randonnées de deux heures, d’une demi-journée ou d’une journée dans ce coin montagneux et boisé du Liechtenstein. Elles ont lieu par tous les temps, et une marche dans les bois silencieux et enneigés en compagnie d’un lama a un cachet bien particulier. Ces bêtes de somme venues d’Amérique du Sud aiment garder une certaine distance mais apprécient une promenade tranquille, au bout d’une corde lâche. On vous proposera aussi une fondue en plein air ou un barbecue pour compléter agréablement votre randonnée.

rhine-valley-liechtenstein2-1d3186bcdc50.jpg

Le parcours cycliste des Trois-Pays traverse la superbe vallée du Rhin

À vos vélos

L’un des grands avantages d’un pays aussi petit que le Liechtenstein est qu’on peut en faire le tour à vélo en une journée, et même y ajouter une excursion en Suisse ou en Autriche, voisines, pour prolonger le plaisir. Le pays est sillonné d’excellentes pistes cyclables bien balisées et de chemins de montagne pour VTT qui offrent une vue superbe sur les Alpes à chaque descente bosselée. On peut louer des vélos (classiques ou électriques) au Liechtenstein Center, dans le centre de Vaduz.
Un des itinéraires les plus connus (à juste titre) est le Tour des Trois-Pays (Drei-Länder Tour, 59 km, 4 heures environ), faisable en vélo classique ou électrique. Il commence et se termine à Vaduz, plonge dans la vallée du Rhin, passe par un superbe décor de montagnes à Eschen et par les arcades de Feldkirch, ville autrichienne datant du Moyen Âge tardif. Puis il longe le Rhin jusqu’à Buchs (en Suisse), dominée par son château, et emprunte la “passerelle de l’énergie” flambant neuve, en direction de Schaan, avant de revenir à Vaduz. Sans fortes pentes, le parcours est relativement facile.

adobestock_227718247_1.jpeg

Le château Gutenberg de Balzers est sur le parcours cycliste historique des Cinq-Châteaux


Si vous aimez les châteaux, vous préférerez peut-être le circuit des Cinq-Châteaux (45 km, 3 heures environ) entre Liechtenstein et Suisse, passant, comme son nom l’indique, par cinq châteaux historiques à Vaduz, Buchs, Wartau, Sargans et Balzers. Sinon, l’itinéraire en deux étapes de SwitzerlandMobility appelé Rheintal Bike (50 km) couvre une partie des plus beaux sites du Liechtenstein et vous fait traverser tout le pays : vignobles, pâturages, montagnes et résidences princières.


Vive la neige !

Seul pays à être entièrement alpin, le Liechtenstein offre beaucoup de dénivelés et son décor de montagne est, bien entendu, ravissant. C’est un véritable Pays des merveilles hivernales. Si la principauté ne peut rivaliser avec la Suisse ou l’Autriche pour le nombre et le dénivelé de ses pistes, elle est idéale pour les skieurs débutants, intermédiaires ou les familles qui font leurs premiers chasse-neige. Perchée à 1 600 m (enneigement garanti), au bout de la route, Malbun est la station de ski de descente et de snowboard du pays. Ce petit village, avec ses chalets de bois dispersés, s’éveille durant la saison hivernale, avec des télésièges et un remonte-pente qui emmènent les skieurs à Sareis, à 2 000 m d’altitude.

malbun-liechtenstein2-b22c8b3acb40.jpg

Le village de Malbun est la station de ski de descente et de snowbord du Liechtenstein

Si vous préférez glisser dans l’euphorie silencieuse des forêts blanches de neige, vous pouvez faire du ski de fond dans la vallée de Valüna, avec ses 15 km de pistes classiques ou de patinage au départ de Steg, dont une de 3 km éclairée, le soir. Forfaits, location de skis et cours sont disponibles chez Valünalopp. Ou, pour frissonner un peu plus, il existe toute une palette d’autres sports d’hiver, pour la plupart autour de Malbun : marche en raquettes, escalade sur glace, luge, patin à glace et ski de randonnée.

Se rendre au Liechtenstein

Le pays est petit, mais il est utile de s’y prendre à l’avance pour s’y rendre, surtout si vous comptez randonner sur le Chemin de Liechtenstein. Le site Internet LIEmobil donne les horaires des bus. L’aéroport le plus proche est celui de Zürich, en Suisse. De là, prenez un train pour Sargans puis un bus pour Vaduz. Le trajet dure environ deux heures. Consultez le site internet de la SBB pour de plus amples détails.

 



Guide de voyage

Destinations, conseils, infos pratiques : tout pour choisir la randonnée qui vous correspond

Paramètres des cookies