1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Dix défis extrêmes dans le désert
Sports et activités

Dix défis extrêmes dans le désert

Mis à jour le : 16 décembre 2016

Carte

Protégez-vous les yeux et la bouche, et aventurez-vous dans ces déserts pour des expériences hors du commun.

1. Char à voile dans le désert de Mojave (États-Unis)

Le Strip de Las Vegas fait pâle figure à côté de l'aube qui se déploie sur le désert de Mojave (Nevada). À 65 km de Las Vegas, Ivanpah Lake est un poussiéreux lac asséché plat comme une crêpe, mais cette étendue est le paradis du char à voile. Sur ces légers véhicules éoliens à 3 roues, vous ferez la course avec des pilotes parmi les meilleurs des États-Unis. Chronométré à 202,9 km/h sur son char à voile Greenbird, Richard Jenkins y a établi le record mondial en 2009. Vous n'atteindrez pas une telle vitesse, mais les rafales vous invitent à mettre les voiles.
Des régates se tiennent régulièrement à Ivanpah Lake : vous trouverez plus d’informations sur www.nabsa.org.


 

2. Randonnée équestre dans le désert de Gobi (Mongolie)

Vous pensez savoir à quoi vous attendre, mais l'incroyable diversité de cette terre aride à la beauté brute vous fera tomber de votre selle. Lorsqu'au départ d'Oulan-Bator vous passerez devant les formations rocheuses de Baga Zorgol Hairhan Uul et que vous traverserez les dunes de sable d'Arburd, vous ne pourrez que vous réjouir d'avoir choisi ce moyen de transport. Les éblouissantes steppes de Mongolie y accueillaient jadis les plus grands troupeaux de chevaux du globe, et c'est là que l'équitation est née : comment donc voyager sur les terres de Gengis Khan si ce n'est à cheval ?
Plusieurs compagnies proposent des randonnées équestres dans le désert de Gobi ; faites coïncider votre séjour avec la fête de Naadam en juillet.


 

3. Canyoning dans le désert de Judée (Israël)

En reprenant votre souffle après la descente en rappel d'une falaise de 100 m à l'orée du désert de Judée, vous vous demanderez pourquoi vous n'aviez jamais entendu parler du canyon de Qumrân. Vous auriez pu aller faire du canyoning en eaux vives sur le plateau du Golan, mais une session de rappel dans le désert près du site où furent découverts les manuscrits de la mer Morte était trop tentante. Ces documents historiques y ont reposé pendant 2 000 ans, attestant le peu de présence humaine dans ces grottes et ce canyon, ce qui promet une belle aventure semi-souterraine vers le point le plus bas sur terre. Les températures avoisinent fréquemment les 50°C : la proche mer Morte vous offrira un plongeon rafraîchissant après cette aventure.
Les excursions peuvent être organisées via Q-Terra (qterra.org). La meilleure période pour pratiquer des activités dans la région va d’octobre à avril.

4. Combattre le serpent d'asphalte, al aïn (Abu Dhabi)

Lacez vos chaussures à crampons et enfourchez votre vélo de route, direction les contreforts du Jebel Hafeet (1 249 m) : brusque interruption dans la platitude du désert, cette montagne s'étend sur la frontière entre les Émirats Arabes Unis et Oman. Le défi de tout routier de passage : sprinter sur les 11,7 km de la Jebel Hafeet Mountain Road, suivre ses 21 virages éreintants jusqu'à atteindre son altitude de 1 219 m, avec un dénivelé moyen de 8%. Dès le début de votre ascension, vous serez en nage et vous attendrez impatiemment la descente.
Plusieurs courses empruntent la Jebel Hafeet Mountain Road, dont un éprouvant duathlon (vélo-course à pied) annuel.

5. Trek à dos de chameau dans le Quart Vide (Arabie)

Réveillez le Wilfred Thesiger qui est en vous en explorant le Rub al Khali à dos de chameau : plus vaste étendue sablonneuse au monde, ce « Quart Vide » s'étale entre l'Arabie Saoudite, le Yémen, les Émirats Arabes Unis et Oman sur un cinquième de la péninsule Arabique. Votre guide bédouin vous en révélera les secrets : vous comprendrez comment son peuple a survécu pendant des millénaires sur ces terres d'une extrême rudesse. La nuit, quand le feu de camp n'est plus qu'une lueur, les étoiles offrent un spectacle kaléidoscopique.
Les safaris à dos de chameau dans le Rub al Khali sont mieux organisés à Oman ou dans les E.A.U.

6. Faire du sandboard dans le Cerro Blanco (Pérou)

Survoler les antiques et énigmatiques géoglyphes de Nazca est une expérience difficile à égaler, mais cette aventure surpassera probablement tout ce que vous avez fait dans le désert de Sechura, au Pérou. Positionné sur le proche précipice du Cerro Blanco, vous vous armez de courage pour dévaler ses flancs sablonneux en sandboard. Avec ses 1 176 m, cette dune de sable dans la vallée de Las Trancas est la plus haute du globe, et il n'y a qu'une seule façon de la voir : à travers le flou d'un accéléré, les pieds attachés à une planche et les yeux derrière une paire de lunettes de protection. En bref : du snowboard pour les frileux.
Le Cerro Blanco est à environ 28 km et 3 heures d’ascension de Nazca. Plusieurs agences proposent des excursions en sandboard.


 

7. Courir sur le plancher océanique (Égypte)

Le morceau de roche-mère que vous voyez au loin ressemble à un gigantesque cône glacé : en suivant votre chemin à travers une forêt surréaliste de sculptures sablonneuses façonnées par le vent, vous vous demandez si vous n'êtes pas victime des hallucinations dont souffrent les athlètes d'ultra-endurance. Ce terrain était autrefois immergé, mais c'était il y a 200 millions d'années et, de nos jours, l'eau est rare dans le désert Blanc et le désert de l'Ouest. Dommage : vous êtes en plein milieu de la Ocean Floor Race, une course d'ultrafond de 4 jours sur plus de 257 km d'affilée à travers une petite partie du Sahara égyptien, et votre bouche est sèche comme de l'amadou. Plus que 97 km : il vous faut vite trouver le point de contrôle et ce drop bag de la plus haute importance… pour ne pas dépasser la limite des 96 heures.
La Ocean Floor Race (www.oceanfloorrace.com) a lieu en février.

8. Traverser à vélo le désert de Simpson (Australie)

Dès le réveil, vous réglez votre destrier à pneus plats alors que l'aube pointe sur Purni Bore, dans l'Outback. La chaleur n'est pas encore là, mais une fois qu'elle aura fait son apparition, vous n'échapperez pas à sa férocité tant que la boule de feu ne s'inclinera pas à l'horizon. Vous êtes sur le point d'embarquer sur une course en 10 étapes dans le désert de Simpson : un défi pour les vététistes chevronnés qui s'affrontent sur un parcours de 570 km, composé de cruelles dunes de sable, de lacs de sel formant des mirages, de cattle stations (énormes ranchs australiens), et de regs aux innombrables débris, propices à la crevaison. Le surnom de ce stade naturel diabolique ? Le « Vélodrome de Satan ».
Le Simpson Desert Challenge (www.desertchallenge.org) se tient tous les ans fin septembre/début octobre.


 

9. Faire du kite-ski (Antarctique)

Vous attrapez le vent catabatique avec votre cerf-volant, et les ficelles s'agitent dans vos mains gantées. Vous avez levé le camp, vous vous êtes emmitouflé et avez chaussé vos skis. Avec des températures pouvant descendre sous le seuil fatidique des −70°C, le vent glacial était jadis l'ennemi mortel pour celui qui voyageait aux pôles. Il sert aujourd'hui à propulser les aventuriers modernes à travers les champs de glace désertiques de l'Antarctique, le continent le plus froid, le plus sec et le plus venteux sur terre. Le kite-ski ? Un sport extrême pour l'endroit le plus extrême au monde.
Des agences spécialisées comme Weber Arctic (www.weberarctic.com) proposent des expéditions polaires de kite-ski de diverses durées, mais onéreuses.

10. Gravir une montagne dans le plus vieux désert du monde (Namibie)

Au 3e jour de votre expédition, vous campez à Wasserfallflache, sur les flancs du massif du Brandberg, les plus hautes montagnes de Namibie, non loin de la côte dans le désert du Namib (le plus vieux au monde). La veille a été rude : 7 heures à crapahuter sur des blocs de roche et à monter des côtes escarpées. Aujourd'hui, vous arrivez au sommet. Un petit effort, et votre groupe atteindra le Königstein (« pierre du Roi »), à 2 573 m. Et sur le retour, vous avez des chances d'apercevoir la Snake Rock Cave (« grotte au Serpent »), un célèbre site d'art rupestre San.
Le Brandberg Ascent est une excursion guidée camping-randonnée de 5 jours.


Paramètres des cookies