1. Accueil
  2. Magazine
  3. Tour du monde
  4. Comment faire le tour du monde en 80 jours
Tour du monde

Comment faire le tour du monde en 80 jours

Texte par

David Eimer (traduit et adapté de lonelyplanet.com)

Mis à jour le : 6 décembre 2016

Carte

Dans le fameux classique de Jules Verne, Phileas Fogg éprouve toutes les peines du monde à parcourir la planète en 80 jours.
Pourtant, au XXIe siècle, le tour du globe aurait presque l’allure d’une promenade de santé. Il suffit pour cela d’acheter un billet “tour du monde” (“round-the-world” ou RTW en anglais). Un voyageur motivé (et quelque peu masochiste) pourrait même l’effectuer en une poignée de jours et de décalages horaires.
Plus sérieusement, 80 jours (ou même 60 !) peuvent suffire pour vivre une expérience bouleversante et visiter des endroits qui resteront à jamais gravés dans votre mémoire. Néanmoins, une soigneuse planification est essentielle afin de tirer le meilleur parti de votre précieux temps. Voici le mode d'emploi d'un tour du monde express

Le billet RTW

Un billet RTW peut s’avérer bien plus intéressant que des billets individuels entre vos différentes destinations. Normalement, les billets RTW vous permettent de visiter jusqu’à 16 lieux différents, avec un minimum de trois escales. La majorité des compagnies aériennes font désormais partie d’alliances aéronautiques. Il paraît donc logique d’acquérir un billet auprès d’une compagnie comptant divers opérateurs, de manière à pouvoir voyager avec n’importe lequel d’entre eux.
La plus grande alliance aéronautique est Star Alliance (www.staralliance.com), qui dénombre 28 compagnies couvrant près de mille destinations et 162 pays. Ces compagnies proposent quatre types de billet RTW, en fonction de la distance que l’on veut parcourir, avec un minimum de 26 000 miles et un maximum de 39 000 miles.
Après Star Alliance, Oneworld (www.oneworld.com) constitue la meilleure option. Forte de 11 opérateurs aériens, elle offre également plusieurs billets RTW selon le nombre de miles parcourus. Plusieurs autres compagnies individuelles - parmi lesquelles Virgin Atlantic (www.virgin-atlantic.com), Air New Zealand (www.airnewzealand.co.uk), KLM (www.klm.com) et Singapore Airlines (www.singaporeair.com) - proposent aussi ce type de billet, à ceci près que les titres de transport sont uniquement valables sur leurs propres avions.
À vous de décider si vous souhaitez partir vers l’est ou vers l’ouest. 
Tous les billets RTW exigent que l’on opte pour une direction et que l’on voyage toujours dans le même sens. Par ailleurs, tout comme Phileas Fogg, vous devrez débuter et achever votre périple au même endroit.

Ne pas s’éparpiller

Voulez-vous vivre une expérience tournée vers l’activité et l’aventure ? Ou bien, votre objectif est-il de contempler des paysages magnifiques ? Préférez-vous les villes et la culture au farniente sur la plage ?
Quel que soit votre choix, gardez à l’esprit que la majorité des billets RTW nécessitent de transiter par les grands carrefours aériens comme Londres, Los Angeles, Sydney, Bangkok ou Rio de Janeiro. L’ajout de destinations moins fréquentées entraînera une augmentation substantielle du billet. Il peut donc s’avérer judicieux de contacter des agences de voyages spécialisées dans les billets RTW, comme STA Travel (www.statravel.com) ou Trailfinders (www.trailfinders.com). Elles vous indiqueront la meilleure façon de définir votre billet en fonction de vos besoins.
Par ailleurs, n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de voyager uniquement par les airs. Vous pouvez prendre un avion pour New York puis gagner Los Angeles par la route afin de prendre votre vol suivant, aller de Pékin à Moscou en empruntant le Transsibérien, voire même effectuer le trajet entre l’Égypte et l’Afrique du Sud en voiture.

Choisir le bon moment pour partir

Lors de tout voyage autour du monde, le climat joue un rôle essentiel. Atterrissez à Sydney en décembre et vous pourrez filer droit à la plage. Arrivez dans l’hémisphère nord deux semaines plus tard et vous vous retrouverez en plein hiver.
S’il est impossible de bénéficier d’un climat idéal lors de chaque halte, organisez-vous néanmoins en fonction des activités spécifiques que vous souhaitez faire. Par exemple, si vous rêvez de plonger dans la mer d’Andaman, ou de randonner dans l’Himalaya, n’arrivez pas en plein milieu de la mousson.
 

 

Trois itinéraires thématiques autour du monde

Aventure

Cet itinéraire offre une vaste gamme de paysages, du désert à la montagne, et d’activités, de la plongée au rafting en eaux vives.
Décollez de Londres et partez vers l’est. Ralliez Delhi, puis le Népal pour une randonnée himalayenne. Rebroussez chemin et gagnez l’Inde par la route, avant de décoller pour Bangkok, point d’accès aux idylliques spots de plongée de la Thaïlande.
Mettez ensuite le cap sur la Nouvelle-Zélande, et notamment l’île du Sud. À Queenstown, la capitale sportive du monde, vous aurez tout loisir d’essayer quantité d’activités, du saut à l’élastique au VTT, en passant par le riverboarding. De là, vous ne serez plus très loin de Sydney et de l’Australie, ses plages et ses déserts. Un autre vol vous conduira jusqu’à Los Angeles. Ensuite, prenez la Route 66 vers la côte est puis décollez de New York pour rejoindre Londres.

Culture et carnavals

Si la frénésie de la vie citadine est plus votre tasse de thé, alors testez cet itinéraire. Depuis Londres, mettez le cap sur le Maroc. Offrez-vous un trek dans le désert marocain, avant de piquer vers l’Afrique du Sud et le Cap, où vous pourrez vous rafraîchir le gosier au fil des routes des vins aux portes de la ville.
Après le Cap, envolez-vous pour Hong Kong, pourquoi pas via Bangkok ou Singapour. Parmi les villes les plus excitantes du monde, cette dernière est aussi très prisée des gastronomes. Pékin, la capitale chinoise, est à quelques heures d’avion de là, ce qui vous permettra de fouler la Grande Muraille de Chine. Puis, survolez le Pacifique et ralliez San Francisco, la plus européenne des villes américaines.
Empruntez la Pacific Coast Highway jusqu’à Los Angeles pour un avant-goût de la grande vie, à Hollywood, avant de reprendre l’avion pour le sud et Rio de Janeiro, juste à temps pour le carnaval. Un court trajet vous conduira ensuite jusqu’à Buenos Aires, la capitale culturelle de l’Amérique du Sud. De là, regagnez Londres en passant par New York.

Merveilles naturelles 

Les fous de paysages s’offriront ce périple plein ouest, au fil de quelques unes des contrées les plus spectaculaires (déserts, jungle et montagnes) de la planète. Depuis Sydney, traversez l’Australie et l’outback pour rallier Perth, avant de décoller pour Bangkok. Rejoignez Chiang Mai, plus au nord, ou faites un détour par la Birmanie, la destination la plus excitante d’Asie du Sud-Est en ce moment.
Delhi, point de départ d’une excursion pour les déserts du Rajasthan, est à un saut de puce de Bangkok. Vient alors l’heure d’aborder l’Afrique, avec un vol pour Nairobi et un safari au Kenya. Dans la foulée, arrêtez-vous éventuellement au Caire, avant de faire une pause au nord-ouest dans une capitale européenne.
Puis, traversez l’Atlantique pour rejoindre le Brésil et les forêts tropicales d’Amazonie. De retour à Rio, survolez le Pacifique sud pour retrouver la Nouvelle-Zélande et ses merveilles naturelles. Enfin, regagnez Sydney.
 
Lire aussi : Préparer son tour du monde : expérience d'une lectrice


Paramètres des cookies