1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Les descentes les plus exaltantes en canyoning
Sports et activités

Les descentes les plus exaltantes en canyoning

Mis à jour le : 18 avril 2018

Carte

Amateurs de sensations fortes ? Envie d'activités extérieures qui vous font découvrir la nature incroyable de certaines destinations ? Enfoncez-vous plus bas que la surface de la terre pour voir se marier l'eau et la roche dans ces canyons époustouflants.

1. Blue Mountains (Australie)

Falaises de grès à perte de vue, chutes d'eau spectaculaires et crevasses d'environ 90 m de profondeur pour quelques petits mètres de large : les Montagnes Bleues sont riches en trésors géologiques auxquels seul le canyoning permet d'accéder. Bonne nouvelle : plusieurs de ces canyons, dont le Sheep Dip et le Fortress Canyon, ne nécessitent pas de rappel et sont adaptés aux aventuriers de tous âges dès lors qu'ils savent nager. Pentes glissantes, vivifiants sauts dans l'eau, courtes nages et grimpées vous attendent en nombre dans un cadre pittoresque : la recette parfaite d'une journée revigorante. D'autres canyons plus physiques impliquent des descentes en rappel sur parfois 25 m.
>>> Les Montagnes Bleues sont à 2 heures de route au nord de Sydney. En séjournant à Katoomba, vous pourrez choisir parmi la gamme de tour-opérateurs celui qui répond le mieux à vos attentes

adobestock_71936476.jpeg

Blue Mountains, en Australie

2. Grand staircase-escalante national monument, Utah (États-Unis)

S'il y a un sport qui rend cet endroit si spécial, c'est le canyoning. S'étirant au sud de l'Utah, le GSENM renferme ces superbes longs canyons en fente, parfaits pour des excursions de plusieurs jours. Descendre des dizaines de mètres en rappel depuis le bord d'une falaise de grès, traverser à gué des vasques glaciales, grimper sur des rochers glissants ou se faufiler à travers une étroite gorge sont la meilleure façon d'explorer ce parc bien moins connu que le parc national de Zion mais ô combien pittoresque, et c'est tant mieux pour vous. Vous aurez vraiment l'impression d'explorer les entrailles de la terre.
>>> Pour un aperçu des activités de canyoning avec description des itinéraires dans l’Utah, consultez le site www.canyoneeringusa.com.

3. Arenal (Costa Rica)

Les accros de sensations fortes sont unanimes : loin de se résumer à de tranquilles balades dans un parc, le Costa Rica regorge de possibilités d'activités. Les fous du canyoning fileront vers le bien nommé « canyon perdu », à proximité du volcan Arenal. Ce site envoûtant est plein de cascades tropicales ne demandant qu'à être descendues en rappel. Et quelles cascades ! Lorsqu'au bord d'une abrupte falaise, vous surplomberez cette chute de 40 m, votre cœur battra assurément la chamade. N'ayez crainte : votre guide vous donnera de strictes consignes de sécurité et vous fournira un matériel d'escalade de qualité et facile à manier, pour des frissons sûrs et incroyablement amusants.
>>> L’Arenal est une bonne zone pour les débutants en canyoning mais avec une solide expérience d’activités de plein air.

adobestock_168243431.jpeg

Le volcan Arenal

4. Massif de Bavella, Corse (France)

Imaginez une succession de pics de granit évoquant la mâchoire d'un requin géant et perçant l'horizon à plus de 1 600 m d'altitude, et vous obtenez l'impressionnant massif de Bavella en Corse. Après avoir admiré ces splendides panoramas, vous souhaiterez probablement vous aventurer plus en profondeur : quoi de mieux que le canyoning ? De tous les sites corses d'exception pour cette activité, la région de Bavella arrive en tête de liste avec 3 canyons majeurs : la Vacca, la Purcaraccia et Pulischellu. Tous pittoresques, ils promettent rappel, sauts variés et bonds dans des vasques naturelles aux eaux cristallines, avec une vue fantastique en bonus.
>>> Comptez 30 à 50 minutes de marche pour atteindre le canyon de la Vacca et celui de la Purcaraccia. Ce dernier convient aux familles.

5. Parque de la Sierra y cañones de Guara (Espagne)

Célèbre pour ses puissants torrents et ses étroites et profondes gorges, ce parc naturel aragonais est le site de barranquismo (canyoning) en Espagne. On rejoint l'aval du canyon par tous les moyens possibles : à pied, par glissades, à la nage, par sauts, voire par plongeons. Basé dans le ravissant village d'Alquézar, vous pourrez partir vers le canyon de la Vero, l'un des plus beaux sur les quelque 200 que compte la Sierra de Guara. En bonus, ces sessions conviennent à tous les niveaux : vos enfants seront aux anges !
>>> La saison du canyoning court de mi-juin à mi-septembre. Avalancha est une bonne agence locale d’activités de plein air.

adobestock_91313592.jpeg

Canyoning à la Sierra de Guara

6. Saklıkent (Turquie)

Haut lieu du canyoning turc, la spectaculaire gorge de Saklıkent, près de Fethiye, promet sauts, bonds dans des vasques, escalades… et sérieuses descentes en rappel. Avec des parois atteignant les 300 m, cette véritable fissure dans les montagnes est si étroite que le soleil ne peut y pénétrer. Heureusement vous, vous le pouvez, mais l'eau y étant glaciale toute l'année, la combinaison n'est pas en option. Une fois au fond, vous sauterez de cascade en cascade sur une descente d'environ 18 km. En cas de fatigue, pensez à votre récompense : une délicieuse truite fraîchement cuisinée, servie sur une terrasse en bois surplombant la rivière. La belle vie !
>>> Le canyoning en Turquie est d’un très bon rapport qualité/prix, et Saklıkent est idéale pour les novices. 

7. Cirque de Salazie (La Réunion)

La « Machine à laver », la « Baignoire » : avec de telles appellations, le canyon de Trou Blanc ne présage pas une balade avec pique-nique de plus au centre de La Réunion, mais de l'action dans un cadre sublime. Considéré comme le plus « aquatique » des canyons réunionnais, le Trou Blanc foisonne de toboggans (abruptes pentes lissées par l'eau) et de chutes. Autre canyon emblématique du cirque de Salazie, le Voile de la Mariée implique un circuit plus aérien, avec une descente en rappel de 50 m ! Une magnifique expérience pour les cinq sens.
>>> La plupart des canyons de La Réunion sont inaccessibles pendant la saison des pluies (de décembre à mars).

adobestock_194579344.jpeg

Le Voile de la Mariée

8. Tunnels de lave (Tahiti)

Pourquoi ne pas s'essayer au canyoning dans le noir ? Sur la côte est de Tahiti, le refroidissement et le durcissement rapide de la lave ont formé de gigantesques grottes en forme de ver où coule une rivière. Si, à la perspective de grimper sur d'humides rochers glissants à travers des tunnels, de sauter depuis des saillies et de plonger dans des vasques froides votre estomac se noue, réfléchissez avant de tenter l'expérience. Vous devrez probablement avancer à tâtons pour ne pas trébucher sur les lézardes, et votre montée d'adrénaline se prolongera sur toute la demi-journée de votre excursion, voire au-delà une fois sur la terre ferme.
>>> Les expéditions de canyoning ne peuvent être entreprises que si le risque de pluie est faible ou nul. La meilleure période court de mai à octobre.

9. Borderlands Resort (Népal)

Voici un secret bien gardé : près de la frontière avec le Tibet, au calme et à l'écart de l'autre côté de la vallée de Katmandou, une superbe station d'éco-aventures en bordure de rivière offre un éventail d'activités de plein air, dont de fantastiques expéditions de canyoning sur 2 jours au départ de Katmandou. Le premier jour débute par une formation basique au rappel, suivie d'une mise en pratique sur des cascades à proximité. Le deuxième jour, vous savourerez une journée entière de canyoning avant le retour dans la capitale. Nul besoin d'être dans une forme olympique : des faciles aux plus exigeants, vous trouverez celui qui vous convient. Seule certitude : vous allez être mouillé.
>>> Lors de cette aventure, l’ambiance conviviale de Borderlands Resort est un plus.

10. Parc national de Morne Trois Pitons (La Dominique)

Voici l'occasion de vivre vos rêves d'Indiana Jones. Sommets majestueux, profondes gorges, émouvants panoramas sur la forêt vierge, cratères, étranges lacs et tonitruantes chutes d'eau : s'étirant sur une large bande de l'intérieur montagneux de la Dominique, le parc national de Morne Trois Pitons présente la topographie idéale pour le canyoning. Enfilez combinaison, casque et chaussures résistantes, prenez votre matériel d'escalade et votre sac à dos étanche pour vivre les sensations de votre vie. La plupart des excursions durent environ 4 heures (plus si vous faites un pique-nique). La descente des cascades en rappel promet d'être exaltante et, cerise sur le gâteau, aucune foule ne viendra troubler cette aventure.
>>> Le centre professionnel d’activités de plein air Extreme Dominica propose des excursions de canyoning guidées dans le parc.

adobestock_2437716.jpeg

La Dominique


Guide de voyage

Une sélection d’expériences de voyage chargées en adrénaline pour partir à l’aventure
 

Paramètres des cookies