1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. 3 ferias incontournables du sud-ouest
France

3 ferias incontournables du sud-ouest

Mis à jour le : 22 juin 2015

Carte

Au carrefour des traditions basque, landaise, gasconne et navarraise, les Fêtes du sud-ouest sont un événement culturel dont la renommée et l’attractivité ont depuis longtemps dépassé les frontières régionales. Si ce succès s’est fait, à première vue, au prix d’une certaine uniformisation des coutumes, des costumes et du calendrier, concentrant les évènements en juillet-août, chacune des plus importantes férias continue en réalité à cultiver sa personnalité. Suivez le guide.

Les Fêtes de Bayonne

Créées en 1932 sur le modèle de celles de la Saint-Firmin de Pampelune, les Fêtes de Bayonne ne sont rien moins, aujourd’hui, que le plus grand rassemblement festif de France ! On estime entre 1 et 1,5 millions les festayres qui, vêtus de leur pantalon blanc et de leur foulard et ceinture rouges, viennent dans la capitale du pays basque français assister ou participer aux concerts, aux bals et aux danses basques rythmant les cinq jours de festivités. Tout commence par une grande braderie la veille, puis les manifestations les plus emblématiques se succèdent : des incontournables courses de vaches (place Paul-Bert) aux masters de pelote basque au Trinquet moderne, avant de s’achever dans une ambiance carnavalesque par le défilé des chars du corso lumineux. Et pour les plus jeunes, le « jeudi des enfants » permet de s’initier aux traditions régionales de façon ludique : lancer de clés (miniatures) sur le modèle de l’ouverture officielle, course de taureaux (à roulettes) et même rugby ! Avec, pour reprendre des forces, un pique-nique de produits bio et artisanaux.
Les fêtes se tiennent du mercredi au dimanche, le dernier week-end de juillet ou le premier week-end d’août.  Site officiel : www.fetes.bayonne.fr

Féria de Dax

Dans la première ville thermale de France, le temps s’écoule paisiblement, au rythme imposé par les curistes… Mais, autour du quinze août, tout s’accélère : ce sont les « hestiaires » (équivalent des festayres basques) et les taureaux qui donnent le ton de cinq journées tonitruantes et festives. Si les fêtes patronales de Dax ont revêtu beaucoup des atours des férias basques, allant jusqu’à adopter la tenue blanche et rouge et le format classique de la corrida, elles n’ont pas renoncé à leur identité gasconne et agricole, loin de là : les fameuses courses landaises sont issues d’une longue tradition apparue dès le Moyen-Âge à l’occasion des grandes foires aux bestiaux, et les fêtes débutent par une journée entière consacrée à la culture du terroir. La « journée landaise » permet ainsi d’assister à des tournois de quilles de neuf, de découvrir la variété des travaux agricoles, d’admirer les grandes enjambées des échassiers landais, et – avis aux gourmands – de goûter à la savoureuse gastronomie locale (qui n’a jamais entendu parler du foie gras naturel et du canard landais ?). Tout comme à Bayonne, une journée (gratuite) permet aux enfants de découvrir, à leur échelle, les traditions landaises.
Traditionnelle, mais à la page, la Féria de Dax ! Téléchargez son appli mobile sur le site feria.dax.fr   

Les Fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan

D’abord, la tenue : gardez le blanc, mais troquez le rouge contre du bleu. Ce n’est pas la seule singularité de la féria de Mont-de-Marsan, la capitale des Landes. Si, comme à Bayonne et à Dax, la cérémonie de remise des clés de la ville par le maire sonne le début officiel des festivités, les Fêtes de la Madeleine, comme leur nom l’indique, sont placées sous le patronnage de Marie-Madeleine, et ont pour prologue une procession de la statue de la sainte qui, très symboliquement, part de l’église de la Madeleine pour aboutir… aux arènes de Plumaçon. Celles-ci, au cours des cinq jours que durent les Fêtes, accueillent successivement des courses landaises, une novillada piquée, une novillada non-piquée, des corridas traditionnelles et une corrida portugaise (à cheval)… Autrement dit, une véritable encyclopédie in vivo des différents arts tauromachiques ! Et si vous goûtez peu les jeux taurins, il vous restera toujours les rues, animées du matin au soir (ou plus exactement la nuit, jusqu’à 4h) par les bodegas, les bals et les bandas – ces fanfares ambulantes reprenant inlassablement l’hymne des écarteurs du paseo… et l’air du toréador de Carmen !
Les Fêtes de la Madeleine se déroulent du mercredi suivant le 14 juillet au dimanche. Site officiel : regiefetes.montdemarsan.fr  
 


Paramètres des cookies