1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 endroits où la planète tremble et rugit
Idées de voyage

10 endroits où la planète tremble et rugit

Mis à jour le : 10 février 2017

Carte

Plaques tectoniques, lignes de faille, lacs en fusion… la fragile croûte terrestre subit d'étonnants phénomènes.

1. Anak Krakatau (Indonésie)

Avec 129 volcans actifs, l'Indonésie compte le plus grand nombre de volcans en activité. Cet archipel de 17 000 îles s'égrène le long de la limite entre les plaques tectoniques eurasienne et australienne. Le volcan le plus imposant, l'Anak Krakatau (l'enfant du Krakatau), a provoqué la plus grosse explosion jamais enregistrée. En 1883, son éruption, entendue à 3 000 km de distance jusqu'à Perth (Australie), équivalait à l'énergie de 13 000 bombes atomiques de Hiroshima. Il s'est depuis apaisé. Des volutes de fumée s'élèvent au-dessus des eaux turquoise du détroit de la Sonde séparant Java de Sumatra. Une excursion en bateau idéale au clair de lune.
Découvrez les îles volcaniques de l'archipel à la saison sèche (avril à octobre). Le camping est autorisé sur le Krakatau. Organisez une visite ou une croisière depuis Labuan, sur la côte ouest de Java.

2. La Soufrière (Guadeloupe)

L'un des neuf volcans actifs de la région des Petites Antilles, « la vieille dame », comme on surnomme la Soufrière, se dresse dans le sud de l'île de Basse-Terre, en Guadeloupe. Son dôme de lave aux bords accidentés culmine à 1 467 m. Sa dernière éruption remonte à 1976. C'est l'un des sites naturels les plus visités de l'île. Différents sentiers de randonnée sillonnent le massif de la Soufrière, paysage rocheux, chaotique et quasi lunaire, dont certains gagnent les crevasses et fumerolles du sommet. La brume enveloppe souvent le volcan en fin de matinée : partez de bonne heure pour profiter de la vue.
Du parking des Bains-Jaunes, un sentier gagne l'ancien parking de la Savane-aux-Mulets (1 142 m), d'où partent plusieurs randonnées, dont l'ascension du volcan (1 heure).

3. Laguna Botos, volcan Poás (Costa Rica)

Se dressant à 2 700 m, le volcan Poás, au Costa Rica, possède le plus gros cratère actif du monde, mesurant 1,6 km de diamètre et plus de 300 m de profondeur. Les fréquentes éruptions de geysers, les lacs de soufre en fusion et les nuages de vapeur contribuent à rendre l'endroit hostile. On se sent nettement mieux au bord de la superbe Laguna Botos voisine, un lac d'eau douce à l'intérieur d'un cratère éteint, né de l'accumulation d'eaux de pluie dans un réservoir de magma effondré. Les pentes du volcan sont couvertes de forêts tropicales abritant de nombreux oiseaux, dont le colibri, le toucan et l'endémique quetzal doré. L'Escalonia Trail est une randonnée ardue qui traverse la forêt pour rejoindre les rives de ce beau lac.
L'aérodrome de la station McMurdo est situé à 40 km du sommet. Les avions américains et néo-zélandais, qui desservent le site, décollent de Christchurch.

4. Grotte de glace sur l'île de Ross (Antarctique)

Sous les flancs gelés du mont Erebus, volcan en activité à l'extrême sud de la planète, se cache une surprenante grotte de glace. Cette formation géologique résulte de l'infiltration de vapeurs volcaniques par une ouverture en profondeur. À la surface, une haute cheminée de glace née de la rencontre entre la vapeur d'eau et l'air glacial se dresse vers le ciel. La glace fondue dégoulinant sur les roches bouillantes se transforme en vapeur qui réchauffe la grotte et en fait un formidable sauna. Les rares visiteurs jouissent d'un panorama époustouflant et profitent d'un bain de vapeur sans pareil.
Réservez un écotour en jeep ou une randonnée guidée à pied ou à vélo (www.red-jeep.com).

5. Faille de San Andreas, Californie (États-Unis)

Cette faille de la croûte terrestre qui s'étire sur 1 100 km à travers la Californie a provoqué des séismes destructeurs. En 1906, un tremblement de terre a déchiré le tronçon nord de la faille, de Shelter Cove à San Juan Bautista. À certains endroits, le sol s'est soulevé à 6 m de hauteur. Le séisme de Loma Prieta, en 1989, demeure dans les mémoires avec les images spectaculaires des routes effondrées et des immeubles ravagés de San Francisco. Les experts estiment inévitable la survenue d'une nouvelle secousse dans les années à venir.
Le centre (entrée libre, 9h-17h tlj sauf lundi) se trouve à 5 minutes à pied de la gare de Kaminakazato. La visite guidée (en japonais) dure 30 minutes.

6. Tokyo Kita-city Disaster Prevention Centre (Japon)

Situé à la convergence de plusieurs plaques tectoniques et enregistrant au moins un millier de secousses par an, le Japon a tout intérêt à simuler les séismes. Ce centre d'information présente des expositions instructives et explique les principes de la sismologie. Pour plus d'action, installez-vous dans le simulateur et revivez quelques-uns des plus grands tremblements de terre. Parfait pour connaître la conduite à tenir en cas d'urgence.
Accessibles uniquement de juin à septembre, les sources chaudes se trouvent à une journée de voyage de Reykjavík. Comptez environ 110 € pour un circuit organisé.

7. Sources chaudes de Landmannalaugar (Islande)

Située à cheval sur la dorsale médio-océanique, l'Islande est l'île la plus volcanique du monde. Dans le Sud, à l'intérieur des terres, Landmannalaugar offre des paysages lunaires de montagnes aux couleurs douces, de champs de lave et d'inquiétantes fumerolles. Ne manquez pas les sources chaudes, où des eaux bouillantes sont refroidies par un torrent. Cet endroit désolé n'est accessible que durant les mois d'été. Réservez un circuit organisé ou louez un 4×4 pour vous y rendre. À pied, le splendide trek au départ de Þórsmörk mène jusqu'au Fjallabak.
Il existe 4 refuges de grande randonnée sur le circuit nord du Tongariro. Des options plus luxueuses sont disponibles au village de Whakapapa ; réservez bien à l'avance en haute saison.

8. Massif du Tongariro (Nouvelle-Zélande)

Magnifique randonnée d'une journée, le Tongariro Crossing traverse de remarquables paysages volcaniques de l'archipel. Le trek commence par une ascension redoutable : une longue marche sur un éboulis de lave. En arrivant sur le plateau au pied de l'inquiétant mont Ngauruhoe, vous aurez la sensation de vivre un moment inoubliable. Par beau temps, le soleil scintille sur les lacs couleur azur, le Red Crater rougeoie et dégage de la chaleur. Le panorama est spectaculaire dans ce lieu ponctué de matières volcaniques, de coulées de boue et de lave déchiquetée.
Il existe 4 refuges de grande randonnée sur le circuit nord du Tongariro. Des options plus luxueuses sont disponibles au village de Whakapapa ; réservez bien à l'avance en haute saison.

9. Terrasses de Pamukkale (Turquie)

S'étirant sur 3 km le long d'un plateau montagneux, les terrasses de Pamukkale, hautes de 160 m, constituent une merveille géothermique de la vallée du Méandre. Nées de l'activité sismique, ces sources minérales riches en calcite ruissellent à flanc de coteau. Au fil des siècles, les amas de carbonate de calcium et de calcaire blanc se sont solidifiés et transformés en bassins incurvés, parfaits pour un bain bouillonnant dans un cadre superbe. Surnommé le « Château de Coton », le site de Pamukkale a souffert de la haute fréquentation touristique mais demeure une merveille de la nature.
Ouvertes de 8h à 18h, les terrasses se trouvent à 10 minutes de route de Denizli. Des circuits en bus sont organisés au départ de la plupart des villes voisines. Pour plus de renseignements : www.pamukkaleturkey.com.

10. Caldeira du Yellowstone, Wyoming (États-Unis)

Le parc national de Yellowstone, le plus ancien du pays, abrite une gigantesque caldeira, dont les geysers et les fumerolles font le bonheur des visiteurs. Les sismologues estiment quant à eux que ce volcan aux proportions démesurées est l'un des plus dangereux. La caldeira, de 4 000 km2 de superficie, est née de l'effondrement d'un cône il y a 600 000 ans. Depuis, une certaine quantité de magma se trouve sous pression sous la caldeira. Si elle explosait, la majeure partie de l'Amérique du Nord serait recouverte de cendres et la planète subirait un refroidissement catastrophique. Rares sont les endroits qui recèlent une telle puissance dévastatrice.
La caldeira se trouve dans la partie Wyoming du Yellowstone. Organisez votre séjour sur www.yellowstonepark.com.


Paramètres des cookies