-->

Chiesa degli Scalzi

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

Cette église (1654-1680) signée Baldassare Longhena possède une étonnante façade de Giuseppe Sardi, rythmée par deux niveaux de doubles colonnes et des statues dans des niches. Elle est ainsi singulière à Venise, où l’exubérance baroque était d’ordinaire réservée à la décoration intérieure d’édifices Renaissance. Ici, l’architecture se fait délibérément l’écho du style en vigueur à Rome, d’où provenaient les carmes déchaussés (scalzi).

Malheureusement, les fresques de Tiepolo sur les voûtes de deux des chapelles sont abîmées, et le monumental plafond de la nef a été détruit par une bombe en 1915. Avant d’arriver à l’autel principal, vous pourrez voir sur votre gauche le tombeau de Ludovico Manin, le dernier doge, qui, en 1797, abdiqua devant la menace napoléonienne, entérinant la fin de la République. Il mourut obscurément cinq ans plus tard. L’autel lui-même est encadré par deux immenses colonnes torsadées de marbre rouge. Remarquez aussi la statue de Bernardo Falconi représentant un robuste saint Sébastien dans l’une des chapelles latérales.

Une petite boutique à côté du sanctuaire vend huiles essentielles, liqueurs et confitures produites par les moines. Possibilité de réserver une visite des jardins clos situés non loin.

Chiesa di Santa Maria di Nazareth ; 041 71 51 15 ; www.carmeloveneto.it ; Fondamenta dei Scalzi 55-57 ; 7h30-11h50 et 16h-18h50 ; Ferrovia