-->

Népal

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Népal
  4. Vallée de Katmandou et alentour
  5. Statues d’Ugrachandi et de Bhairab

Statues d’Ugrachandi et de Bhairab

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monuments

En accédant à Durbar Square par l’ouest, notez à gauche une entrée flanquée de deux gros lions de pierre, placés là par le roi Bhupatindra Malla en 1701. De part et d’autre se dressent des statues de Bhairab (à droite), l’incarnation destructrice de Shiva, et de son épouse Ugrachandi (Durga). On dit qu’une fois son œuvre achevée, l’infortuné sculpteur eut les mains tranchées afin de ne pouvoir la reproduire.

Les 18 bras d’Ugrachandi portent diverses armes tantriques, symboles des multiples aspects de son caractère. La déesse tue un démon à l’aide d’un trident qui symbolise la victoire de la sagesse sur l’ignorance. Bhairab se contente de 12 bras, dont l’un tient deux têtes empalées sur un trident et un autre porte une coupe faite dans un crâne humain. À l’origine, ces deux statues gardaient une cour détruite lors du séisme de 1934.