-->

Népal

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Népal
  4. Katmandou
  5. Kumari Ghar (Bahal)

Kumari Ghar (Bahal)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cour

Dans cet édifice de brique rouge sur trois niveaux, à la jonction de Durbar Square et de Basantapur Square, réside la Kumari, fillette choisie comme déesse vivante de la ville et symbole du devi (concept hindou désignant l’énergie spirituelle féminine). Sa cour intérieure, la Kumari Chowk, probablement l’une des plus belles du Népal, est entourée de balcons et de fenêtres en bois finement sculptés.

La Kumari se montre habituellement entre 9h et 11h. Il est interdit de la photographier, mais vous pouvez prendre la cour en photo en son absence. Après le refus des autorités de satisfaire les doléances de ses tuteurs, qui réclamaient une réduction de 10% du prix d’entrée de Durbar Square, la Kumari a fait grève en 2005, n’acceptant plus d’apparaître à sa fenêtre devant les touristes.

Le bâtiment, dans le style des vihara bouddhiques (lieux de retraite des moines) de la vallée, fut construit en 1757 par Jaya Prakash Malla. Cette cour renferme un stupa miniature orné des symboles de Saraswati, la déesse du Savoir. Lors du séisme de 2015, le bahal n’a étonnamment souffert que de dégâts mineurs alors que tout a été détruit alentour : certains Népalais y voient le signe de l’influence bienfaisante de la Kumari.

La grande porte jaune à droite du Kumari Bahal cache l’énorme char qui transporte la Kumari à travers la ville pendant la fête d’Indra Jatra. Devant le bâtiment, remarquez les énormes glissières en bois qui servent à déplacer le char dont les extrémités peintes sont sacrées.