-->

Népal

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Népal
  4. Katmandou
  5. Pachali Bhairab et ghats du Sud

Pachali Bhairab et ghats du Sud

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple hindou

Sur la rive nord de la rivière sacrée Bagmati, au sud de la vieille ville, s’élèvent des temples peu visités. Leur splendeur côtoie la misère du quartier le plus pauvre de la capitale. Les berges méritent une promenade, surtout en complément d’un circuit pédestre . Les ghats (les marches menant aux berges) pourraient être prochainement réaménagés avec de nouveaux chemins.

Entre Tripureshwar Marg et la rivière, à Pachali Bhairab, un gigantesque pipal forme un sanctuaire naturel pour Pachali, une incarnation de Shiva entourée de tridents. Sur le côté se tient un Baital en cuivre, autre avatar de Shiva. Les fidèles se rassemblent ici le mardi et le samedi, l’endroit étant particulièrement animé pendant la fête de Pachali Bhairab Jatra, qui coïncide avec la fête de Dasain.

Depuis le pipal, vous pourrez explorer les ghats qui bordent la rivière sacrée. À droite se dresse une pagode de style newar, Lakshmi Mishwar Mahadev. À gauche (sud-est), le temple de Tin Deval, toujours impressionnant malgré les dégâts subis, se reconnaît à ses trois flèches du genre shikhara.

Vous pourrez ensuite emprunter les sentiers menant vers l’ouest aux ghats de crémation et au temple construit à la confluence sacrée de la Bagmati et de la Vishnumati. En vous dirigeant vers l’est, vous traverserez certains des quartiers les plus pauvres de Katmandou, habités par les basses castes, avant d’atteindre le temple de Tripureshwar Mahadevà triple toit, transformé en un musée des instruments de musique folklorique du Népal. Le temple de Kalmochan voisin, bâti en 1873 dans un style moghol, a été détruit par le séisme de 2015.