-->

Gunung Kerinci

L'avis de l'auteur Lonely Planet

volcan

Dominant l’extrémité nord du parc, le Gunung Kerinci (3 805 m) compte parmi les volcans les plus actifs de Sumatra. Son sommet offre, par temps clair, une vue fabuleuse sur le Danau Gunung Tujuh, ainsi que sur les montagnes et vallées alentour.

Les treks partent habituellement de l’entrée du parc, à 5 km de Kersik Tua, et effectuent l’ascension en 2 étapes, avec une nuit de camping. Comptez environ 1 500 000 Rp pour un circuit guidé avec nourriture, permis, transport et équipement. Les groupes autosuffisants ne paieront qu’environ 700 000 Rp pour le guide.

On atteint normalement le campement le plus élevé (3 400 m) en 6 heures. Le lendemain matin, partez une heure avant l’aube pour rejoindre le sommet au lever du soleil. Le sentier est très abrupt et érodé, avec des éboulis extrêmement glissants au-dessus de la ligne des arbres. La présence d’un guide est obligatoire et vous aurez besoin de matériel de camping, de vêtements chauds et étanches et d’une lampe frontale (location possible à Kersik Tua). Les nuits sont glaciales. Ne tentez pas l’ascension par temps de pluie.

Botanistes et ornithologues amateurs viennent du monde entier pour observer la flore et la faune – edelweiss de Java, brève de Schneider, rouloul couronné… Dans la forêt de basse altitude, on trouve notamment des népenthes (plantes carnivores en forme d’urne), des écureuils, des geckos, des macaques à longue queue et des semnopithèques de Sumatra.

Si le parc compte une population significative de tigres, il est très rare de les apercevoir. On ne découvre habituellement que des empreintes de pattes et des déjections. Au cours des siècles passés, les Kerinci étaient considérés comme des créatures mi-hommes, mi-tigres ; le tigre conserve une place importante dans le mysticisme et la mythologie de la région.