Günjiin Süm

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple

Гүнжийн Сүм Entouré de splendides forêts et tout proche de la jolie rivière Baruun Bayan Gol, ce temple bouddhique à 1 713 m d’altitude fut construit en 1740 par Efu Dondovdorj pour commémorer la mort de sa femme mandchoue, Amarlangui. Il faisait autrefois partie d’un immense monastère comptant quelque 70 m2 de murs de couleur bleue, cinq autres temples et une tour. Günjiin Süm est l’un des rares temples de Mongolie où l’influence mandchoue est si présente et qui ait survécu au fil des siècles. Aujourd’hui, seuls quelques bâtiments et murs sont encore sur pied.

Contrairement à la plupart des autres bâtiments religieux de Mongolie, Günjiin Süm ne fut pas détruit lors des purges staliniennes ; il est simplement tombé en ruine par négligence et à la suite d’actes de vandalisme et de vols.

Le temple est loin d’être incontournable (on trouve des temples et des monastères bien plus intéressants et plus accessibles à Oulan-Bator et dans l’aïmag de Töv), mais sa visite constitue un bon prétexte pour une randonnée de deux jours, à pied ou à cheval, ou pour une excursion plus longue dans le parc national.

Günjiin est à environ 25 km à pied (ou à cheval) de l’hôtel UB-2. En voiture, environ 40 km vous en séparent, car la piste contourne les montagnes. Vous pourrez partir seul si vous êtes muni d’une bonne carte et d’une boussole (ou d’un GPS), mais mieux vaut vous faire accompagner d’un guide des environs.

GPS : 48°11.010’ N, 107°33.377’ E

Paramètres des cookies