Grottes de Postojna

L'avis de l'auteur Lonely Planet

grottes

L’impressionnant réseau de Postojna, succession de grottes, de grandes salles et de galeries sur quelque 24 km est vieux de deux millions d’années. Il a été creusé par la rivière Pivka, qui s’engouffre dans un tunnel souterrain près de l’entrée de la grotte. Elle continue ensuite son périple sous terre et ressort sous le nom d’Unica.

La visite de 1 heure 30 couvre 5 km de grottes, dont 3,2 km par un petit train électrique. Il conduit à la grotte de la Grande Montagne (Velika Gora) au cours d’un trajet qui donne l’impression de pénétrer dans l’antre d’un méchant de James Bond. Puis un guide (6 langues proposées et audioguide disponible dans bien d’autres) vous accompagne à pied à travers tunnels, grandes salles, galeries et cavernes.

Ces galeries sèches se parent d’une vaste gamme de stalactites en forme d’aiguilles, d’énormes glaçons ou de fragiles spaghettis. Si les stalagmites revêtent des contours familiers (pêches, choux-fleurs et châteaux de sable), certaines évoquent d’étranges colonnes, des piliers ou des rideaux translucides.

En quittant la grotte de Velika Gora, traversez le Pont russe construit par des prisonniers de guerre en 1916, pour atteindre les Belles Grottes (Lepe Jame). Sur une longueur de 500 m, elles alignent une forêt de fabuleuses stalactites et stalagmites en rubans, vieilles de 2 millions d’années (1 mm de stalactite se forme en l’espace de 30 ans). Les galeries des Belles Grottes marquent le point le plus éloigné de la visite ; de là, un tunnel mène à la Grotte noire (Črna Jama) et à la grotte de Pivka (également visibles lors d’autres visites guidées).

La visite se poursuit en direction du sud avec la salle d’Hiver dont la stalagmite le Brillant (parfois appelée le Diamant), haute de 5 m et d’un blanc pur et le Pilier baroque sont devenus les emblèmes. On entre ensuite dans la salle de Concert, cavité la plus imposante du réseau, qui peut accueillir 10 000 personnes pour des représentations musicales. Entre Noël et le Nouvel An, une crèche vivante (Jaslice) y joue la Nativité. C’est ici qu’on reprend le train pour regagner l’entrée.

La température oscille en permanence entre 8 et 10°C pour un taux d’humidité avoisinant 95% : vêtements chauds et bonnes chaussures sont donc recommandés. À défaut, on peut louer des capes en feutre vertes à l’entrée (3,50 €). Si le site, imposant et bien organisé, n’est pas donné (le parking coûte déjà 4 €), des offres spéciales sont proposées sur le site Internet, dont plusieurs billets groupés avec le Proteus Vivarium, la nouvelle Expo et l’incontournable château de Predjama. Par ailleurs, Postojna reste un choix plus accessible (peu de marches) que les grottes de Škocjan.

Postojnska Jama ; 05-700 01 00 ; www.postojnska-jama.eu ; Jamska cesta 30 ; adulte/enfant 23,90/14,30 €, avec château de Predjama 31,90/19,10 € ; visite ttes les heures 9h-17h ou 18h mai-sept, 3-4/jour 10h-15h ou 16h oct-avr