-->

Basilique Chrysopolitissa

L'avis de l'auteur Lonely Planet

patrimoine

L’un des plus grands édifices religieux de Paphos a été érigé ici. Il ne reste que les fondations d’une basilique paléochrétienne, construite au IVsiècle, qui suffisent à prouver la taille et la splendeur de l’église originelle, détruite lors des invasions arabes en 653. Les colonnes de marbre de cette église sont éparses, mais ses mosaïques sont toujours visibles. Au fil des ans, d’autres versions de cette basilique ont été construites, aboutissant à la petite église Agia Kyriaki actuelle, utilisée pour les services anglican et grec orthodoxe.

Les sentiers qui sillonnent le site sont balisés de panneaux explicatifs en anglais. Vous pourrez notamment admirer le tombeau d’Erik Ejegod, roi du Danemark au XIIe siècle, qui mourut brutalement en 1103 alors qu’il se rendait en Terre sainte.

Du côté ouest de la basilique se trouve le pilier de saint Paul, où saint Paul aurait été attaché et fouetté 39 fois avant de convertir au christianisme son bourreau, le gouverneur romain Sergius Paulus.

Stasandrou