-->

Candi Kidal

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple hindou

Dans le village de Kidal, au milieu de maisons – et d’un élevage de poulets peu discret –, ce petit temple gracieux forme un bel exemple de l’architecture de Java Est. Il fut construit vers 1260 pour accueillir la dépouille du roi Anusapati, le deuxième souverain Singosari, mort en 1248. Haut de 12 m, il culminait autrefois à 17 m. Fuselé et élancé, il comporte des superbes représentations de Garuda sur trois côtés, des têtes de kala menaçantes et des médaillons arborant des symboles de Garuda. Deux kala makara (dragons), un mâle et une femelle, gardent les marches.

Le Candi Kidal demeure un lieu de pèlerinage et vous apercevrez les restes d’offrandes déposées dans le sanctuaire.

Toutes les heures, un angkot marron (3 000 Rp) part du marché de Tumpang pour le le temple ; dans le sens du retour, dernier part à 16h.

5 000 Rp ; 7h-16h