Büyük Mabet

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple

Édifié au XIVe siècle av. J.-C. et détruit vers 1200 av. J.-C., ce vaste ensemble religieux proche de l’entrée du site est le temple hittite le mieux préservé d’Hattuşa – ce qui n’en demande pas moins un effort d’imagination.

En descendant la large voie processionnelle, les quartiers administratifs apparaissent sur la gauche. Le cube de roche verte (néphrite) usé par le temps aurait été offert par Ramsès II après la signature, au XIIIe siècle av. J.-C., du traité de paix de Kadesh (ou Qadesh, ville de la Syrie antique, près de Homs, où la bataille à l’origine du traité opposa les Hittites aux Égyptiens).

Le temple principal, à droite, était entouré d’entrepôts, qui s’élevaient probablement sur trois niveaux. Au début du XXe siècle, d’énormes jarres de stockage en terre cuite (on en voit des vestiges) et des milliers de tablettes cunéiformes furent découvertes dans ces salles. Remarquez les seuils en pierre de certains entrepôts, où l’on aperçoit encore les trous des gonds et les traces en arc de cercle laissées sur le sol par le mouvement des portes. Le temple aurait été dédié aux divinités Teshub et Hépat. On peut encore observer le large socle d’une de leurs statues.

Grand Temple

Paramètres des cookies